Institut de physique nucléaire Budker - Définition et Explications

Bâtiment de l'Institut Budker
Bâtiment de l'Institut Budker

L'Institut de physique nucléaire Budker est l'un des centres de recherche les plus important de Russie dans le domaine de la physique nucléaire. Il se situe en Sibérie dans la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par...) de Akademgorodok, sur l'avenue (Une avenue est une grande voie urbaine. Elle est en principe plantée d'arbres, et conduit à un monument.) Lavrentiev.

L'institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) a été fondé par Gersh Itskovich Budker en 1959. Il a été rebaptisé en son honneur après sa mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des...) en 1977.

Même si son nom pourrait le laisser croire, l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) de l'institut n'a jamais été liée à la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne également le...) nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :) militaire ou au domaine de l'énergie nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :). Sa principale activité de recherche concerne la physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la...) des hautes énergies (en particulier la physique des plasmas) et la physique des particules (La physique des particules est la branche de la physique qui étudie les constituants élémentaires de la matière et les rayonnements, ainsi que...). En 1961, l'institut commença la construction de VEP-1, le premier accélérateur de particules (Les accélérateurs de particules sont des instruments qui utilisent des champs électriques et/ou magnétiques pour amener des particules...) du monde (Le mot monde peut désigner :). Il a contribué à la construction au CERN du Large Hadron Collider (Le Large Hadron Collider (LHC, ou Grand collisionneur de hadrons en français) est un accélérateur de particules mis en fonctionnement le 10 septembre 2008 et inauguré officiellement le...) (LHC), en fournissant de l'équipement et notamment des aimants.

Le centre de recherche emploie à l'heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences (« heure solaire »...) actuelle environ 3 000 personnes, et héberge plusieurs groupes de recherche et de grands équipement parmi lesquels un synchrotron (Le terme synchrotron désigne un type de grand instrument destiné à l'accélération à haute énergie de particules élémentaires.). Il est membre de l'académie des sciences (Une académie des sciences est une société savante dont le rôle est de promouvoir la recherche scientifique en réunissant certains des chercheurs les plus...) de Russie.

Directeurs de l'institut

  • 1959-1977 Gersh I. Budker
  • 1977- Alexander N. Skrinsky
Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.385 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique