Spray
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Spray
Photo de 1898Photo de 1898
Gréement : cotre puis yawl
Longueur : 11,20 m
Maître-bau : 4,77 m
Déplacement : 12,71 tonneaux

Le Spray (Le Spray était le nom du voilier utilisé par Joshua Slocum pour accomplir son tour du monde en solitaire qui l'a rendu célèbre.) était le nom du voilier (Un voilier (ou bateau à voiles, navire à voiles) est un bateau ou navire propulsé par la force du vent. Historiquement, les voiliers ont été le premier moyen de transport à moyenne et longue distance avant l'invention des...) utilisé par Joshua (Joshua est le ketch en acier de Bernard Moitessier construit au chantier Meta de Tarare (Rhône) en 1961 avec lequel il participe au Golden Globe.) Slocum pour accomplir son tour du monde (Le mot monde peut désigner :) en solitaire qui l'a rendu (Le rendu est un processus informatique calculant l'image 2D (équivalent d'une photographie) d'une scène créée dans un logiciel de modélisation 3D comportant à...) célèbre.

Le Spray est un ancien bateau (Un bateau est une construction humaine capable de flotter sur l'eau et de s'y déplacer, dirigé ou non par ses occupants. Il répond aux besoins du transport maritime ou fluvial, et permet...) de pêche aux huîtres, gréé en cotre (Le cotre est un gréement de bateau à voile, généralement ponté et à quille (contrairement au dériveur), et qui ne possède qu'un mât central. À...) et construit une centaine d'années auparavant. Slocum le reconstruisit en modifiant légèrement sa structure afin de le rendre apte à la navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) hauturière, notamment en augmentant le franc-bord et sa tonture.

Il mesurait 11,20 m de long, 4,77 m de large et possédait un creux de 1,72 m ; sa jauge ( En tant qu'instrument de mesure : Une jauge est un instrument de mesure. On trouve par exemple : La jauge de contrainte, traduisant un...) brute était de 12,71 tonneaux. Sa coque a une forme plutôt conventionnelle à l'époque, avec une quille longue lui donnant une grande stabilité de route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) et un safran en arrière. En revanche, les élancements sont réduits afin de mieux supporter le mauvais temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.).

À l'origine gréé en cotre aurique[1] (avec une grand-voile (Sur un voilier, la grand-voile est:), un foc (Le foc est le nom donné à la première voile d'avant triangulaire endraillée d'un voilier. Un grand foc s'appelle aussi génois. Le plus petit foc (pour le mauvais temps) est appellé "tourmentin".) et une trinquette), Slocum le modifia au cours de son voyage (Un voyage est un déplacement effectué vers un point plus ou moins éloigné dans un but personnel (tourisme) ou professionnel (affaires). Le voyage s'est considérablement développé et...) à la sortie du détroit de Magellan en lui ajoutant un mât (Le mât est un espar vertical (mis à part le beaupré) servant à soutenir les voiles sur un bateau à voiles. De manière générale, c'est un pylône vertical.) de tapecul (Un tapecul (également écrit tape-cul ou tapecu) est une voile établie à l'arrière d'un yawl, sur le mât de tapecul. Le tapecul se distingue de l'artimon, d'une part car le...) et la voile correspondante, changeant le Spray en yawl ; il pouvait également établir un clinfoc (Un clinfoc (ou clin-foc) est une voile (navire) utilisé à l'avant d'un voilier ; elle désigne le foc le plus à l'avant, amuré à l'extrémité du beaupré. Le clinfoc est en général très allongé et...) en fixant un baton le long du beaupré.

Le Spray a acquis une solide réputation grâce à son tour du monde légendaire ; les formes ont inspiré d'autres navigateurs lors de la construction de leurs voiliers. Cependant, le récit de Slocum est empreint d'une grande modestie qui ne laisse pas transparaître toute son habileté à la manœuvre, et il est ainsi probable que ce ne soit pas tant le bateau que le navigateur qui soit à copier. Parmi les qualités que l'on peut reconnaître au Spray figure sa stabilité de route : il a ainsi parcouru le chemin de l'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif « insulaire » ; on dit aussi...) Thursday aux îles Cocos, soit 2 700 milles, avec la barre amarrée pendant les 23 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...) de la traversée. Slocum attribue cette performance au " pilote de la Pinta ", qu'il imagine en rêve tenir la barre de son voilier.

Source

  • Joshua Slocum, Navigateur en solitaire, Babel

Notes

  1. Bien que Slocum le décrive comme un sloop (Au temps de la marine à voile, le sloop déformation anglophone de chaloupe, ou plus exactement le sloop-of-war, désignait en Angleterre, les navires plus petits que les frégates, armés de dix à dix-huit canons sur un seul pont. Les anglais...), la définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) ayant varié depuis.
Page générée en 0.228 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique