Médecin traitant
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Le médecin traitant (MT) est un médecin spécialiste ou généraliste que chaque assuré doit choisir dans le cadre du parcours de soins coordonnés, institué par la loi de réforme de l’assurance maladie du 13 août 2004.

Le Médecin Traitant (Le médecin traitant (MT) est un médecin spécialiste ou généraliste que chaque assuré doit choisir dans le cadre du parcours de soins coordonnés, institué par la loi de...) coordonne l’ensemble des soins reçus par son patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.). Il l’oriente vers un médecin spécialiste (Le médecin spécialiste est un professionnel de la santé, diplômé de médecine générale, qui a poursuivi un minimum de cinq à sept...) « correspondant » ou un service hospitalier. Il centralise les informations : résultats d’examens, traitements. Il dispose ainsi d’une vision globale de l’état de santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) de son patient.

En novembre 2008, 85% des assurés ont choisi un médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en médecine. Il est chargé de soigner les...) traitant (soit 43 millions de personnes) et ce pourcentage (Un pourcentage est une façon d'exprimer une proportion ou une fraction dans un ensemble. Une expression comme « 45 % » (lue « 45 pour cent ») est en réalité la sténographie pour...) monte à 96% pour les personnes atteintes d’une affection de longue durée. 99,5% des français ont choisi un médecin généraliste comme médecin traitant.

Améliorer le suivi médical et la prévention

En 2006, les représentants des médecins libéraux et l’Assurance Maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) décident de mettre la prévention au cœur du dispositif. Ils retiennent cinq thèmes prioritaires de la loi de santé publique : la prévention des risques médicamenteux chez les personnes âgées, la prévention des risques cardio-vasculaires avec en premier lieu le suivi des patients diabétiques, le dépistage (Le dépistage, en médecine, consiste en la recherche d'une ou de plusieurs maladies ou d'anomalies dites "à risques" chez les individus d'une...) du cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme,...) du sein pour les femmes à partir de 50 ans, la prévention des facteurs de risque de la grossesse (La grossesse est le processus physiologique au cours duquel la progéniture vivante d'une femme se développe dans son corps, depuis la conception jusqu'à ce...) et l’obésité chez les jeunes.

Remarques

• On peut changer de médecin traitant à tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) moment (il suffit d'en déclarer un nouveau)

• Il est parfaitement possible de choisir pour médecin traitant le spécialiste que l'on va directement et régulièrement consulter, en restant intégralement dans le parcours de soins

• Pour être considéré comme dans le parcours de soin coordonnés sans avoir déclaré de médecin traitant, il suffit d’attester un éloignement pour avoir droit au MTH (cotation MTH = hors résidence)

• On peut également déclarer une situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général afin de le qualifier...) d'urgence (Dans le langage courant, les urgences sont le service d'un hôpital qui s'occupe de recevoir les malades et les blessés qui se présentent d'eux-mêmes, ou qui sont amenés par les...) (MTU). Les consultations SOS médecins sont toujours considérées comme des urgences

• Un spécialiste peut déclarer que le patient lui a été adressé par son médecin traitant sans qu'il n'y ait le moindre contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) (aucun formulaire réglementaire)

• Le choix du médecin traitant étant libre, il est donc parfaitement possible de choisir pour médecin traitant un médecin exerçant à l'autre bout du pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la...) et de consulter directement qui l'on veut en raison de l'éloignement du médecin traitant tout en restant intégralement dans le parcours de soins et en étant remboursé de façon optimale

• En cas de consultation en tiers-payant (aucune avance de frais pour le patient. Le médecin perçoit directement ses honoraires par les caisses d'assurance maladie : Couverture maladie universelle(CMU), Maladie de longue durée (En France, est désignée comme maladie de longue durée, ou Affections de longue durée (ALD), l'une des trente maladies figurant sur la liste conçue par...) (ALD),...), le médecin, s'il n'est pas le médecin traitant déclaré, ne percevra pas la totalité de ses honoraires.

Modalités de remboursement

Depuis janvier 2006, les remboursements effectués par l’Assurance-Maladie sont minorés pour les patients qui n’ont pas déclaré de médecin traitant ou qui consultent directement un médecin spécialiste sans passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) par leur médecin traitant.

Le taux de remboursement pour les personnes ayant déclaré un médecin traitant n’est pas minoré.

Certaines spécialités restent en « accès direct ». C’est-à-dire que l’on peut les consulter sans avoir déclaré de médecin traitant ou sans passer par lui préalablement. Sont concernés : les gynécologues, les ophtalmologues, les psychiatres et neuropsychiatres, les stomatologues. A noter qu'une orientation (Au sens littéral, l'orientation désigne ou matérialise la direction de l'Orient (lever du soleil à l'équinoxe) et des points cardinaux (nord de la...) par le médecin traitant n'est pas non plus requise pour consulter un chirurgien-dentiste.

Page générée en 0.057 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique