Stade Henryk Reyman - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Stadion Miejski im. Henryka Reymana
Stadion Wisły Kraków, R22

UEFA Good article star.svgGood article star.svgGood article star.svgGood article star.svg

Généralités
Adresse 22 rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux d'activité économique. Elle met en relation et structure les différents quartiers, s'inscrivant de ce fait dans...) Władysław Reymont,
30-059 Cracovie, Pologne
Noms précédents Stadion Oleandry • Stadion Wisły
Ouverture/construction
Construction 1910-1914 • 1915-1922
1946-1953
Ouverture 16 avril 1914,
Wisła - Czarni Lvov (3-2)
Rénovation 1998 • 2008-2010
Démolition 1915 • 1946
Utilisation
Clubs résidents Wisła Cracovie
Propriétaire Ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par opposition aux...) de Cracovie
Équipement
Surface Pelouse (Une pelouse est une formation végétale naturelle ou artificielle formée d'espèces herbacées de faible hauteur, essentiellement des graminées.) naturelle
Capacité Voir historique • 33 326 (2010)
Tribunes Trybuny Północnej (Nord)
Trybuny Południowej (Sud)
Trybuny Wschodniej (Est)
Trybuny Zachodniej (Ouest)
Affluence record ≈ 45 000, le 29 septembre 1976 lors de Wisła - Celtic Glasgow
Dimensions 105 m x 68 m

Le Stade Henryk Reyman (Stadion Miejski im. Henryka Reymana en polonais) est un stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe ?στημι istêmi, « se tenir droit et ferme ») est un équipement sportif.) de football situé à Cracovie, en Pologne. Construit de 1910 à 1914, il est la résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la particularité de desservir des mêmes logements appelées également résidence. Ce...) du Wisła Cracovie depuis le 16 avril 1914, date de son inauguration, à l'exception des périodes 1915-1922 et 1946-1953 où il a été reconstruit après respectivement un incendie et une tempête (Une tempête est un phénomène météorologique violent à large échelle dite synoptique, avec un diamètre compris en général entre 200 à 1 000 km, caractérisé par des...), qui ont entraîné sa destruction totale.

Il sera le sixième stade polonais en nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de places disponibles, derrière les stades de Varsovie, Chorzów, Wrocław, Poznań et Gdańsk, avec une capacité de 33 326 spectateurs. Il devrait être évalué par l'UEFA au rang ( Mathématiques En algèbre linéaire, le rang d'une famille de vecteurs est la dimension du sous-espace vectoriel engendré par cette famille. Le théorème du rang lie le rang et la dimension du...) de stade quatre étoiles.

Sa rénovation devrait prendre fin vers le mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de mai 2010.

Historique

La pose des premières pierres

Le football à Cracovie ayant fait son apparition, les dirigeants du Wisła Cracovie désirent se munir d'un stade pour leur toute nouvelle équipe, à l'instar de leur rival, le KS Cracovia. Dès 1906, date de la fondation du club, ils s'attellent donc à trouver un terrain pour lancer la construction de leur future enceinte. En 1909, la ville propose de louer les terrains de l'Avenue (Une avenue est une grande voie urbaine. Elle est en principe plantée d'arbres, et conduit à un monument.) Mickiewicz, mais cette proposition tombe à l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.), le Wisła ne pouvant pas remplir les conditions du bail.

Quelques temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) plus tard, des terres de la Rue Oleandry lui sont accordées, et le Wisła Cracovie commence alors la construction de son stade. Le 16 avril 1914, il est inauguré face au Czarni Lvov, et voit la première victoire de son hôte trois buts à deux.

Des destructions et reconstructions successives

Cependant, le stade Oleandry n'accueille les matches de la Biała Gwiazda que durant une année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), étant détruit par un incendie.

Après avoir retrouvé son indépendance, la Pologne met tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en oeuvre pour reconstruire ses stades. Cette fois-ci, c'est le Parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à l’agrément. Il se...) Henryk Jordan qui est choisi, situé à quelques pas de l'ancien site, dévasté par la guerre. Le 8 avril 1922, huit ans après l'inauguration de la première édition du stade Oleandry, celle du second a lieu. Le Wisła y gagne ses premiers titres, comme le championnat en 1927 et 1928. Malgré la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. ...) Guerre mondiale, Cracovie, capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs, ou une ville ayant une prééminence dans un domaine social, culturel, économique ou sportif, dans ce cas on parle aussi de...) des territoires occupés polonais, est globalement préservée des bombardements et de destructions massives nazis. Deux années après la libération de la Pologne, une tempête entraîne la destruction totale du stade.

Un troisième stade à « Reymonta »

Devant la popularité montante du football, le Wisła Cracovie veut se doter d'un stade à la hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) de ses ambitions et de l'attente des fans. Après sept ans de reconstruction, le Stadion Wisły sort de terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive...) en mai 1953, avec ses toutes nouvelles tribunes, capables d'accueillir trente-cinq mille personnes, et sa piste d'athlétisme. À l'été 1972, le stade se dote d'un éclairage, utilisé pour la première fois le 11 juin contre le Legia Varsovie, lors du match nul un but partout du Wisła.

Rénovation du stade.

Le 29 octobre 1976, l'affluence du match Wisła Cracovie - Celtic Glasgow en Coupe UEFA bat les précédents records, quarante-cinq mille personnes ayant en effet assisté au doublé de Kazimierz Kmiecik et à la belle qualification du Wisła pour les seizièmes de finale (victoire deux buts à zéro). Au match aller, les rouges et blancs avaient obtenu le nul à Celtic Park deux buts partout.

Rénovation

En 1998, le Wisła Cracovie fait appel à un architecte (L'architecte est le professionnel du bâtiment dont la fonction est de concevoir et de diriger la réalisation d'une œuvre d'architecture pour le compte d'un propriétaire qui peut être un particulier, une...) pour moderniser le stade. Le coût total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En...) du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution, et...) s'élève à quatre-vingt-douze millions de złotys, et porte la capacité de l'enceinte à 20 732 places en 2004. Le Stadion Wisły est alors découpé en quatre parties : les tribunes nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), est et ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).). La piste d'athlétisme est également suprimée, et un système de chauffage (Le chauffage est l'action de transmettre de l'énergie thermique à un objet, un matériau.) sous le gazon est installé, ce qui est alors unique en Pologne. Des toîts provisoires sont montés.

Le 23 janvier 2008, le stade est renommé Henryk Reyman, en hommage au célèbre attaquant cracovien présent au club de 1910 à 1933 et meilleur buteur du championnat lors des deux premiers titres du Wisła. Un an plus tard, le stade est sélectionné dans la liste de réserve concernant l'organisation (Une organisation est) de l'Euro 2012, disputé en Pologne et en Ukraine, puis retiré le 13 mai 2009.

Projet en cours

Les chiffres du projet
Tribune Capacité Coût
Nord 5 657 8 412 939 euros
Sud 5 657 8 308 679 euros
Ouest 9 181 36 503 941 euros
Est 12 831 34 343 999 euros
Total 33 326 87 569 558 euros
La Tribune Sud.

Dans le projet retenu, la forme du stade, héritage du passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle...), est conservée. Les deux tribunes situées derrière les buts sont conservées et simplement renovées, alors que celles latérales sont complétement détruites et reconstruites. Un pavillon média (On nomme média un moyen impersonnel de diffusion d'informations (comme la presse, la radio, la télévision), utilisé pour communiquer. Les médias permettent de diffuser une information vers un grand nombre d'individus sans...) est également érigé dans le coin des tribunes ouest et sud.

Avec l'attribution de l'Euro 2012 à la Pologne et à l'Ukraine, il est décidé que les tribunes ouest et est contiendront un étage supplémentaire, selon les plans d'un quatrième concept du projet, ainsi que dans les coins nord-est (Le nord-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux nord et est. Le nord-est est opposé au sud-ouest.) et sud-est (Le sud-est est la direction à mi-chemin entre les points cardinaux sud et est. Le sud-est est opposé au nord-ouest.). Cela fait donc passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) la capacité du stade de 21 500 à plus de 30 000 places, totalement couvertes par le toît.

Une grande loge présidentielle est aussi présente, d'une superficie (L'aire ou la superficie est une mesure d'une surface. Par métonymie, on désigne souvent cette mesure par le terme « surface » lui-même (par exemple, on parle de la...) de deux-cent-cinquante mètres carrés. Elle contient trente-trois petites salles, appelées « skyboxy ». Chacune est séparée du terrain par une vitre et des autres salles par une entrée qui lui est propre. Des sièges en cuir sont installés dans ces succursales, capables d'accueillir 1 638 personnes. 128 sièges sont également mis à disposition pour les personnes handicapées.

Un musée est aménagé, ainsi qu'une boutique de cadeaux pour les fans du Wisła et les visiteurs. Pour l'architecte du stade, Wojciech Obtulowicz, le but de ces aménagements est de donner au stade « l'atmosphère d'un théâtre ».

Fin 2010, la capacité du Stade Henryk Reyman devrait être portée à 33 326 places. Cependant, elle devrait être réduite à 32 883 en championnat, certaines parties du stade étant utilisées comme zones de no man's land entre supporters adverses.

Page générée en 0.124 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique