Beryl - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Paragenèse

Le béryl, comme la tourmaline, est un minéral des pegmatites granitiques. De taille variable, parfois très grande, il se forme à la fin de la cristallisation des massifs granitiques, lorsque le magma restant s'est enrichi en eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) et en éléments rares par rapport au magma de départ. Les éléments minéralisateurs (fluor, bore) favorisent le développement de grands cristaux. Dans de telles pegmatites, le béryl peut être associé à la topaze, la tourmaline, la muscovite et la lépidolite, à de gros cristaux de feldspaths et de quartz, au spodumène et à de nombreux oxydes de titane (Le titane est un élément chimique métallique de symbole Ti et de numéro atomique 22.), tantale etc. (rutile, columbite etc.).

Le béryl peut également apparaître dans quelques syénites néphéliniques, syénites et marbres. La variété émeraude a une paragenèse métamorphique (schiste à biotite).

Variétés

Les variétés transparentes sont utilisées comme pierres précieuses en joaillerie (La joaillerie est étymologiquement l'art de fabriquer des joyaux, et plus largement des objets de parure mettant en valeur principalement les...) et sont :

  • l'aigue-marine, bleue et vert-bleu ;
  • l'émeraude, verte à cause de la présence de chrome ;
  • l'héliodore, doré ou jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :) à cause de la présence de fer ;
  • la morganite, rose à orange, contenant lithium (Le lithium est un élément chimique, de symbole Li et de numéro atomique 3.) et césium ;
  • la goshénite, incolore ;
  • le béryl rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) (bixbite), rouge groseille soutenu, riche en manganèse (Le manganèse est un élément chimique, de symbole Mn et de numéro atomique 25.).

Altération

Le béryl s'altère difficilement en kaolinite, en bertrandite Be4(OH)2[Si2O7], en phénacite, en l'amphiboloïde épidydimite Na(OHBeSi3O7), en cyclosilicate milarite K2Ca4Al2Be4Si24O60·(H2O).

Gisements

Le béryl ordinaire est le principal minerai de béryllium (Le béryllium est un élément chimique de symbole Be et de numéro atomique 4. Dans le tableau périodique, il est le premier représentant des...).

La Nouvelle-Angleterre (La région de la Nouvelle-Angleterre (en anglais New England) est située au Nord-Est des États-Unis. Elle compte 14 millions d'habitants. L'appellation est...) (Australie) possède de nombreux gisements ; la Caroline du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) (États-Unis) est également une source de béryl ordinaire.

En France, le béryl a été signalé à La Villeder (Morbihan), vers Alençon (Orne), dans la Loire-Atlantique (Orvault), près de Bagnères-de-Luchon (Haute-Garonne), aux environs de Bessines (Haute-Vienne) et d'Autun (Saône-et-Loire).

Page générée en 0.062 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique