Yponomeuta rorrella - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Yponomeuta rorrela
 Yponomeuta rorrela
Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Hexapoda
Classe Insecta
Sous-classe Pterygota
Infra-classe Neoptera
Super-ordre Endopterygota
Ordre Lepidoptera
Sous-ordre Microlepidoptera
Super-famille Yponomeutoidea
Famille Yponomeutidae
Sous-famille Yponomeutinae
Genre Yponomeuta
Nom binominal (En taxinomie (botanique, zoologie, etc.), le nom binominal, ou binôme, provient de la...)
Yponomeuta rorrela
(Hübner, 1796)

Yponomeuta rorrella (parfois improprement orthographié Y. rorrela ou Y. rorella) est le nom scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...) de l'un des nombreux petits papillons de nuit, de la famille des Yponomeutoidea, appartenant au groupe des teignes (une dizaines d'espèces en sont connues en Europe).

Il ne mesure qu'un cm environ (antennes non comprises) et son envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour...) varie de 19 à 20 mm selon les sujets et zones géographiques.
C'est une des d'Yponomeute dont la chenille dite « fileuse » tisse des nids de toile de soie (De la soie (fibre textile d'origine animale) est produite par de nombreux insectes, araignées...) sur l'espèce-hôte (la plante (Les plantes (Plantae Haeckel, 1866) sont des êtres pluricellulaires à la base de la...) qu'elle mange) avec des extensions possibles sur les arbres ou arbustes voisins ou sur les herbacées, sans que ceux-ci ne soient cependant consommés);

Les oiseaux ne semblent pas ou peu attaquer les espèces de ce genre (toxicité ? effet de la toile ?, odeur ou goût (Pour la faculté de juger les belles choses, voir Goût (esthétique)) repoussant ?).

Description

Ce papillons comme tous ceux du genre Yponomeuta évoquent une mites aux ailes blanches ponctuées de noir (les anglais les appellent « mites-hermines ». Les postérieures sont cependant bru-grisâtres et nettement frangées.
La chenille jaunâtre au premier stade (Un stade (du grec ancien στ?διον stadion, du verbe...), est ensuite ornée de points noir sur ses flancs.
La larve (La larve est le premier stade de développement de l'individu après l'éclosion de...) (chenille) à son maximum de développement mesure environ 20 mm et est couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes...) jaunâtre avec la tête noire et des lignes de points noirs (une de chaque côté du corps). Le corps est garni de poils si fins qu'ils sont invisibles à l'oeil nu.

A ne pas confondre avec

  • Yponomeuta plumbellus (Denis & Shiffermüller 1775) ou hyponomeute du fusain ou Hyponomeute plombée qui est une espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type »...) proche, à la biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant....) assez semblable, mais qui se distingue par 3 rangées de points noirs et une grosse macule (tache noire) dans le tiers basal de l'aile antérieure)
  • Yponomeuta irrorellus (Hübner 1796), qui se distingue par une très grosse macule au milieu de l'aile
  • Yponomeuta malinella qui est une espèce proche, à la biologie assez semblable.
  • Yponomeuta evonymella (Linnaeus 1758)ou « yponomeute du putiet » dont les chenilles caractérisées par 5 rangées de points noirs se développent souvent sur le merisier (Le merisier (Prunus avium), aussi appelé "cerisier des oiseaux" ou "cerisier sauvage" est un...) à grappes ou plus rarement sur d'autres espèces de prunus (Le genre Prunus regroupe plus de 200 espèces d'arbres et arbustes de la famille des...) qu'elles tapissent d'un épais voile soyeux blanchâtre,
  • Yponomeuta padella (Linnaeus 1758) ou « Hyponomeute du cerisier » dont les chenilles se développent sur prunellier (Le prunellier, écrit aussi prunelier (Prunus spinosa) est un arbuste de la famille des...) (prunus spinosa), l'aubépine (L'aubépine (Crataegus) est un genre d'arbres ou arbustes épineux de...) (crataegus monogyna) et le sorbier des oiseleurs (sorbus aucuparia). Les nids de toile de padella sont translucides et moins voyant que ceux d'evonymella
  • Yponomeuta malinellus (Zeller 1838) ou « hyponomeute du pommier » ou « teigne du pommier » sur pommier (Les pommiers sont un genre (Nom scientifique : Malus) de la famille des Rosacées. Ce...) ou du prunier, aux cils terminaux légèrement gris
  • Yponomeuta sedella (Treitschke, 1832) : « Hyponomeute de l'Orpin » à la couleur crème-clair et sans points aux extrémités des ailes

La chenille ne doit pas non plus être confondue avec celle de la petite tortue (La petite tortue ou vanesse de l'ortie (Aglais urticae Linnaeus, 1758 ; Nymphalis urticae) est...) qui est également grégaire après être sortie de l'oeuf et dont les couleurs peuvent évoquent celle des 'Yponomeutas.

L'imago ne peut être distingué à l'oeil nu de ce lui de certaines autres espèces de ce genre, autrement que par l'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...) des genitalia (voir aussi : planche de photo en microscopie (La microscopie est l'observation d'un échantillon (placé dans une préparation microscopique...), accessible via les lien externe en bas de cette page).

Page générée en 0.086 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique