Cheval - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Histoire évolutive

L'histoire récente des équidés est mal connue et nous ne savons pas quand eut lieu la spéciation entre les ânes, les chevaux sauvages (Equus ferus), les zèbres et le cheval domestique (Equus caballus). On ne sait pas non plus si les différents types de chevaux préhistoriques dont on retrouve des ossements datés d'une même époque appartenaient à la même espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type »...), s'ils étaient des sous-espèces ou s'il s'agissait d'espèces différentes. Ils étaient sans doute interféconds et n'appartenaient pas à des espèces complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou...) séparées. D'autres théories affirment que le cheval (Le cheval (Equus ferus caballus ou equus caballus) est un grand mammifère herbivore et...) sauvage ne formait qu'une seule espèce avant sa domestication et que les différentes races sont le résultat de l'élevage sélectif opéré par l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo...).

Le cheval de Solutré (L'expression « cheval de Solutré » fait référence aux restes...), qui vivait il y a 20 000 ans dans le bassin de la Saône, est censé être l'ancêtre direct du cheval Ardennais selon les études réalisées sur ses ossements et de nombreuses autres races l'auraient pour ancêtre.

Théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer,...) des quatre lignées fondatrices

L' analyse ADN réalisée à partir d'études morphologiques sur différentes races de chevaux par l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) d'Uppsala suggère que ces animaux évoluèrent à partir de populations sauvages qui s'adaptèrent peu à peu à différents biotopes, longtemps avant leur domestication. Toutes les races de chevaux modernes seraient les descendantes de quatre « types » de chevaux :

  • Le cheval des forêts aurait été un grand animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un...) lent et lourd avec de larges sabots qui lui permettaient de vivre dans les zones marécageuses, et un pelage épais et rugueux qui lui servait de camouflage. Il serait l'ancêtre de toutes les races dites warmblood d'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), mais aussi de vieilles races de chevaux de trait comme l'Ardennais.
  • La sous-espèce « de trait », un animal robuste et de petite taille, se serait adaptée au climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une...) froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.) du nord de l'Europe grâce à son pelage épais et aurait ressemblé au Fjord et au Shetland (Les Shetland sont un archipel écossais (environ 100 îles dont 16 habitées) qui se...).
  • Le cheval oriental aurait été un grand cheval très léger, adapté aux climats chauds et secs du moyen-orient et ayant développé la vitesse (On distingue :) et l'endurance (L'endurance est la capacité de maintenir dans le temps un certain niveau d'intensité...) faute de camouflage, ancêtre des chevaux à sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le...) chaud tels l'Akhal-Teke et le pur-sang arabe.
  • Le tarpan (Le tarpan (Equus ferus) est un équidé sauvage européen quelquefois...), petit animal robuste au pelage souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant...) ou isabelle adapté au climat froid et sec, aurait eu pour descendants directs les chevaux de Przewalski et les poneys mongols, entre autres

Races

Les races issues de l'espèce du cheval sont nombreuses et variées. Cette grande diversité a pour origine la sélection et les croisements opérés par l'homme sur le cheval domestique, mais aussi la grande capacité d'adaptation de cet équidé face à son environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et...).

Contrairement à d'autres animaux pour lesquels l'entraînement et/ou l'expérience donnent un atout à la survie (comme l'homme), les atouts du cheval dépendent surtout de son capital génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est...) morphologique. Aussi l'homme a depuis longtemps pratiqué un élevage sélectif en ce sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but...), bien avant de connaître les lois de l'hérédité (L’hérédité (du latin hereditas, « ce dont on...). Il semble que les premiers hommes ayant réalisé des listes d'ancêtres soient les arabes. De nos jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...), les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) généalogiques sont inscrites sur des Herd-books. Ces informations sont reprises par de vastes bases de données spécialisées comme Genequs qui comptait en 2007 plus de 210.000 chevaux toutes races confondues et qui remonte pour les plus anciennes inscriptions à 1764.

La tendance actuelle est à la baisse de la diversité. Les activités humaines liées à l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) du cheval se réduisant au sport et au tourisme (Le tourisme est le fait de quitter son domicile, pour des raisons personnelles, pour une durée...), toutes les races n'étant pas spécialisées dans ces types d'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) sont menacées. C'est le cas notamment de toutes les races de chevaux de trait.

Marronnage

Si certaines races de chevaux sont complètement inféodées à l'homme, par exemple en ne pouvant plus mettre bas seules, d'autres en revanche peuvent retourner à l'état sauvage et former des troupeaux. C'est le cas des mustangs aux États-Unis et des brumbies en Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de...), qui sont considérés comme invasifs et provoquent des dégâts importants sur la flore (La flore est l'ensemble des espèces végétales présentes dans un espace...) et les sols. Seul le cheval de Przewalski (Le cheval de Przewalski (espèce Equus przewalskii ou sous-espèce Equus ferus przewalskii...) est resté totalement sauvage.

Page générée en 0.079 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique