Henri Gouraud (chercheur)
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Henri Gouraud (né en 1944) est un chercheur en informatique français. Il est entre autres l'inventeur de la technique d'ombrage en image de synthèse qui porte son nom, l'Ombrage de Gouraud.

Fils et neveu de généraux, il fait des études au Prytanée Militaire de La Flèche (où il rencontre Patrick Baudelaire) puis devient ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la...) de l'Ecole Centrale de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre...) (promo 1967). Il se marie avec Sylvie, puis, de 1968 à 1971, il prépare un Ph.D. à l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa...) d'Utah, avec Ivan Sutherland. Sa thèse (Une thèse (du nom grec thesis, se traduisant par « action de poser ») est l'affirmation ou la prise de position d'un locuteur, à l'égard du sujet ou du...) le rend célèbre, et le musée de l'informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement automatique de...) de Boston expose désormais le modèle de la tête de Sylvie utilisé pour illustrer les ombrages.

De retour en France pour faire son service militaire, il entre chez TECSI, une société de service où l'on rencontre à l'époque des jeunes Ph.D. en informatique comme Jean-Yves Leclerc et Vincent Tixier. Il participe ensuite brièvement avec Patrick Baudelaire à l'aventure du Centre Mondial de l'Informatique dirigé par Jean-Jacques Servan-Schreiber, puis crée en 1983 la société TANGRAM avec Baudelaire, Michel Gangnet et Bernard Scherrer. La société est rachetée en 1986 par Digital Equipment Corporation dont le directeur de la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...), Robert Taylor, qui était à l'Université d'Utah en 1969, connaît bien Gouraud et Baudelaire. Ces derniers dirigent alors pendant quelques années le Centre de recherche de Digital en France (PRL). Lorsque Digital est racheté par Compaq (Compaq Computer Corporation est une entreprise d'informatique créée en 1982 par Rod Canion, Bill Murto et Jim Harris à Houston, Texas (États-Unis).), Henri Gouraud ( Henri Gouraud est un chercheur en informatique français Henri Gouraud est un officier français ) quitte la société pour de nouvelles aventures. Celles-ci l'amènent à prendre le poste de directeur adjoint du laboratoire de recherche européen de Sun Microsystems (Sun Microsystems (NASDAQ : SUNW) est un constructeur d'ordinateurs et un éditeur de logiciels américain.) à Grenoble. Malheureusement, les difficultés financières de Sun (Sun Microsystems (NASDAQ : SUNW) est un constructeur d'ordinateurs et un éditeur de logiciels américain.) l'amènent à fermer ce laboratoire en 2004.

Il mène une retraite active tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en collaborant avec des entreprises comme Exalead (Exalead [eg'zæli:d] est un moteur de recherche français dit de nouvelle génération. Il propose de nouvelles fonctionnalités par rapport aux moteurs de recherches classiques tels Google ou Yahoo.) dirigée par François Bourdoncle.

Page générée en 0.156 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique