Le mouvement des planètes

Publié par Publication le 03/08/2004 à 20:19

La naissance de l'univers

On estime la naissance de l'univers à 15 milliard d'années. Certains scientifiques pensent qu'une énorme explosion appelée le big-bang aurait permis à des particules de se rencontrer pour en former de plus complexes. Petit à petit, ces collisions ont donné de plus grosses particules et en ont fait disparaître d'autres. Les planètes comme la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse...), et les étoiles comme le Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de type...), se sont créées grâce à ces collisions.

Avant les Grecs

Depuis la nuit des temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), les hommes se sont intéressés à l'astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, leurs propriétés physiques et chimiques. Elle ne doit pas être confondue avec la...) ; ils étaient intrigués par le Soleil et la Lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du système solaire avec un diamètre de 3 474 km. La distance...), mais aussi par les éclipses, les étoiles filantes et les comètes.

Les théories égyptiennes

Les Egyptiens furent les premier à comprendre que l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) solaire durait environ 365 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et...). Ils firent aussi le lien entre des phénomènes annuels, tels que la crue du Nil, avec la position de certains corps célestes. Mais leur vision de l'univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.) reste très simple: le Nil est un bras de l'océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume,...) dans lequel le Soleil flotte.

Les théories babyloniennes et chinoises

Les Babyloniens comme les Chinois donnent des noms aux constellations ; ils pensent que le Soleil, et les 5 planètes visibles à l'œil nu (Mercure, Mars, Venus, Jupiter et Saturne) sont groupés dans une étroite partie du ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) appelée le zodiaque (Le zodiaque est la zone du ciel autour de l'écliptique où, vus depuis la Terre, le Soleil, la Lune et les planètes du système solaire se déplacent. Le zodiaque est de nos jours...). Ils prévoient les éclipses, mais prennent le soleil et les autres corps célestes pour des êtres divins. Pour les Babyloniens, l'univers est une voûte (Une voûte (ou voute) est un élément architectural de couvrement intérieur d'un édifice présentant un intrados. La voûte...), et la Terre flotte dans l'océan.

Les théories grecques

Dans la mythologie grecque, Atlas fut condamné par Zeus à soutenir la voûte terrestre. Selon un autre récit, le philosophe Thalès aurait mis fin à une guerre en prédisant une éclipse (Une éclipse correspond à l'occultation d'une source de lumière par un objet physique. En astronomie, une éclipse se produit lorsqu'un objet (comme une planète ou un...) avec succès. Pythagore (Pythagore (en grec ancien Πυθαγόρας / Pythagóras) est un philosophe, mathématicien et scientifique qui serait né aux environs de 580...) découvrit que la terre était ronde en plaçant un de ses disciples plus au nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) que lui ; avec un bâton, il mesura l'ombre (Une ombre est une zone sombre créée par l'interposition d'un objet opaque (ou seulement partiellement opaque) entre une source de lumière et la surface sur laquelle se réfléchit cette...) des deux bâtons identiques (le sien et celui de son disciple), et découvrit que les deux ombres au sol n'avaient pas la même taille.

Certains ont même imaginé une anti-Terre. C'est au IIIème siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et faisait 33 ans 4 mois (d'où peut être l'âge du...) avant J.C. (soit 17 siècles avant Copernic) qu'Aristarque de Samos (Samos (en grec ancien Σάμος) est une île grecque de la mer Égée, proche de l'Asie Mineure appartenant...) émet la thèse (Une thèse (du nom grec thesis, se traduisant par « action de poser ») est l'affirmation ou la prise de position d'un locuteur, à l'égard du sujet ou du thème qu'il...) d'un système héliocentrique ; cette thèse est rejetée par ses contemporains car elle était pour eux impure ; il calcula des distances telles que celle qui sépare la Terre de la Lune et la Terre du Soleil, mais ses calculs se sont avérés faux.

C'est l'astronome (Un astronome est un scientifique spécialisé dans l'étude de l'astronomie.) Hipparque qui calcula avec une précision étonnante la distance qui séparait la Terre de 1020 étoiles, bien qu'il ait cru que tous ces astres tournaient autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5...) de la Terre. Ptolémée (Claudius Ptolemaeus (en grec : Κλαύδιος Πτολεμαῖος), communément appelé Ptolémée (Ptolémaïs de...) compléta cette théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une idée ou une connaissance...) expliquant les mouvements de 9 astres (+ la Terre = 10, chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) aimé des grecs) autour de la Terre.





En bleu (Bleu (de l'ancien haut-allemand « blao » = brillant) est une des trois couleurs primaires. Sa longueur d'onde est comprise approximativement entre 446 et 520 nm. Elle varie en luminosité du cyan à une teinte plus sombre comme le bleu...): axe autour de la terre dessiné par le centre du cercle (Un cercle est une courbe plane fermée constituée des points situés à égale distance d'un point nommé centre. La valeur de cette distance est appelée rayon du cercle. Celui-ci étant infiniment...) en noir.
En rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.): mouvement final de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre hydrostatique, c'est-à-dire sous...).


Théorie de Ptolémée: Mercure, Vénus, Soleil, Mars, Jupiter, Saturne, Terre, Lune et la sphère (En mathématiques, et plus précisément en géométrie euclidienne, une sphère est une surface constituée de tous les points situés à une même distance d'un...) des étoiles


Cette théorie resta incontestée pendant plus de 1700 ans. On catalogua les étoiles, on mit au point (Graphie) des instruments astronomiques. Mais c'est Copernic en 1543 qui va révolutionner la vision qu'ont les hommes de l'espace.

Copernic

Copernic fut le second (après Aristarque) à comprendre que les mouvements des planètes ne pouvaient être expliqués que par un système héliocentrique. Il comprit aussi que la Terre tournait sur elle-même et que la Lune tourne autour de la Terre. Personne ne le prit au sérieux, jusqu'à ce que Galilée (Galilée ou Galileo Galilei (né à Pise le 15 février 1564 et mort à Arcetri près de Florence, le 8 janvier 1642) est un physicien et astronome italien du XVIIe siècle, célèbre pour avoir...), ayant des preuves de la réalité copernicienne, se fasse arrêter et soit forcé de faire marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un mode de locomotion naturel. Il consiste en un déplacement en appui alternatif sur les jambes, en position debout et en ayant toujours au moins un...) arrière par la société dans laquelle il vivait.

Théorie copernicienne:



Aujourd'hui nous avons beaucoup plus d'informations sur le système solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le Soleil et des corps célestes ou objets définis gravitant autour de lui (autrement dit, notre...), le fonctionnement de l'univers, sur les étoiles les plus éloignés de la Terre, sur les comètes et la formation de notre univers.

Informations sur les planètes de notre système solaire:
Page générée en 0.075 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique