Ford Trimotor
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Ford Trimotor G-CYWZ de la Force aérienne du Canada.
Ford Trimotor G-CYWZ de la Force aérienne du Canada.

Le Ford Trimotor 4.AT était un avion civil trimoteur construit par la société Ford en 1926.

C'est lorsque la société Ford rachète en 1925 la Stout Metal Airplane Company pour se diversifier dans l'aéronautique (L'aéronautique inclut les sciences et les technologies ayant pour but de construire et de faire évoluer un aéronef dans l'atmosphère terrestre.) que l'étude de cet avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un...) est lancée. Le prototype vole pour la première fois le 11 juin 1926. C'était un monoplan (Un monoplan est un avion ayant une seule paire d'ailes comme plan de sustentation. Depuis la fin des années 1930, tous les avions classiques sont monoplans.) à aile haute entièrement métallique. Son revêtement était constitué par une tôle ondulée d'aluminium (L'aluminium est un élément chimique, de symbole Al et de numéro atomique 13. C’est un élément important sur la Terre avec 1,5 % de la masse totale.). On lui donna rapidement le surnom d’Oiseau en fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant dans la vie quotidienne, sous forme pure ou d'alliages. Le...) blanc (Le blanc est la couleur d'un corps chauffé à environ 5 000 °C (voir l'article Corps noir). C'est la sensation visuelle obtenue avec un spectre...) (Tin goose).

Près de 200 exemplaires sortirent d'usine entre 1926 et 1933 et pratiquement toutes les compagnies aériennes américaines l'adoptèrent. Même la Chine en acheta à des fins militaires. Un exploit remarquable fut celui du vol de Richard Byrd au dessus du pôle sud (Le pôle Sud est le point le plus au sud de la surface de la Terre, diamétralement opposé au pôle Nord. Il est situé sur le continent Antarctique.) sur un trimotor baptisé Floyd Bennett lors de son expédition en Antarctique (L'Antarctique (prononcé [ɑ̃.taʁk.tik] Écouter) est le continent le plus méridional de la Terre. Situé au pôle Sud, il est entouré de l'océan Austral (ou océan Antarctique) et...) le 29 novembre 1929.

L'utilisation de cet avion perdura, pour certains, au delà de la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde...) Guerre mondiale, mais surtout sa formule fut reprise plusieurs années après par nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'autres réalisations comme le Fokker F.VII, le Junkers Ju 52 (Le Junkers Ju 52, surnommé Auntie Ju (en allemand) ou Tante Ju (en français) ou encore Iron Annie (en anglais), était un avion de transport en tôle ondulée fabriqué par la firme allemande Junkers à partir des années 1930....), le Bloch MB.120, le SIAI-Marchetti (SIAI-Marchetti est une société de construction aéronautique italienne.) SM71 ou le Caproni Ca 133.

Caractéristiques

  • Envergure : 22,56 m
  • Longueur : 15,19 m
  • Hauteur : 3,58 m
  • Moteurs : 3 x Wright J6 Whirlwind en étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la Terre.) 9 cylindres en

étoile refroidis par air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est...) de 300 CV chacun.

  • Poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est égale à l'opposé de la résultante des...) au décollage : 4.598 kg
  • Vitesse (On distingue :) de croisière : 172 km/h
  • Altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui...) opérationnelle : 5.000 m
  • Autonomie : 917 km
  • Équipage de 2 personnes - 11 à 14 passagers
  • Icône du portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
Page générée en 0.074 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique