Aéronautique - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

L'aéronautique inclut les sciences et les technologies ayant pour but de construire et de faire évoluer un aéronef dans l'atmosphère terrestre.

Les sciences incluent en particulier l'aérodynamique (L'aérodynamique est une branche de la dynamique des fluides qui porte principalement sur la...), une branche de la mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes...) des fluides ; les technologies sont celles qui concernent la construction des aéronefs, leur propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant....) ainsi que les servitudes. Les entreprises associées à ces technologies sont dans la catégorie entreprise du secteur aéronautique (L'aéronautique inclut les sciences et les technologies ayant pour but de construire et de...).
Piloter un aéronef (Un aéronef est un moyen de transport capable d'évoluer au sein de l'atmosphère...) permet de le faire évoluer et de pratiquer une activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.). Les activités principales sont liées à la composante aérienne des forces armées d'un pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...), le transport aérien (Le transport aérien est le secteur économique qui regroupe toutes les activités de...) commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.) ou à la pratique d'une activité de loisir ou de sport aérien. On y associe les organisations et les compagnies gérant ces activités.

Un aéronef est un engin qui, pour évoluer dans l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :), l'utilise pour sa sustentation. Les principaux aéronefs sont l'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale...) et l'hélicoptère (Un hélicoptère est un aéronef à voilure tournante dont le ou les rotors...). Les forces armées utilisent aussi des missiles et des drones dont certains sont assimilables à des aéronefs sans pilote humain à bord, en particulier les missiles de croisière et les drones d'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...).

Le cerf-volant (Le cerf-volant, au pluriel des cerfs-volants, est un engin volant plus lourd que l'air,...), comme le parachute (Le parachute est un dispositif destiné à freiner le mouvement, principalement vertical...) ne sont pas des aéronefs. Toutefois ce dernier est très lié à l'aéronautique de par son utilisation comme moyen de sauvetage et son évolution récente en fait un engin pilotable.

Les activités aériennes sont réglementées sous l'égide d'institutions le plus souvent étatiques à l'échelle mondiale comme l'AITA pour les compagnies aériennes, à l'échelle régionale comme Eurocontrol (Eurocontrol ou Organisation européenne pour la sécurité de la navigation...) pour la gestion du trafic aérien dans la zone européenne ou à l'échelle nationale comme la DGAC pour l'aviation civile (L'aviation civile désigne tout ce qui est relatif à l'aviation non militaire. Cela...) en France. Ces institutions organisent ou règlementent la formation dans les métiers de l'aéronautique en particulier lorsque la sécurité des vols est affectée : c'est bien sûr le cas pour les pilotes et le personnel navigant commercial mais aussi pour les personnels chargés de la maintenance et les contrôleurs aérien. Ces formations sont assurées par des écoles spécialisées.

La navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :), la connaissance de l'atmosphère terrestre (L'atmosphère terrestre est l'enveloppe gazeuse entourant la Terre solide. L'air sec se compose...), la météorologie (La météorologie a pour objet l'étude des phénomènes atmosphériques...) sont indispensables à l'aéronautique même si les bases ne lui sont pas spécifiques.

La liste des aéronefs est le point (Graphie) d'entrée principal où chaque aéronef est classé selon son constructeur.

Enfin on trouvera dans les articles de la catégorie "histoire de l'aéronautique" et de la catégorie "chronologie de l'aéronautique la relation des principaux évènements intéressant l'aéronautique. Les biographies des aviateurs et aviatrices, des concepteurs et ingénieurs se retrouvent dans la catégorie des "personnalités de l'aéronautique".

L'astronautique (L'astronautique ou spationautique ou cosmonautique, est constituée par l'ensemble des sciences...) concerne le déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles...) et la navigation hors de l'atmosphère terrestre.

Distinction entre astronautique et aéronautique - Domaine de l'aéronautique

L'astronautique est le domaine des évolutions et de la navigation en dehors de l'atmosphère terrestre, éventuellement vers d'autres astres. Les engins utilisés traversent l'atmosphère mais doivent leur sustentation, et souvent leur pilotage, à un propulseur anaérobie (On appelle milieu anaérobie un milieu où il n'y a pas présence de dioxygène (O2).).

L'aéronautique est le domaine des évolutions et de la navigation au sein de l'atmosphère terrestre et utilisant cet atmosphère pour sustenter un engin. Le plus souvent, mais pas obligatoirement, ces engins utilisent l'atmosphère pour assurer aussi le pilotage (gouvernes aérodynamiques) et la propulsion (aérobie).

L'aéronautique comporte deux classes d'engins :

  • les aérostats : la sustentation est due à la poussée (En aérodynamique, la poussée est la force exercée par le déplacement de l'air...) d'Archimède ;
  • les aérodynes : la sustentation est due aux forces aérodynamiques exercées par le déplacement d'une surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) portante, l'aile pour les avions et la pale (Une pale d'hélice (avion) ou de rotor (hélicoptère) est une surface portante en...) du rotor pour les hélicoptères.

Les principaux aérostats sont les ballons libres utilisés surtout pour des activités sportives ou de loisir et les dirigeables.

L'avion et l'hélicoptère sont des aérodynes avec pilote à bord. Leurs utilisations civiles ou militaires sont multiples.

Certains missiles, en particulier les missiles de croisière, et les drones sont des aérodynes sans pilote à bord. Ils sont soit guidés à partir du sol soit pré-programmés. Les missiles emportent une charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement...) militaire et sont détruits en fin de mission ; les drones sont utilisés essentiellement pour le renseignement ou la surveillance et sont généralement utilisés par les forces armées, de police ou de douane.

Le parachute n'est pas un aéronef : il utilise l'atmosphère pour freiner sa descente sans effet de sustentation. Toutefois une nouvelle classe de parachute est apparue à la fin du xxe siècle comportant une voilure souple avec effet de sustentation ; ces engins se rapprochent des avions ultra-légers à voilure souple tels que les deltaplanes.

Page générée en 0.006 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique