Philippines
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La cuisine

La cuisine philippine comprend les aliments, les méthodes de préparation et les coutumes alimentaires trouvés dans l'archipel. Le style de la cuisine et les aliments qui lui sont associées ont évolué au cours de plusieurs siècles à partir de son origine malayo-polynésienne et mélangée avec de nombreux origines tels qu'hispaniques, chinois, américain, et d'autres influences asiatiques adaptés aux ingrédients indigènes et le goût (Pour la faculté de juger les belles choses, voir Goût (esthétique)) local.

Les Philippins mangent traditionnellement trois repas principaux par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le...) - agahan ou almusal (petit déjeuner), tanghalían (déjeuner), et hapunan (dîner), plus une collation en après-midi, appelé merienda (une autre variante est minandál ou minindál). Les plats vont du très simple, comme un repas de poisson (Dans la classification classique, les poissons sont des animaux vertébrés aquatiques à branchies, pourvus de nageoires et dont le corps est le plus souvent couvert d'écailles. On les trouve abondamment aussi bien en eau douce...) salé frit et le riz (Le riz est une céréale de la famille des Poacées ou Graminées, cultivée dans les régions tropicales, subtropicales et...), les paellas à élaborer et de cocidos créé pour les fêtes.

Les plats populaires incluent le lechón (cochon rôti entier), longganisa (saucisse philippine), tapa (bœuf séché), torta (omelette), adobo (poulet et/ou de porc (Le porc (du latin porcus) qui se dit aussi cochon domestique (Sus scrofa domesticus) ou cochon des villes est un mammifère domestique omnivore de la famille des...) braisé à l'ail, la sauce soja (Le soja, ou soya, est une plante grimpante de la famille des Fabacées, du genre Glycine (à ne pas confondre avec la glycine, Wisteria sp.), proche du...) et le vinaigre), kaldereta (ragoût de chèvre (La chèvre domestique est un mammifère herbivore et ruminant, appartenant à la famille des bovidés, sous-famille des caprinés ou...) à la tomate), mechado (boeuf ou du porc cuit dans une sauce tomate), pochero (boeuf de banane et sauce tomate), afritada (porc ou de boeuf mijoté dans une sauce tomate (La tomate (Solanum lycopersicum L.) est une espèce de plante herbacée de la famille des solanacées, originaire du nord-ouest de l'Amérique du Sud, largement cultivée pour son fruit climactérique. Le terme désigne...) avec des légumes), Kare-Kare (queue de boeuf et légumes cuits à la sauce d'arachide), de la jambe croustillant PATA (porc), hamonado (viande de porc dans une sauce sucrée d'ananas), sinigang (porc, du poisson ou de crevettes dans le ragoût de tamarin), pancit (nouilles sautées), et lumpia (nems frais ou frits).

Langues

Les Philippines ont deux langues officielles : l'anglais et le tagalog. Environ 180 langues et dialectes restent usités dans l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) du pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²),...), toutes étant des langues austronésiennes. 12 comptent plus d'un million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède un million un...) de locuteurs, regroupant 94 % de la population. Chacune de ses langues possède sa propre aire géographique mais, au cours du XIXe siècle, la promotion du tagalog et la forte émigration vers l'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif « insulaire » ; on dit...) principale de Mindanao de populations d'autres îles de l'archipel (Un archipel est un ensemble d'îles relativement proches les unes des autres. La proximité se double le plus souvent d'une origine géologique commune.) a quelque peu modifié cette répartition traditionnelle.

Parmi ces langues, on compte :

  • Le cebuano, langue de l'île de Cebu (Cebu est une île et une province des Philippines, située dans la région centrale des Visayas entre Negros et Leyte.) est parlé comme langue maternelle par 29 % de la population. Il est aussi parlé sur certaines îles voisines comme Bohol, Negros Oriental, en partie dans les îles de Leyte et de Samar et plus récemment sur Mindanao.
  • Le tagalog, langue du sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de Luçon (Luçon (anglais et tagalog : Luzon), est le nom de la plus grande et principale île des Philippines et l'un des trois grands groupes d'îles du pays,...) dont Manille (Manille (en tagalog, Lungsod ng Maynila ; en anglais, Manila) est la capitale des Philippines.), est parlé par 26 % de la population.
  • L'ilokano, langue du nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de Luçon est parlé par 10 % de la population.
  • L'hiligaïnon ou illongo, langue des îles de Panay et de Negros est parlé par 9 % de la population.
  • Le bicolano, langue de la péninsule de Bicol, au sud-est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est opposé au nord-ouest.) de Luçon est parlé par 5 % de la population.
  • Le waray-waray, langue de Samar et de l'est de Leyte, est parlé par 4 % de la population
  • Le pampagan et le pangasinan, langues du nord-ouest (Le nord-ouest est la direction entre les points cardinaux nord et ouest. Le nord-ouest est opposé au sud-est.) de Manille, sont parlés, respectivement, par 3 % et 2 % de la population
  • Le maranao, le maguindanao, langues de Mindanao et le tausug, langue de l'île de Jolo, sont parlés chacune par environ 1,5 % de la population, populations exclusivement musulmanes.

L'espagnol, malgré la longue colonisation, n'est parlé que par environ 3 millions de personnes. Avant la colonisation, il n'existait pas de langue commune dans l'archipel des Philippines. Mais l'espagnol ne restera parlé que par les colonisateurs et une élite philippine (La République des Philippines est un pays constituée d'un archipel de 7 107 îles dont onze d'entre elles totalisent plus de 90 % des...) restreinte (qui permettra néanmoins l'émergence d'une littérature philippine en langue espagnole à la fin du XIXe siècle). Bien qu'une des deux langues officielles de la constitution de 1935, elle sera supplantée par l'anglais. Il n'est plus parlé que par 3 millions de personnes (moitié moins qu'à la fin de la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est une mesure d'angle...) Guerre mondiale) mais reste une langue auxiliaire, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) comme l'arabe dans les régions du sud.

L'anglais, avec le filipino, est utilisé dans l'enseignement (L'enseignement (du latin "insignis", remarquable, marqué d'un signe, distingué) est une pratique d'éducation visant à développer les...), dans l'administration centrale, dans le monde (Le mot monde peut désigner :) des affaires et dans de nombreux médias (On nomme média un moyen impersonnel de diffusion d'informations (comme la presse, la radio, la télévision), utilisé pour communiquer. Les médias permettent de diffuser une information vers un...).

Quant au filipino, il progresse mais on estime qu'au moins 20 % de la population ne le maîtrise (La maîtrise est un grade ou un diplôme universitaire correspondant au grade ou titre de « maître ». Il existe dans plusieurs pays et correspond à différents...) pas correctement, obligeant le pays, suivant les régions, à pratiquer le bi ou le trilinguisme.

Page générée en 0.138 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique