Daemon
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Dans le domaine de l'informatique, le terme démon (ou daemon en anglais) désigne un type de programme. Le terme a été créé par les inventeurs d'UNIX pour se référer à un processus qui s'exécute en arrière-plan plutôt que sous le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) direct d'un utilisateur. Il vient du mot anglais daemon, transcription du grec δαιμων. L'acronyme Disk And Execution MONitor (moniteur de disque (Le mot disque est employé, aussi bien en géométrie que dans la vie courante, pour désigner une forme ronde et régulière, à l'image d'un palet...) et d'exécution) a été inventé pour justifier le terme daemon après qu'il fut devenu populaire.

Les démons sont souvent démarrés lors du chargement (Le mot chargement peut désigner l'action de charger ou son résultat :) du système d'exploitation, et servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) en général à répondre à des requêtes du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node)...), à l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) du matériel ou à d'autres programmes en exécutant certaines tâches. Sous Microsoft Windows (Windows (littéralement « Fenêtres » en anglais) est une gamme de systèmes d’exploitation produite par Microsoft, principalement...), ces fonctions sont exécutées par des programmes appelés " services ", même si le terme " démon " semble de plus en plus utilisé.

D'un côté strictement technique, un démon sous un système UNIX ou UNIX-compatible peut être n'importe quel processus ayant le processus numéro 1 comme parent (init). Tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) processus dont le parent meurt sans attendre le statut de son processus enfant est adopté par init. Une façon commune de lancer un démon est donc de " fourcher " (fork (Fork est un mot anglais signifiant « fourche », « fourchette ». Il vient du mot latin furca (qui est également à l'origine de plusieurs mots en français comme bifurcation), via le normo-picard forque. C'est souvent dans ce...)) une ou deux fois et de faire arrêter le parent quand l'enfant commence ses opérations normales. Cette façon de faire est quelquefois résumée par la phrase fork off and die (" fourcher et mourir "). Dans l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) commun, un démon peut être n'importe quel processus fonctionnant en arrière-plan, qu'il soit ou non un enfant de init.

Les démons peuvent aussi être utilisés pour configurer le matériel (comme devfsd sur les systèmes GNU/Linux), exécuter des tâches répétitives (comme crond) ou effectuer une variété d'autres tâches.

Anecdote

Les serveurs mail, qui doivent tourner en permanence, sont des démons : regardez les mails que l'on vous renvoie si le destinataire est inexistant, l'expéditeur en est la plupart du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) "mailer-daemon@xxx.xxx".

Page générée en 0.050 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique