Atlantic Empress
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Atlantic Empress
Type : Pétrolier
Histoire
Lancement : 2 août 1974
Statut : Collision le 19 juillet 1979 et naufrage le 2 août
Caractéristiques techniques
Longueur : 347,23 (hors-tout)
Port en lourd : 292 666 tpl
Tonnage : 128 399 tjb
Autres caractéristiques
Pavillon : Grèce

L’Atlantic Empress (L’Atlantic Empress était un pétrolier impliqué dans deux marées noires. Il est référencé comme étant la cause de la quatrième plus importante marée noire au monde[1]. Il est aussi noté comme la plus...) était un pétrolier (Un pétrolier est un navire citerne servant à transporter le pétrole ainsi que ses dérivés (essence). Pour le transport d'autres liquides, les navires ont d'autres appellations : les méthaniers qui transportent...) impliqué dans deux marées noires. Il est référencé comme étant la cause de la quatrième plus importante marée (La marée est le mouvement montant (flux ou flot) puis descendant (reflux ou jusant) des eaux des mers et des océans causé par l'effet conjugué des forces de gravitation de la Lune et du Soleil.) noire au monde (Le mot monde peut désigner :)[1]. Il est aussi noté comme la plus importante marée noire causée par un navire (Un navire est un bateau destiné à la navigation maritime, c'est-à-dire prévu pour naviguer au-delà de la limite où cessent de...), les trois autres provenant de terminaux pétroliers ou de plate-formes pétrolières[2]. 26 marins sont morts suite à l'incendie.

Il s'agit également du plus gros navire à avoir coulé[3].

Collision (Une collision est un choc direct entre deux objets. Un tel impact transmet une partie de l'énergie et de l'impulsion de l'un des corps au second.) et marée noire

Le navire entra en collision avec le Aegan Captain au large de Trinidad et Tobago le 19 juillet 1979. L’Atlantic Empress contenait 276 000 tonnes de brut, et le Aegan Captain 200 000 tonnes ; ce dernier ne subit que peu de dommages et perdra moins de pétrole (Le pétrole est une roche liquide carbonée, ou huile minérale. L'exploitation de cette énergie fossile est l’un des piliers de l’économie industrielle contemporaine, car le...). L’Atlantic Empress en feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.) fut remorqué à 300 milles au large des côtes, tandis que des navires de sauvetage tentaient d'éteindre l'incendie et arrosaient les nappes de pétrole de dispersant ; mais des explosions survinrent les 23 et 24 juillet, puis le 29 juillet, ce qui gêna le sauvetage.

Le 2 août, la remorque (Une remorque est un véhicule (généralement dépourvu de moteur) que l'on attelle à un autre véhicule, dit tracteur, pour le...) dut être larguée alors que le navire prenait de la gîte et que le reste du pétrole s'échappait ; il coula la nuit même. Au cours de cet accident les deux navires perdirent 287 000 tonnes de pétrole brut (Le pétrole brut provient de l'exploitation d'un puits, à l'issue des traitements de dessablage, de décantation de l'eau, et éventuellement de séparation de la phase gazeuse à pression et...), et encore 26 700 tonnes pendant le remorquage[4] au large de la Barbade (La Barbade (Barbados en anglais) est un État insulaire situé à la frontière de la mer des Caraïbes et de l'océan Atlantique. Pendant plus de trois siècles, la Barbade a été...). La nappe finit par disparaître le 9 août sans avoir atteint les terres ; pour comparer, la marée noire de l’Exxon Valdez dix ans plus tard répandit 37 000 tonnes de pétrole, mais fut beaucoup plus médiatisée car elle survint près des côtes.

Le Aegan Captain fut quant à lui remorqué vers Curaçao où sa cargaison (La cargaison (de l'occitan gascon cargar: charger) est l'ensemble des marchandises transportées. Le terme s'applique au transport de bétail...) fut transférée dans d'autres navires. Il fut ensuite déclaré " perte totale " et démoli.

Source

Page générée en 0.032 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique