France Télécom
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Données financières

En millions d'euros - Source : rapports financiers
Années 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
Chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) d'affaires 43 026 46 630 46 121 47 157 49 038 51 700 52 960 53 490 65 940
Résultat net part du Groupe -8 280 -20 736 3 206 2 784 5 709 4 100 6 300 4 070 3 000

La période d'expansion euphorique tous azimuts de la fin du XXe siècle connut le revers de la médaille en 2002. France Télécom (France Télécom est la principale entreprise française de télécommunications et la 71e entreprise mondiale. Elle emploie près de 181 000 personnes, dont environ...) fut obligée d'afficher pour la première fois depuis plusieurs décennies un déficit abyssal suite à des investissements hasardeux à l'étranger en vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) d'en faire un groupe de taille européenne en préparation de l'ouverture à la concurrence. L'endettement financier net de France Télécom au 30 juin 2008, en normes IFRS s'élève à 38,2 milliards d'euros, soit un ratio dette nette (Le terme Nette est un nom vernaculaire attribué en français à plusieurs espèces de canards reconnaissablent à leurs calottes. Le terme est un emprunt au grec ancien...) sur marge brute opérationnelle juste inférieur à 2.

Un dividende de 1,40 euro par action au titre de l’exercice 2009 sera versé en juin 2010.

Bilan social

Les effectifs passent de 140 000 personnes en 1993 à quelque 190 000 personnes en 2007 après un pic à 220 000 en 2001, cette croissance étant due aux effectifs à l'international.

106 000 employés (56 %) sont en France, 16 % en Pologne, 12 % au Royaume Uni, 2 % en Espagne.

Une modification progressive

Les 140 000 personnes en 1993 sont essentiellement des fonctionnaires français. Il reste moins de 80 000 fonctionnaires en 2006. Les personnes qui ne sont pas sous statut de fonctionnaire, sont en CDI dans le droit de leur pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine....). La moitié du personnel travaille hors de France.

Le turn over est plus important à compter de 2005. Il s'agit de mouvements entrant d'ingénieurs confirmés qui sont séduits par la relative stabilité de FT par rapport aux SSII. Les départs existent, soit par un système de préretraite pour les fonctionnaires, soit vers des sociétés de haute technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :). Les mouvements internes sont nombreux.

Les métiers

Les fonctions sont :

  • La vente pour près d'un emploi sur deux
  • Le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node)...) et les systèmes d'informations, environ 40 000 personnes
  • Le marketing (Le marketing (on utilise aussi parfois — dans 7% des cas, d'après les chiffres donnés par Google — le néologisme français mercatique) est une discipline qui cherche à...)
  • La recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique...) et développement

Les rémunérations

En 2006, selon le bilan social officiel de l'entreprise, environ trois employés sur quatre ont perçu une rémunération brute comprise entre 2 150 et 4 150 Euros par mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.). La rémunération mensuelle moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble...) brute est 2 924 Euros.

Le climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps...) social

Le changement de stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :) initié par Thierry Breton et poursuivi par Didier Lombard, tournée vers une financiarisation excessive alors que l'entreprise compte encore de nombreux fonctionnaires, et bien qu'elle soit de fait toujours contrôlée par l'état, induit (L'induit est un organe généralement électromagnétique utilisé en électrotechnique chargé de recevoir l'induction de l'inducteur et de la transformer en électricité (générateur) ou en...) des tensions. Les changements de postes à l’intérieur de l’entreprise sont nombreux (14 000 entre 2006 et 2008). L'alliance CFE-CGC/UNSA et SUD (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) ont créé dès 2007 l'Observatoire du Stress (Le stress (« contrainte » en anglais), ou syndrome général d'adaptation, est l'ensemble des réponses d'un organisme soumis à des contraintes environnementales. Dans le...) et des mobilités, forcées pour en étudier les conséquences sur l'organisation (Une organisation est) du travail. Les suicides liés au travail, 6 pendant l’été 2009, posent la question de cette gestion du personnel.

Suicides chez France Télécom
Années 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'employés suicidés en France 28 29 15 17 3
taux annuel pour 10 000 employés en France 2,15 2,49 1,50 1,70
taux pour 10 000 habitants (moyenne française) 1,84 1,76 1,78 1,60 1,96 1,62

L'interprétation des taux de suicide (Le suicide (du latin suicidium, du verbe sui caedere « se massacrer soi-même ») est l’acte délibéré de mettre fin à...) dans deux populations différentes nécessite une étude très détaillée. La difficulté de cette étude est renforcé par le fait que la population d'employés de France Télécom est elle-même composée de plusieurs catégories socio-professionnelles ayant des taux de suicides différents (par exemple, les ouvriers ont un taux de suicide plus élevé que les cadres). L'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très grande participation des...) simple montre que le taux brut dans l'entreprise au début des années 2000 était élevé par rapport à la moyenne française. Il n'a pas été médiatisé et n'a pas suscité de débats. Le taux observé en 2009 est supérieur à cette moyenne. Il n'en signale pas moins un problème réel, lorsque le suicide est directement lié aux conditions de travail. La spécificité de ces suicides est moins leur nombre, que le fait qu'ils sont commis sur le lieu de travail, ce qui est plus rare (même si peu de statistiques (La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle comprend la collecte, l'analyse, l'interprétation de données...) sont disponibles).

Le suicidé du 14 juillet 2009 de Marseille notait dans sa dernière lettre : « Je me suicide à cause de mon travail à France Télécom. C’est la seule cause. Urgence permanente, surcharge de travail, absence de formation, désorganisation totale de l’entreprise. Management par la terreur ! » Les témoignages rassemblés depuis la sortie du silence de ce phénomène montrent un malaise profond dans de nombreuses équipes. Certains au contraire veulent défendre leur cadre de travail.

Après dépouillement du questionnaire (Les questionnaires sont un des outils de recherche pour les sciences humaines et sociales, en particulier la psychologie, la sociologie, le marketing et la géographie.) à tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) le personnel de France Télécom, les consultants du cabinet Technolgia remettent leurs conclusions le 14 décembre 2009 et évoquent une « ambiance de travail tendue, voire violente ». « Le ressenti général est très dégradé, notamment en ce qui concerne les conditions de travail, la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou...), le stress… ». Dans la « vague de suicides », ils pointent « la grande défaillance du management ». « Les personnels de France Télécom semblent plus que jamais orphelins de sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du...), de leaders ». A l'issue de la présentation, Sébastien Crozier, délégué syndical de l'alliance CFE-CGC/UNSA en commente les résultats en direct sur le journal de 13h de France 2 et annonce qu'en réalité il y a eu 35 suicides sur les années 2008 et 2009.

Page générée en 0.128 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique