Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Téléphonie mobile

La téléphonie mobile désigne toute l'infrastructure de télécommunication permettant d'utiliser des téléphones portables (que l'on appelle également téléphone mobile, téléphone cellulaire on encore natel en Suisse), permettant de téléphoner presque partout. Cette technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :), notamment grâce aux progrès constant de l'électronique, s'est considérablement développée auprès du grand public ces dix dernières années, supplantant même dans certains pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus...) (scandinaves principalement) le téléphone fixe.

La téléphonie mobile est fondée sur la radiotéléphonie, c'est-à-dire la transmission de la voix à l'aide d'onde radio (Les ondes radioélectriques (dites ondes radio) sont des ondes électromagnétiques dont la fréquence d'onde est par convention[1] comprise entre...) (fréquences dans la bande des 900 et 1 800 MHz) entre une base relais qui couvre une zone de plusieurs dizaines de kilomètres de rayon et le téléphone mobile de l'utilisateur.

Les premiers systèmes mobiles fonctionnaient en mode analogique (Le concept d'analogique est utilisé par opposition à celui de numérique.). Les terminaux étaient de taille importante, seulement utilisable dans les véhicules automobiles où ils occupaient une partie du coffre et profitait de l'alimentation électrique du véhicule.

Les systèmes mobiles actuels fonctionnent en mode numérique (la voie est échantillonnée, numérisée et transmise sous forme de bits) et, les progrès de la microélectronique ont permis de réduire la taille des téléphones mobiles à un format de poche.

Premier téléphone portable GSM français (1992)
Premier téléphone portable GSM français (1992)

Les bases de transmission sont réparties sur le territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept est utilisé par d'autres sciences humaines. Dans le dictionnaire de géographie de...) selon un schéma de cellules, chaque base utilise un groupe de fréquences différent de ses voisines, les mêmes fréquences ne sont réutilisées qu'a une distance suffisante afin ne pas créer d'interférences.

Les systèmes mobiles sont standardisés pour être compatibles entre les réseaux des différents pays et s'interconnecter avec les réseaux de téléphonie fixe. Il existe dans le monde (Le mot monde peut désigner :) deux grands standards de systèmes mobiles, le standard IS41 d'origine américaine (norme ANSI-41) et le standard GSM, défini dans l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...) par l'ETSI, le plus répandu.

Pour savoir sur quelle base diriger un appel entrant, le réseau mobile échange périodiquement avec les téléphones mobiles des informations sous forme de messages de signalisation.

Les normes

  • Advanced Mobile Phone System (AMPS) : Norme (Une norme, du latin norma (« équerre, règle ») désigne un état habituellement répandu ou moyen considéré le plus souvent...) analogique de première génération déployée aux États-Unis à partir de 1976.
  • CDMA 2000 : Évolution de troisième génération (3G) du CDMA (incompatible avec l'UMTS) principalement destiné à être déployé en Amérique du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.).
  • Code Division Multiple Access (L'Accès multiple par répartition en code ou AMRC en abrégé (en anglais Code Division Multiple Access (CDMA)) est un système de codage utilisé en téléphonie mobile...) (CDMA) : Norme de seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une...) génération dérivée de la norme ANSI-41, mais dont les brevets appartiennent à la société étatsunienne Qualcomm.
  • Enhanced Data Rates for Global Evolution (EDGE) : Norme dérivée du GSM permettant un débit de données plus élevé pour un utilisateur stationnaire.
  • General Packet Radio Service (Le General Packet Radio Service ou GPRS est une norme pour la téléphonie mobile dérivée du GSM permettant un débit de données plus élevé....) (GPRS) : Norme dérivée du GSM permettant un débit de données plus élevé. On le qualifie souvent de 2,5G.
  • Global System for Mobile Communications (GSM) : Norme numérique de seconde génération (2G) mise au point (Graphie) par l'ETSI sur la gamme de fréquence des 900 MHz. Une variante appelée Digital Communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine (télécommunications, nouvelles technologies...),...) System (DCS) utilise la gamme des 1 800 MHz. Cette norme est particulièrement utilisée en Europe, en Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre...), au Moyen-Orient et en Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface totale terrestre ou 29,4 % des terres...).
  • Radiocom 2000 : Norme analogique de première génération (1G) déployée en France par France Télécom.
  • Universal mobile telecommunications system (L'Universal Mobile Telecommunications System (UMTS) est l'une des technologies de téléphonie mobile de troisième génération (3G) européenne. Elle est elle-même basée sur la...) (UMTS) ou Wideband Code Division Multiple Access (WCDMA) : Évolution de troisième génération du CDMA (incompatible avec le CDMA-2000), soutenu par l'Europe et le Japon.

Les normes annexes

  • i-mode : Protocole permettant de connecter des téléphones portables à Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la...). Le langage utilisé pour les sites est une version modifiée de HTML appelée C-HTML.
  • Multimedia Messaging Services (MMS) : Service de messagerie multimédia pour téléphones portables.
  • Personal Ring Back Tone (PRBT) : Service qui permet aux abonnés d'un opérateur de remplacer leur sonnerie d'attente habituelle par des musiques
  • Short Message Service (Le terme anglais Short message service, plus connu sous le sigle SMS, est un service proposé conjointement à la téléphonie mobile, voire à d'autres appareils mobiles comme le Pocket PC, qui permet de...) (SMS) : Service de messagerie pour téléphones portables, permettant l'envoi de messages écrits de 160 caractères maximum. Ce canal peut également être utilisé pour transférer des données (carte de visite, données applicatives pour la carte SIM, sonneries, logos...)
  • Wireless application protocol (Le Wireless Application Protocol (WAP) est un protocole de communication dont le but est de permettre d'accéder à Internet à l'aide d'un terminal...) (WAP) : Protocole permettant de connecter des téléphones mobiles à Internet. Toutefois, le langage utilisé pour les sites destinés au WAP utilisent un langage de balisage spécifique, le WML.

Les différentes générations

Les différentes générations de téléphonie mobile
Génération Acronyme Intitulé
1G Radiocom 2000 Radiocom 2000 France Telecom (En France, voir http://www.arcep.fr/index.php?id=interactivenumeros sur le site de l'ARCEP (http://www.arcep.fr).)
2G GSM Global System for Mobile Communication
2.5G GPRS General Packet Radio Service
2.75G EDGE Enhanced Data Rate (La rate (en grec ancien σπλήν (splēn), en latin lien, d'où les adjectifs splénique et liénal) est un organe...) for GSM Evolution
3G UMTS Universal Mobile Telecommunications System
3.5G HSDPA High Speed Downlink Packet Access
4G OFDM
WIMAX (WiMAX (acronyme pour Worldwide Interoperability for Microwave Access) est une famille de normes, certaines encore en chantier, définissant les connexions à...)
Orthogonal Frequency Division Multiplexing (Orthogonal Frequency Division Multiplexing (OFDM ou Orthogonal Frequency Division Modulation) est une modulation de signaux numériques par répartition en fréquences orthogonales. DMT (Discrete...)
Worldwide Interoperability for Microwave Access
Attention GPRS et OFDM sont utilisé pour l'échange de données uniquement et non de la voix.

En France

Le fait qu'il n'y ait que trois opérateurs sur le marché français ( Orange, Bouygues Télécom, SFR), implique que le coût de la téléphonie mobile en France est particulièrement élevé en comparaison des tarifs pratiqués dans les pays voisins.

Les trois réseaux physiques français sont maintenant également utilisés par des opérateurs mobiles virtuels (MVNO), apparus depuis 2005, dont le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) est en forte augmentation (une douzaine en mai 2007).

La procédure de portabilité des numéros entre opérateurs, destinée à renforcer la concurrence, a été simplifiée et raccourcie le 21 mai 2007, permettant un changement d'opérateur en 10 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le...).

Nombre de mobiles en France

Année Nombre (en millions)[1]
1990 0,28
1995 1,3
1996 2,46
1997 5,82
1998 11,21
1999 20,6
2000 29,68
2001 35,92
2003 42,2
2005 45,4
2006 48.4
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.