Barrage de Nam Theun 2
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Le projet hydroélectrique de Nam Theun 2 est le plus grand d'Asie du Sud-Est. Il consiste en la production d'un barrage de 1 075 mégawatts au cœur du Laos afin d'approvisionner la région, et plus particulièrement la Thaïlande, en électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également la branche de la physique qui étudie les phénomènes électriques...).

Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...)

Le coût d'un tel projet est estimé à 1,4 milliard (Un milliard (1 000 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf millions neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999 999) et précède un milliard un...) de dollars. Il est dirigé par un consortium, la Nam Theun 2 (Le projet hydroélectrique de Nam Theun 2 est le plus grand d'Asie du Sud-Est. Il consiste en la production d'un barrage de 1 075 mégawatts au cœur du Laos...) Power Company (NTPC), dans lequel Électricité de France (Électricité de France (EDF) est une entreprise publique créée le 8 avril 1946 à la suite de la proposition de nationalisation des biens de diverses entreprises de production, de...) (EDF) détient 25% des parts. L'entreprise publique Électricité du Laos en détient 25%, à égalité avec l'entreprise thaïlandaise Electricity Generating Public Company Limited. La compagnie Italian-Thai Development (Development est une revue scientifique bimensuelle à comité de lecture couvrant tous les champs de la génétique évolutive du...) Public Company Limited détient quant à elle 15% des parts.

EDF est à la tête du consortium. L'opération est soutenue par la Banque mondiale, qui se porte garante du projet en cas de nationalisation ou d'expropriation par le gouvernement laotien avant la fin de la durée de la concession (25 ans à partir de la mise en service du barrage).

Les débouchés économiques de ce projet sont problématiques. La Thaïlande a déjà renégocié plusieurs fois le prix auquel elle s'engageait à acheter l'élctricité, notamment lors de la crise asiatique de 1997. Le marché thaïlandais est vital pour ce projet : environ 95% de l'électricité produite sera vendue à la Thaïlande à partir de juin 2008, et rapporteraient au Laos environ 80 millions de dollars par an.

L'équilibre du consortium est également précaire. En juillet 2003, EDF a décidé de se retirer du projet, sur décision du ministre des Finances Francis Mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.). La France est revenue deux mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) plus tard sur cette décision après que le Laos ne rappelle l'engagement formel de Jacques Chirac à soutenir Nam Theun 2.

Polémique

Le projet est contesté par une série de groupes écologistes et politiques. Les Amis de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus...) qui estiment que le projet n'est économiquement pas viable et que le coût écologique est trop fort pour le pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous...). L'antenne (En radioélectricité, une antenne est un dispositif permettant de rayonner (émetteur) ou de capter (récepteur) les ondes électromagnétiques.) thaïlandaise du WWF craint que le projet ne mette en danger les 200 à 300 éléphants sauvages qui vivent sur le plateau de Nakai, qui doit être partiellement inondé.

Le Mouvement lao pour les Droits de l'Homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé...), représentant l'opposition expatriée au régime communiste de Vientiane, est également opposé ( En mathématique, l'opposé d’un nombre est le nombre tel que, lorsqu’il est à ajouté à n donne zéro. En botanique, les organes d'une plante sont dits opposés...) au projet, jugeant que les retombées économiques ne serviront pas à sortir le pays de la pauvreté en raison de la corruption.

Page générée en 0.087 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique