Le mouvement des planètes

Publié par Publication le 03/08/2004 à 20:19
Grâce à de grands esprits de tous siècles (Galilée, Copernic, Kepler, Newton, Einstein) le mouvement des planètes a pu être expliqué: il découle de la gravité, du fait que les corps dans l'espace s'attirent les uns les autres. C'est comme cela que s'est formé le Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique,...): un nuage moléculaire (En astronomie, les nuages moléculaires sont des nébuleuses interstellaires qui ont une densité et une taille suffisante pour permettre la formation de H2, l'hydrogène moléculaire. Cependant, il est difficile...) qu'il y avait à l'origine s'est peu à peu concentré en un point (Graphie) qui est devenu "notre" étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la Terre.). Et l'on peut dire sans crainte que la gravitation (La gravitation est le phénomène d'interaction physique qui cause l'attraction réciproque des corps massifs entre eux, sous l'effet de leur masse. Il s'observe au...) est l'une des lois les plus importantes qu'il y ait.

Mais beaucoup reste à découvrir dans cet "espace-temps (La notion d'espace-temps a été introduite au début des années 1900 et reprise notamment par Minkowski en 1908 dans un exposé mathématique sur la géométrie de l'espace et du temps...)" que nous connaissons si peu. Qui sait si les travaux actuels des astronomes n'aboutiront pas un jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale)...) à de nouvelles théories qui bouleverseront nos idées sur ce qu'est l'univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.), cet espace que l'on a cru infini (Le mot « infini » (-e, -s ; du latin finitus, « limité »), est un adjectif servant à qualifier quelque chose qui n'a pas de limite en...) et qui nous réserve toujours de nombreuses surprises.
Page générée en 0.041 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique