Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Orang-outan

Introduction

Orang-outan
 Jeune orang-outangL'animal est capable de produire denombreuses et complexes mimiques
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Primates
Super-famille Hominoidea
Famille Hominidae
Sous-famille Ponginae
Genre
Pongo
Lacépède, 1799
Nom binominal
Pongo pygmaeus
(Linnaeus, 1760)
Statut de conservation IUCN :

EN A2cd+3cd+4cd : En danger
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

Répartition géographique
Mapa distribuicao pongo.png
 Orang-outang au jardin des plantes à Paris

 L'orang-outan dispose de membresantérieurs exceptionnellement longs parrapport aux postérieurs.Démuni de queue préhensile, il peutnéanmoins marcher en position bipèdesur des branches étroites en se servantde ses bras pour s'équilibrer.

L?orang-outan (Pongo pygmaeus), aussi orthographié orang-outang, est un singe (Un singe (du latin simius, pluriel Simia) est un animal faisant partie du groupe constitué par l'ordre des primates. Parmi les primates, il n'est pas simple de définir à partir de quelle espèce, le...) anthropoïde aux longs bras et au pelage roux, parfois brun, classé dans la catégorie des grands singes. Il est endémique des iles de Bornéo (Bornéo est une île du sud-est asiatique (Insulinde).) et de Sumatra (Sumatra est une île indonésienne située sur l'équateur. Son nom vient de Samudra, un royaume musulman du XIIIe siècle dans...). L'espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la...) est menacée par la perte de son habitat naturel.

Le terme « jocko » était également utilisé autrefois pour le désigner mais il est considéré comme vieilli.

Origine et génétique

Les orang-outans intéressent beaucoup les généticiens et les biologistes qui étudient l'évolution humaine car ils appartiennent à la super-famille des primates hominoïdes mais possèdent une diversité génétique (La diversité génétique est une caractéristique décrivant le niveau de variétés des gènes au sein d'une même espèce (voire sous-espèce). On parle de...)' plus riche que les autres grands singes, n'ayant pas subi de « goulot génétique » contrairement aux espèces d'origine africaine.

Le caryotype des orang-outans est diploïde, avec 2n = 48 chromosomes, comme pour tous les autres grands singes à l'exception des humains. La taille du génome (Le génome est l'ensemble du matériel génétique d'un individu ou d'une espèce codé dans son ADN (à l'exception de certains...) des deux sous-espèces d'orang-outan est comparable à celle de l'espèce humaine. La date de sa divergence d'avec la lignée humaine est estimée à 12-14 millions d'années, ce qui le place en tant qu'espèce à un point (Graphie) médian dans l'évolution des primates. Ceux-ci auraient commencé à diverger d'avec les lignées humaines il y a 25 millions d'années selon Chen et Li 2001'. Le caryotype de l'orang-outan est le plus proche de l'hominoïde ancêtre commun (En phylogénie, un ancêtre commun à plusieurs espèces est l'individu le plus proche dans le temps dont descendent toutes les espèces en question. Par exemple, l'homme et le chimpanzé ont un ancêtre commun....) à l'espèce humaine et aux grands singes. Selon les critères adoptés, ils auraient environ 3 à 4 % de différences génétique avec l'espèce humaine.

Aujourd'hui, les orang-outans sont endémiques des iles de Malaisie et d'Indonésie (L'Indonésie, officiellement la République d'Indonésie (en indonésien Republik Indonesia), est un pays transcontinental d'Asie du Sud-Est et d'Océanie. Avec plus de 17 500 îles, il s'agit du plus grand archipel au...). Le nom « orang-outan » vient du malais orang hutan signifiant « homme de la forêt ». On l'écrit aussi « orang-outang ».

Principales caractéristiques

L'aire de répartition des orang-outans est maintenant réduite à la forêt (Une forêt ou un massif forestier est une étendue boisée, relativement dense, constituée d'un ou plusieurs peuplements d'arbres et d'espèces associées. Un boisement de faible...) pluviale des iles de Bornéo et de Sumatra. Aussi bien à Bornéo qu'à Sumatra, le recul des orang-outans est lié à celui de la forêt humide.

La taille moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble...) des orang-outans est de 1,10 à 1,40 m pour 40 à 80 kg. Les mâles adultes mesurent environ 1,40 m et pèsent jusqu'à 82 kg. Les individus peuvent vivre de 30 à 40 ans.

La gestation (La gestation est un état fonctionnel particulier propre à la femelle de vivipare qui porte son ou ses petits dans son utérus, entre la nidation de...) dure 245 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son...). Les jeunes orang-outans voyagent accrochés au dos (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie du corps consistant en les vertèbres et les côtes. Les dorsaux...) ou au ventre de leur mère pendant plus de deux ans.

Les orang-outans sont parmi les plus arboricoles des grands singes. Ils passent la majeure partie de leur temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) dans les arbres, à la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne...) de nourriture. L'animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se nourrit de...) se nourrit la plupart du temps de fruits, de jeunes pousses, d'écorce (L'écorce est le revêtement extérieur du tronc, des branches et des racines des arbres, et plus généralement des plantes ligneuses.), de petits vertébrés (Les vertébrés forment un sous-embranchement du règne animal. Ce taxon, qui dans sa version moderne exclut les myxines, est...), d'?ufs d'oiseaux et d'insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large public d'amateurs et de naturalistes. Produite par l'Office pour les insectes et leur environnement...). Chaque nuit, ils fabriquent un nouveau nid (Le nid désigne généralement la structure construite par les oiseaux pour contenir leurs œufs et fournir un premier abri à leur progéniture. Les...) perché entre 12 et 18 mètres au-dessus du sol.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Archives des News
  Juillet 2018
  Juin 2018
  Mai 2018
  Avril 2018
  Toutes les archives

Jeudi 19 Juillet 2018 à 00:00:10 - Physique - 0 commentaire
» ISOLDE produit des isotopes du chrome
Page générée en 0.081 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales