Laboratoire national d'Oak Ridge

Laboratoire national d'Oak Ridge - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Laboratoire National d'Oak Ridge

Le Laboratoire National d'Oak Ridge (en abrégé ORNL), situé à Oak Ridge, dans le Tennessee aux États-Unis, est un laboratoire pluridisciplinaire pour la science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large. L'ensemble...) et la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) qui est dirigé par le laboratoire UT-Battelle pour le compte du Département de l'Énergie des États-Unis (DOE).

Mission

Actuellement, les scientifiques et les ingénieurs du site font de la recherche fondamentale (La recherche fondamentale regroupe les travaux de recherche scientifique n'ayant pas de finalité économique déterminée au moment des travaux. On oppose en général la recherche...) et appliquée pour améliorer la connaissance et acquérir une expertise dans les domaines scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) et technologique permettant d'améliorer l'approvisionnement en énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.), de protéger l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend actuellement à...) et de contribuer à la sécurité nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :). En 2000, L'ORNL est le laboratoire phare du volet MOX (Le Combustible MOX (abréviation de mixed oxide) est un combustible nucléaire fabriqué à partir du plutonium et de l'uranium appauvri. Le terme MOX est...) de l'élimination du plutonium (Le plutonium est un métal lourd de symbole chimique Pu et de numéro atomique 94, très dense — approximativement 1,74 fois plus lourd que le plomb...) militaire. C'est là qu'est menée la R&D devant "définir, développer et démontrer les technologies nécessaires pour la mise en œuvre de cette option" . Il dirige une équipe russo-américaine de techniciens experts en conception et analyse de sûreté des cœurs MOX (hybrides et complets) pour les surgénérateurs russes.

Histoire

Usine de séparation (D'une manière générale, le mot séparation désigne une action consistant à séparer quelque chose ou son résultat. Plus particulièrement il est employé dans plusieurs domaines :) de l'uranium (L'uranium est un élément chimique de symbole U et de numéro atomique 92. C'est un élément naturel assez fréquent : plus abondant que...) d'Oak Ridge (vue depuis le nord).
Usine de séparation de l'uranium d'Oak Ridge (vue depuis le nord-ouest).
Photo du personnel d'Oak Ridge célébrant le retour à la paix le 15 août 1945. Ils ont contribué au projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration...) Manhattan (Manhattan est l'une des cinq circonscriptions (borough) de la ville de New York (les quatre autres étant The Bronx, Queens, Brooklyn et Staten Island). La circonscription de...).

L'installation a été créée à l'origine dans le cadre du Projet Manhattan en 1943, pendant la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est...) Guerre mondiale lorsque les politiques et les scientifiques américains s'effrayèrent de la possibilité par l'Allemagne nazie de développer rapidement des armes atomiques.

Le laboratoire et la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de...) d'Oak Ridge furent construits en moins d'un an dans une région isolée sur des fermes situées dans les montagnes de l'est du Tennessee. Oak Ridge devint une ville secrète sous le nom de Site X où sont venus s'installer 75 000 résidents en moins de deux ans.

« Cet endroit, choisi par le Colonel James C. Marshall et le Colonel Kenneth D. Nichols en juin, plut beaucoup à Groves. Il correspondait à toutes les conditions nécessaires aux futures usines atomiques : situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou...) isolée avec de l'énergie électrique (Un apport d'énergie électrique à un système électrotechnique est nécessaire pour qu'il effectue un travail : déplacer une charge, fournir de la lumière, calculer. Ce travail est proportionnel à la...), de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) en abondance, une population presque inexistante, un accès facile par la route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) et le rail (Un rail (ou lisse en québécois) est une barre d’acier profilée. Deux files parallèles de rails mis bout à bout forment une voie ferrée. Ils...), un climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de la...) très doux permettant de travailler au-dehors toute l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.). »

Oak Ridge fut le premier site choisi parmi ceux qui allaient devenir les organes « vitaux » du Projet Manhattan. En dehors d'Oak Ridge, où fut bâti le cyclotron (Le cyclotron est un type d’accélérateur circulaire inventé par Ernest Orlando Lawrence en 1931. Dans un cyclotron, les particules placées dans un champ magnétique suivent une...) ainsi que les plus gros électro-aimants que l'on ait jamais vus à cette époque : pesant 3 000 à 10 000 tonnes, chacune des centaines de bobines en argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.) pur contenaient entre 12 et 21 tonnes de ce métal (Un métal est un élément chimique qui peut perdre des électrons pour former des cations et former des liaisons métalliques ainsi que des liaisons ioniques...) précieux, nous pouvons également citer Hanford (près de Richland), « la cité (La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes...) du plutonium » où travaillaient de nombreux Prix Nobel dont le savant Enrico Fermi (Enrico Fermi (29 septembre 1901 à Rome - 28 novembre 1954 à Chicago) est un physicien italien. Ses recherches serviront de socle à l'exploitation de...), et Los Alamos au Nouveau-Mexique, site d'assemblage de la bombe atomique que dirigeait le docteur Oppenheimer.

Le site d'Oak Ridge devait accueillir l'usine de diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une information),...) gazeuse — baptisé K-25 en code — où s'opérait la séparation des deux isotopes de l'uranium : U238 et U235 (celui utilisé dans le procédé de fission).

« Au printemps (Le printemps (du latin primus, premier, et tempus, temps, cette saison marquant autrefois le début de l'année) est l'une des quatre saisons des zones tempérées,...) de 1944, malgré quelques succès technologiques sensationnels, la situation demeurait critique à Oak Ridge, car on n'y avait pas encore produit d'uranium 235 (L'uranium 235, noté 235U, est l'isotope de l'uranium dont le nombre de masse est égal à 235 : son noyau atomique compte 92 protons et 143 neutrons...). Les usines électro-magnétiques, extrêmement coûteuses, ne semblaient pas fournir assez de matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La...) en temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) voulu. (…) La séparation de l'uranium 235, le seul utilisable, restait le problème majeur du Projet Manhattan. »

Laboratoire national d'Oak Ridge
Page générée en 0.157 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique