Automotrice à grande vitesse - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.

L'AGV, ou Automotrice Grande Vitesse, est un projet de train à grande vitesse de la société Alstom. Successeur du TGV dont il reprend la principale caractéristique (essieux inter-caisses), il abandonne la motorisation concentrée (deux motrices encadrant huit à dix remorques) au profit d'une motorisation répartie. Sa commercialisation est envisagée à l'horizon (Conceptuellement, l’horizon est la limite de ce que l'on peut observer, du fait de sa propre position ou situation. Ce concept simple se décline en physique, philosophie, littérature, et bien d'autres domaines :) 2009-2010.

AGV est une marque déposée de la société Alstom.

Objectifs

L'objectif poursuivi dans la conception de ces rames est triple :

  • Concevoir un successeur des rames TGV (Le TGV est une rame automotrice électrique d'origine française apte à circuler à des vitesses supérieures à 320 km/h en exploitation, mise au point...), en conservant les mêmes normes de sécurité, sans augmentation des coûts de construction ;
  • Introduire le concept de motorisation répartie, qui permet d'abaisser le poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage de la Terre. Elle est égale à...), la consommation énergétique et les coûts de maintenance préventive des rames ;
  • Proposer, grâce à cette motorisation répartie, des rames modulables (à la construction) : longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet complètement...) variant de 140 à 200 mètres, capacité allant de 280 à 460 passagers.

La vitesse commerciale (La vitesse commerciale d'un moyen de transport en commun est sa vitesse moyenne utile à l'usager.) visée est de l'ordre de 350 Km/h.

Conception technique

À la différence des TGV actuels dont la motorisation est concentrée sur les motrices situées à chaque extrémité de la rame, l'AGV adopte le principe de la motorisation répartie, tous les essieux pouvant être moteurs (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou...) (sur les rames allemandes ICE 3 un bogie (Un bogie (ou boggie) est un chariot situé sous un véhicule ferroviaire, sur lequel sont fixés les essieux (et donc les roues). Il est mobile par rapport au chassis du véhicule ( locomotive, wagon ou voiture ) et...) sur deux est motorisé). À noter que ce principe est utilisé sur toutes les rames du Shinkansen (Le Shinkansen est le réseau ferroviaire japonais de lignes à grande vitesse, sur lequel ont circulé les premiers trains à grande vitesse du monde.) depuis ses débuts.

Cette disposition permet de gagner de l'espace : les équipements de traction (onduleurs notamment) étant installés sous le plancher voyageurs de chaque voiture (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en conséquence. C'est un des moyens...), les caisses d'extrémité peuvent accueillir des passagers. La capacité peut aller jusqu'à 460 places assises pour une rame de 200 m de long.

Par ailleurs grâce à l'utilisation d'onduleurs à IGBT et de moteurs synchrones à aimants permanents (rapport poids / puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) très élevé, de l'ordre de 1kW/kg), l'AGV permettrait de réduire tant le poids et la consommation énergétique (environ 15%) des rames, que le coût de leur maintenance préventive.

Un prototype partiel (Le mot partiel peut être employé comme :) a été construit sur la base d'une partie de la rame TGV Réseau (Les TGV Réseau sont des rames automotrices électriques de la SNCF, aptes à 300 km/h, mises en service à partir de 1992 à l'occasion de l'ouverture de la LGV Nord.) n° 502 accidentée.

La première rame prototype complète, dénommée " Pégase " et composée de 7 voitures, devrait sortir des usines Alstom de La Rochelle fin 2007 pour entamer une campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville, d'agglomération ou de milieu...) d'essais de 6 mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) en République Tchèque[1].

Anecdote

La rame du record de 2007 était composée des motrices de la rame POS N° 4402 encadrant trois remorques de TGV Duplex (Les TGV Duplex sont des rames automotrices électriques de la SNCF, mises en service à partir de 1995. C'est la troisième génération des TGV, caractérisée par sa capacité de transport...) dont deux bogies ont été remplacés par des bogies motorisés d'AGV. Les équipements de traction occupaient le premier niveau d'une voiture bar Duplex modifiée.

Notes et références

  1. Site web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide...) de Alstom consacré au record de 2007, section environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux...)
Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.095 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique