Tempête - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Dégâts de la tempête Kyrill à Delft, aux Pays-Bas

Une tempête est un phénomène météorologique violent à large échelle dite synoptique, avec un diamètre compris en général entre 200 à 1 000 km, caractérisé par des vents rapides (tourbillon) et des précipitations intenses. Elle peut être accompagnée d'orages donnant des éclairs et du tonnerre (Le tonnerre est un bruit qui est produit par l'expansion brutale de la fine colonne d'air qui a...) ainsi que de la grêle (La grêle est un type de précipitation qui se forme dans des orages particulièrement...) et des tornades.

Certaines tempêtes ont un nom particulier comme les typhons, les ouragans, les tempêtes tropicales ou extra-tropicales, les tempêtes de pluie verglaçante (La pluie verglaçante est de la pluie qui reste liquide malgré une température...) ou de neige (La neige est une forme de précipitation, constituée de glace cristallisée et...). Il existe également des tempêtes caractérisées par des vents transportant des substances dans l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) (blizzard, tempête (Une tempête est un phénomène météorologique violent à large...) de poussière, tempête de sable (Une tempête de sable est un phénomène météorologique qui se manifeste par...), tempête de neige…). Une tempête peut endommager gravement un pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) ou une région donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire,...).

Au strict sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but...) météorologique du terme, en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.), on appelle tempête une dépression atmosphérique qui génère un vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface...) moyen supérieur à 90 km/h (vent de force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un...) 10 ou supérieure sur l'échelle de Beaufort). Toutefois, l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) populaire du mot n'est pas si restrictif et sur terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...), on parle de tempête quand la dépression génère des rafales violentes et des précipitations abondantes.

Formation

Le terme tempête météorologique est un terme générique qui peut décrire plusieurs phénomènes. Tous ceux-ci sont cependant liés à la formation d'un cyclone (Un cyclone (du grec kyklos, cercle) est un terme météorologique qui désigne une...) ou dépression. On note deux types principaux de dépressions: les cyclones tropicaux, dont l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la...) est tirée de l'instabilité de la masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un...) d'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et...) qui les entourent, et les cyclones extratropicaux dont le moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif...) est la rencontre de masses d'air de différentes températures.

Tempêtes tropicales

Typhon à Hong Kong (Devise nationale : Sapientia et Virtus)

Les ouragans, typhons et autres cyclones tropicaux sont essentiellement formés par l'organisation (Une organisation est) d'orages autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne...) d'une circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles...) qui prend forme dans les océans (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par...) de la zone intertropicale. Structurellement, un cyclone tropical (En météorologie, un cyclone tropical est un type de cyclone (dépression) qui prend...) est une large zone de nuages en rotation, de vent, et d'orages. La source d'énergie principale d'un cyclone tropical est le dégagement de chaleur latente (L'enthalpie de changement d'état, molaire ou massique, correspond à la quantité de chaleur...) causé par la condensation (La condensation est le nom donné au phénomène physique de changement d'état de la matière qui...) de vapeur () d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...) en altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau...). On peut ainsi considérer le cyclone tropical comme une machine thermique (La théorie des machines thermiques s'attache à la description et à l'étude physique de certains...), au sens de la thermodynamique (On peut définir la thermodynamique de deux façons simples : la science de la chaleur...).

L'importance de la condensation comme source principale d'énergie différencie les cyclones tropicaux des autres phénomènes météorologiques. Pour conserver la source d'énergie de sa machine thermodynamique, un cyclone tropical doit demeurer au-dessus de l'eau chaude, qui lui apporte l'humidité (L'humidité est la présence d'eau ou de vapeur d'eau dans l'air ou dans une substance...) atmosphérique nécessaire. Les forts vents et la pression atmosphérique (La pression atmosphérique est la pression de l'air en un point quelconque d'une atmosphère.) réduite au sein du cyclone stimulent l'évaporation (L'évaporation est un passage progressif de l'état liquide à l'état gazeux. Elle est différente...), ce qui entretient le phénomène.

Le dégagement de chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent :...) latente dans les niveaux supérieurs de la tempête élève la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et...) à l'intérieur du cyclone de 15 à 20 °C au-dessus de la température ambiante dans la troposphère (La troposphère est la partie de l'atmosphère terrestre située entre la surface du globe et une...) à l'extérieur du cyclone. Pour cette raison, on dit des cyclones tropicaux qu'ils sont des tempêtes à « noyau chaud ». Notons toutefois que ce noyau chaud n'est présent qu'en altitude - la zone touchée par le cyclone à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) est habituellement plus froide de quelques degrés par rapport à la normale, en raison des nuages et de la précipitation (En météorologie, le terme précipitation désigne des cristaux de glace ou des...).

Les effets les plus dévastateurs des cyclones tropicaux se produisent quand ils frappent la côte et entrent dans les terres. Dans ce cas, un cyclone tropical peut causer des dommages de quatre façons :

  • Vents violents : des vents de force d'ouragan peuvent endommager ou détruire des véhicules, des bâtiments, des ponts, etc. Les vents forts peuvent aussi transformer des débris en projectiles, ce qui rend l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et...) extérieur encore plus dangereux.
  • Onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation...) de tempête : les tempêtes de vent, y compris les cyclones tropicaux, peuvent causer une montée du niveau de la mer (Le niveau de la mer est la hauteur moyenne de la surface de la mer, par rapport à un niveau de...) et des inondations dans les zones côtières.
  • Pluie (La pluie désigne généralement une précipitation d'eau à l'état...) forte : les orages et les fortes pluies provoquent la formation de torrents, lavant les routes et provoquant des glissements de terrain. Fin novembre 2004, l'un de ces épisodes pluvieux a touché le nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) des Philippines (La République des Philippines est un pays constituée d'un archipel de...) et fait quelque 500 morts et disparus.
  • Tornades : les orages imbriqués dans le cyclone donnent souvent naissance à des tornades. Bien que ces tornades soient normalement moins intenses que celles d'origine non-tropicale, elles peuvent encore provoquer d'immenses dommages.

Tempêtes des latitudes moyennes

Type de la précipitation selon la structure thermique (La thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de...) (bleu sous zéro (Le chiffre zéro (de l’italien zero, dérivé de l’arabe sifr,...) degré (Le mot degré a plusieurs significations, il est notamment employé dans les domaines...) Celsius et rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait...) au-dessus)

Les dépressions des latitudes moyennes en évolution très rapides, dites bombes causent les tempêtes qui affectent les régions hors des Tropiques. Ces systèmes sont alimentés par des zones frontales, soit une zone de transition entre deux masses d'air ayant des températures fort différentes. La circulation s'organise anti-horairement dans l'hémisphère nord, et horairement dans celui du sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), poussant un front chaud à l'avant de son déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles...), et un front froid à l'arrière.

Elles sont souvent d'origine océanique lorsqu'une dépression atmosphérique se forme entre la bordure océanique plus chaude et le continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens...) plus froid, là où l'humidité de l'air se condense et fait baisser la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée...). Elles peuvent également provenir de zones continentales, particulièrement en hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.) (tempête de neige), lorsque les masses d'air arctiques et maritimes s'y rencontrent.

Les mouvement verticaux dans ces dépressions soulèvent l'air et l'humidité se condense pour former des précipitations importantes. Lorsque la structure thermique de l'atmosphère demeure normale, la température diminuant avec la hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.), on aura formation de neige en altitude. Cette dernière restera sous forme solide, en atteignant le sol, si toute l'atmosphère qu'elle traverse (Une traverse est un élément fondamental de la voie ferrée. C'est une pièce posée en travers de...) est sous le point (Graphie) congélation (On appelle congélation toutes technique visant à faire passer un produit à...). Par contre, on aura de la pluie au sol si les flocons passent dans une couche épaisse d'air au-dessus de zéro degré Celsius. Si on a de l'air doux en altitude et froid au sol, on peut assister à une fonte des flocons qui vont regeler près ou au sol. Selon l'épaisseur des couches chaudes et froides, on aura: du grésil ou de la pluie verglaçante.

Les vents violents autour de ces tempêtes est dû à la forte cyclogénèse (La cyclogénèse ou cyclogenèse est le développement ou l'intensification d'une...) qui crée un important gradient de pression atmosphérique. C'est la combinaison (Une combinaison peut être :) entre les vents et les précipitations va causer les dégâts:

  • quand c'est la pluie qui domine, on obtiendra des inondations et des bris par le vent ;
  • quand on a de la pluie verglaçante, le verglas (Le verglas est un dépôt de glace compacte et lisse, généralement transparent,...) qui s'accumule sur les structures et au sol cause de sévères dégâts aux installations électriques et aux arbres à cause du poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la...) de la glace ;
  • quand les vents et la neige sont extrêmes, on parlera de blizzard.

L'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) des transports (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou...) routiers, ferroviaires et aériens sont affectés, souvent sur une période assez longue, par tous ces phénomènes.

Finalement, dans le secteur chaud de ces systèmes, le front froid amène de l'air froid en altitude au-dessus d'un sol plus chaud. Ceci rend l'air très instable et donne des orages. Si ces derniers s'organisent en lignes, on peut assister au développement de tornades, de la grosse grêle ou de rafales descendantes dans ce secteur.

Page générée en 0.116 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique