Chambre anéchoïque
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Structure anéchoïque
Structure anéchoïque

Une chambre anéchoïque est une salle d'expérimentation dont les murs et le plafond sont totalement absorbants aux ondes sonores ou électromagnétiques, donc ne provoquent aucun écho venant perturber les mesures.

On utilise de telles chambres pour mesurer des ondes (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de...) acoustiques ou électromagnétiques dans des conditions de champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) direct, c'est-à-dire en l'absence de composantes ayant subi une réverbération sur des parois.

Il en existe de plusieurs types :

  • une chambre anéchoïque acoustique (L’acoustique est une branche de la physique dont l’objet est l’étude des sons et des ondes mécaniques. Elle fait appel aux phénomènes ondulatoires et à la mécanique...) (appelée aussi chambre sourde), qui est une chambre recouverte de dièdres (espèce de petites pyramides) généralement en mousses polymères ou fibres (Une fibre est une formation élémentaire, végétale ou animale, d'aspect filamenteux, se présentant généralement sous forme de faisceaux.) de verre (Le verre, dans le langage courant, désigne un matériau ou un alliage dur, fragile (cassant) et transparent au rayonnement visible. Le plus souvent, le verre...). La particularité de ce matériau (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets. C'est donc une matière de base sélectionnée en...) est d'absorber les ondes sonores. La qualité de l'absorption ( En optique, l'absorption se réfère au processus par lequel l'énergie d'un photon est prise par une autre entité, par exemple, un atome qui fait une transition entre deux niveaux...) est fonction de la taille de ces dièdres et de la qualité du matériau utilisé. De telles chambres peuvent servir aux essais de directivité ou de sensibilité d'un microphone (Un microphone (ou plus simplement « micro ») est un dispositif de conversion des ondes sonores acoustiques d'un milieu compressible en impulsions électriques....) comme à la mesure de la bande passante (La bande passante (angl. bandwidth) est un intervalle de fréquences pour lesquelles la réponse d'un appareil est supérieure à un minimum. Elle...) d'un haut-parleur (Un haut-parleur est un transducteur électromécanique destiné à produire des sons à partir d'un signal électrique. On emploie parfois aussi ce terme pour désigner l'appareil destiné...). Elles servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) également à positionner les sources de bruits les plus bruyantes d'une machine, ou à la mesure de puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) acoustique en s'affranchissant du bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son. C'est-à-dire vibration de l'air pouvant donner lieu à la...) extérieur. On trouve fréquemment des chambre semi-anéchoïques possèdant un plancher totalement reflechissant et toutes les autres parois absorbantes. C'est le type de chambre le plus courant car on peut tester tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) type de matériel (lourd principalement).
  • une chambre anéchoïque électromagnétique, qui est une cage de Faraday (Une cage de Faraday est une enceinte utilisée pour protéger des nuisances électriques et subsidiairement électromagnétiques extérieures ou inversement empêcher un appareillage de polluer son...) dont les parois sont recouvertes de carreaux de ferrite et / ou de pyramides de mousse de polyuréthane chargée d'un complexe à base de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.), absorbant les ondes électromagnétiques et empêchant leur réverbération (voir Radar (Le radar est un système qui utilise les ondes radio pour détecter et déterminer la distance et/ou la vitesse d'objets tels que les avions,...) Absorbent Materials). Une telle chambre sert notamment à mesurer les perturbations électromagnétiques par rayonnement (Le rayonnement, synonyme de radiation en physique, désigne le processus d'émission ou de transmission d'énergie impliquant une particule porteuse.), d'appareils électroniques. Ces mesures sont nécessaires afin de vérifier les niveaux de champ électromagnétique (Le champ électromagnétique est le concept central de l'électromagnétisme. On le conçoit souvent comme composition des deux champs vectoriels que l'on peut...) émis par tous les matériels fonctionnant avec de l'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne...). On les utilise aussi bien en qualification militaire que pour les matériels industriels et civils, beaucoup plus souvent en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire...) depuis 1996, date de mise en application obligatoie de la directive 89/336/CEE concernant la compatibilité électromagnétique (Les bruits électromagnétiques et radioélectriques sont le résultat de tous les courants électriques induisant une multitude de champs et signaux parasites.) (improprement appelée normes CE) et depuis bien plus longtemps encore aux Etats-unis pour les normes FCC. Notons d'ailleurs que ces normes civiles se référant à des documents écrits principalement par le CISPR exigent une chambre semi-anéchoïque, c'est à dire avec un sol parfaitement conducteur et réfléchissant, tandis que les cinq autres parois sont totalement absorbantes. Pour les mesures de perturbations conduites (généralement en dessous de 30 MHz) la chambre anéchoïque n'est pas forcément nécessaire ni même préconisée par les documents normatifs, mais elle permet cependant de réaliser des mesures plus reproductibles en évitant les réflexions des ondes rayonnées vers les parois pouvant alors se recoupler par induction sur les câbles objets des mesures en conduction. Les mesures d'antennes en espace libre (gain avant, rapport avant/arrière, diagramme (Un diagramme est une représentation visuelle simplifiée et structurée des concepts, des idées, des constructions, des relations, des données...) de rayonnement, bande passante...) peuvent être effectués en chambre anéchoïque à l'abri des parasites et de l'influence du sol et autres obstacles
Page générée en 0.188 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique