Jules Jamin
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Jules Célestin Jamin, physicien français, né à Termes (Ardennes) le 31 mai 1818, mort à Paris le 12 février 1886.

Jules Jamin était le fils d'un colonel des dragons. D'abord élève d'une petite pension de la ville de Vouziers, il entra au collège (Un collège peut désigner un groupe de personnes partageant une même caractéristique ou un établissement d'enseignement.) de Reims où il remporta de nombreux prix. Il est reçu premier en 1838 au concours d'entrée de l'École normale supérieure. En 1841, il est reçu premier au premier concours de l'agrégation de sciences physiques. Il obtient son premier poste au collège de Caen, où il succède à Paul Desains (Paul Desains (1817-1885) est un physicien français). Il rejoint au bout de deux ans le collège Bourbon (lycée Condorcet) puis le collège Louis-le-Grand. Il avait commencé à Caen des travaux de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique...) qui l'amène à soutenir sa thèse (Une thèse (du nom grec thesis, se traduisant par « action de poser ») est l'affirmation ou la prise de position d'un locuteur, à l'égard du sujet ou du...) pour le doctorat (Le doctorat (du latin doctorem, de doctum, supin de docere, enseigner) est généralement le grade universitaire le plus élevé. Le titulaire de ce grade est le docteur. Selon les pays et les...) ès sciences en 1847, sur la réflexion de la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm...) à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent...) des métaux.

En 1852, il est nommé professeur de physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la connaissance de la...) à l'École Polytechnique, poste qu'il occupera jusqu'en 1881, date à laquelle Alfred Potier lui succéda. En 1858, il est lauréat de la Médaille Rumford pour ses travaux sur la lumière. En 1863, il devient professeur à la Faculté des sciences de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les...), succédant à César Despretz à la chaire de physique experimentale. Il publia un imposant Traité général de physique d'après ses cours donnés à l'École polytechnique. En 1868, il entre à l'Académie des sciences (Une académie des sciences est une société savante dont le rôle est de promouvoir la recherche scientifique en réunissant certains des chercheurs les plus...). Il crée et prend la direction la même année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) du Laboratoire des recherches physiques rattaché à l'École pratique des hautes études où travaillèrent notamment Edmond Bouty, successeur à la Sorbonne (La Sorbonne est un complexe monumental du Quartier latin de Paris. Elle tire son nom du théologien du XIIIe siècle Robert de Sorbon, le...) de Paul Desains et Gabriel Lippmann (Gabriel Jonas Lippmann (16 août 1845 - 13 juillet 1921) était un physicien français, lauréat du prix Nobel de physique en 1908 pour sa méthode de reproduction des couleurs en photographie, basée sur le...), successeur de Jules Jamin (Jules Célestin Jamin, physicien français, né à Termes (Ardennes) le 31 mai 1818, mort à Paris le 12 février 1886.). Il remplaça Henri Milne-Edwards comme doyen de la faculté.

Il présida l'Académie (Une académie est une assemblée de gens de lettres, de savants et/ou d'artistes reconnus par leurs pairs, qui a pour mission de veiller aux usages dans leurs disciplines respectives et de publier des...) des sciences en 1882 et devint secrétaire perpétuel en 1884 succédant à Jean-Baptiste Dumas.

Ces travaux scientifiques concernent l'optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement électromagnétique et de ses relations avec la vision.), il découvre la polarisation ( la polarisation des ondes électromagnétiques ; la polarisation dûe aux moments dipolaires dans les matériaux diélectriques ; En...) elliptique de la lumière réfléchie par les substances vitreuses au voisinage (La notion de voisinage correspond à une approche axiomatique équivalente à celle de la topologie. La topologie traite plus naturellement les notions globales comme la continuité qui s'entend ici comme la continuité en tout point. En...) de l'angle (En géométrie, la notion générale d'angle se décline en plusieurs concepts apparentés.) de polarisation prévue par Cauchy, le magnétisme (Le magnétisme est un phénomène physique, par lequel se manifestent des forces attractives ou répulsives d'un objet sur un autre, ou avec des charges électriques en...), l'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également...), ainsi que l'hygrométrie, la capillarité (La capillarité est l'étude des interfaces entre deux liquides non miscibles, entre un liquide et l'air ou entre un liquide et une surface. Elle est mise en œuvre lorsque...)...

Il épousa à Reims, en 1851, Thérèse Joséphine Eudoxie Lebrun (1832-1880), dont une fille qui fut l'épouse du physicien (Un physicien est un scientifique qui étudie le champ de la physique, c'est-à-dire la science analysant les constituants fondamentaux de l'univers et les forces qui les...) Henri Becquerel (Antoine Henri Becquerel est un physicien français né le 15 décembre 1852 à Paris et décédé le 25 août 1908 au Croisic.), et un fils, artiste (Est communément appelée artiste toute personne exerçant l'un des métiers ou activités suivantes :) peintre, Paul Jamin.

Précédé par Jules Jamin Suivi par
César Despretz Chaire de physique de la Faculté des sciences de Paris Gabriel Lippmann
Précédé par Jules Jamin Suivi par
Premier titulaire Chaire de physique n?2 de l'École polytechnique Alfred Potier
Précédé par Jules Jamin Suivi par
Henri Milne-Edwards Doyen de la Faculté des sciences de Paris Edmond Hébert

source

  • Cet article contient tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) ou partie d'un document (Dans son acception courante un document est généralement défini comme le support physique d'une information.) provenant du site La vie rémoise
Page générée en 0.119 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique