Siemens AG
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Forme juridique : Aktiengesellschaft
Dates clés : création en 1847
Siège social : Munich (Allemagne)
Personnes-clés : Klaus Kleinfeld (PDG)
Secteurs d’activité : Conception, développement, fabrication et mise en marché
Produits : Automation ( L'automation consiste à utiliser les services d'un logiciel dans une application informatique. En informatique musicale, dans un séquenceur, l'automation consiste à programmer des changements de...), télécommunications (Les télécommunications sont aujourd’hui définies comme la transmission à distance d’information avec des moyens électroniques. Ce terme est plus utilisé que le terme synonyme officiel «communication...), matériels ferroviaires, industrie automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de...), électroménager (Le terme électroménager caractérise tous les appareils et outils utilisant l'électricité et, destinés à assurer des besoins domestiques, par opposition aux...), éclairage, informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport...), audiovisuel, équipement médicaux, semi-conducteurs, centrales électriques, appareils rayons X, équipements électriques, métallurgie (La métallurgie est la science des matériaux qui étudie les métaux, leurs élaborations, leurs propriétés, leurs...)
Effectif : 461 000 (2005)
Chiffre (Un chiffre est un symbole utilisé pour représenter les nombres.) d’affaires : 75 milliards d'euros (2005)
Site Web : http://www.siemens.com/

Siemens AG (Siemens AG est un groupe allemand d'équipements électroniques et électrotechniques. Le groupe a une longue histoire, puisqu’il a été fondé en 1847 par Werner...) est un groupe allemand d'équipements électroniques et électrotechniques. Le groupe a une longue histoire, puisqu’il a été fondé en 1847 par Werner von Siemens. Le groupe, dont le siège est à Munich, est l’une des plus grosses entreprises allemandes.

Histoire

Avant la Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une...) Guerre mondiale

En 1847 Werner von Siemens révolutionne la télégraphie dans un petit atelier de Berlin. Sur la base de cette invention, il fonde la compagnie le 1er octobre 1847. La compagnie s'appelle à l'époque Telegraphen-Bauanstalt ; elle s'installe dans son premier atelier le 12 octobre.

En 1848, elle construit la première ligne de télégraphe (Le télégraphe (du grec τηλε têlé, loin et γραφειν graphein, écrire) est un système destiné...) à longue distance en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme une des sous-parties...), s'étendant sur 500 km de Berlin à Francfort-sur-le-Main. En 1850 le jeune frère, Carl Wilhelm Siemens, ouvre un bureau de représentation à Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville d'Angleterre et du Royaume-Uni. Fondée il y a plus de 2 000 ans par les Romains, la ville est aujourd'hui devenue un centre culturel, commercial et...). Dans les années 1850, la société participe à la construction d'un réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un...) de télégraphe à longue distance en Russie. En 1855, une branche de la companie ouvre à Saint-Pétersbourg, dirigée par un autre frère, Carl Heinrich von Siemens.

En 1881, un alternateur à courant alternatif (Le courant alternatif (qui peut être abrégé par CA, ou AC, pour Alternating Current en anglais, étant cependant souvent utilisé) est un courant électrique qui change de sens.) Siemens, entraîné par une turbine (Une turbine est un dispositif rotatif destiné à utiliser la force d'un fluide (eau, vapeur, air, gaz de combustion), dont le couple est transmis au moyen d'un arbre.) hydraulique (L'hydraulique désigne la branche de la physique qui étudie les liquides. En tant que telle, les champs d'investigation qu'elle propose regroupent plusieurs domaines :), est utilisé pour alimenter le premier éclairage urbain à Godalming, Royaume-Uni. La compagnie continue de croître et se diversifie dans les trains électriques et les ampoules électriques. En 1890, le fondateur (Le Fondateur (titre original : Founding Father) est une nouvelle de science-fiction d'Isaac Asimov, parue en février 1965, et publiée en...) se retire et laisse les rênes de la compagnie à son frère Carl et à ses enfants Arnold et Wilhelm.

Pendant la Seconde Guerre mondiale

De la même manière qu'un très grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'entreprises telles que BMW (Bayerische Motoren Werke AG Bayerische Motoren Werke Aktiengesellschaft.ogg  ou BMW (en français : manufacture bavaroise de moteurs) est une société industrielle allemande...), Thyssen, Daimler-Benz, Krupp, IG Farben, Siemens exploitait de la main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à l’extrémité de l’avant-bras et relié à ce dernier par le poignet. C'est un organe...) d'œuvre puisée parmi les déportés. Les détenus étaient utilisés jusqu'à épuisement total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme....) dans le cadre du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...) nazi de " l'extermination par le travail ". Lorsqu'ils ne travaillaient pas assez vite, et donc ne produisaient pas suffisamment, les déportés étaient roués de coup par les SS et les Kapos, souvent jusqu'à ce que mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des...) s'ensuive.

Les détenus étaient volontairement maintenus en mauvaise santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) par de très maigres repas. Les épidémies (typhus, dysenterie) étaient fréquentes.

Après la Seconde Guerre mondiale

Le 28 janvier 1972, Siemens crée le consortium Unidata (Projet européen lancé le 28 janvier 1972 destiné à permettre dans les années 1970 l'émergence d'une grande industrie informatique européenne à l'identique d'Airbus dans...), projet européen destiné à permettre dans les années 1970 l'émergence d'une grande industrie informatique européenne à l'identique d'Airbus (Airbus est un constructeur aéronautique européen et également un acteur majeur dans la construction aéronautique mondiale. Filiale à 100 % du groupe industriel EADS, il conçoit, développe, construit, vend et...) dans l'aéronautique (L'aéronautique inclut les sciences et les technologies ayant pour but de construire et de faire évoluer un aéronef dans l'atmosphère terrestre.). Les compétences des trois participants étaient valorisées : la Compagnie Internationale pour l'Informatique (CII) recevait la maîtrise (La maîtrise est un grade ou un diplôme universitaire correspondant au grade ou titre de « maître ». Il existe dans plusieurs...) d'œuvre l'architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) des machines et le logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil...), la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) électronique revenait à Philips, et Siemens se chargeait des périphériques mécaniques. Valéry Giscard d'Estaing élu président en 1974 mit fin au projet en 1975 : la France dénonça unilatéralement l'accord Unidata et CII fusionna avec Honeywell-Bull. Philips ne revint plus jamais dans l'informatique et Siemens rejoint Fujitsu pour devenir un des grands constructeurs mondiaux.

En octobre 1998 aux Etats-Unis, un groupe de survivants de l'holocauste intente une action en justice contre des sociétés allemandes célèbres pour leur participation aux exactions durant le régime nazi. Le 24 septembre 1998, la BBC News (NeWS est un système de fenêtrage conçu par James Gosling (qui a contribué à Java) et introduit par Sun Microsystems à la fin des années 1980...) reporte que Siemens lançait une vaste collecte de fonds en compensation aux survivants de la Shoah. Peu de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) après, Volkswagen (Volkswagen est une marque automobile allemande appartenant au groupe Volkswagen AG. L'actuel président de la marque s'appelle Wolfgang Bernhard (juillet 2005). Il...), qui était aussi poursuivi, a annoncé la création d'un système similaire[1].

Le 18 juin 2006, Nokia (Nokia est une entreprise de télécommunications finlandaise. Elle est le plus grand constructeur mondial de téléphones mobiles (devant Motorola et Samsung en 2005, avec près de...) et Siemens annoncent la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour...) de leurs activités de télécommunications, donnant ainsi naissance à un géant mondial : Nokia Siemens Networks[2].

Domaines

Locomotive Siemens, avec l'ancien logo de la ÖBB
Locomotive (Une locomotive est un engin moteur, c'est-à-dire se déplaçant par ses propres moyens, utilisé par le transport ferroviaire pour fournir l'énergie de traction à un train. Le plus souvent, la locomotive se trouve à l'avant du train et...) Siemens, avec l'ancien logo de la ÖBB
  • Automation
  • Télécommunications
  • Matériels ferroviaires
    • Locomotives
    • Métros (dont le système VAL)
    • Rames automotrices (Desiro)
    • Système de sécurité
  • Éléments pour l'industrie automobile
  • Électro-ménager
  • Éclairage (Osram)
  • Informatique avec Fujitsu
  • Audiovisuel
  • Équipement médicaux
    • Audioprothèse
    • Équipement de diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers, séparation,...) (scanner IRM)
    • Équipement de traitement
  • Semi-conducteurs
  • Centrales électriques
    • Centrale nucléaire (Une centrale nucléaire est un site industriel qui utilise la fission de noyaux atomiques pour produire de la chaleur, dont une partie est transformée en...), participation de 34% dans Areva NP (Areva NP, précédemment Framatome ANP [1] (Advanced Nuclear Power, jusqu'au 1er mars 2006), est une entreprise de fourniture pour l'industrie nucléaire fondée en 2001, par l'entreprise française Framatome et l'entreprise allemande Siemens....)
  • Analyse des matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) par rayons X (diffractométrie de rayons X, spectrométrie de fluorescence (La fluorescence est une émission lumineuse provoquée par diverses formes d'excitation autres que la chaleur. (on parle parfois de « lumière froide »). Elle peut servir à caractériser un matériau.) X) : l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) fut filialisée en 1996 (AXS GmbH), puis vendue à Bruker pour devenir Bruker AXS.
  • Équipements électriques
  • Métallurgie

Direction de l'entreprise

Siemens à Munich
Siemens à Munich
  • 1847-1890 : Werner von Siemens
  • 1890-1919 : Wilhelm von Siemens
  • 1919-1941 : Carl Friedrich von Siemens
  • 1941-1956 : Hermann von Siemens
  • 1956-1968 : Ernst von Siemens
  • 1968-1971 : Gerd Tacke
  • 1971-1981 : Bernhard Plettner
  • 1981-1992 : Karlheinz Kaske
  • 1992-2005 : Heinrich von Pierer
  • 2005-2007 : Klaus Kleinfeld
  • 2007- : Peter Löscher

Directoire

Forum Siemens à Munich
Forum Siemens à Munich
  • Klaus Kleinfeld
  • Johannes Feldmayer
  • Thomas Ganswindt
  • Joe Kaeser
  • Edward G. Krubasik
  • Rudi Lamprecht
  • Eduardo Montes
  • Jürgen Radomski
  • Erich R. Reinhardt
  • Hermann Requardt
  • Uriel J. Sharef
  • Claus Weyrich
  • Klaus Wucherer

Données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) financières

Données financières en millions d'euro
Années 2003 2004 2005 2006
Chiffres d'affaires(en milliard (Un milliard (1 000 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf millions neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf...) d'euros) 000 000 73.3 87.3
Résultats d'exploitation 0000 0000 0000
Résultats nets part du groupe 00 00 e00
Fonds propres 00 0 e00
Dettes financières 0 0 e0

Données boursières

  • Actions cotées à la bourse de Francfort
  • Membre de l'indice
  • Code Valeur ISIN =
  • Valeur nominale = euro

Actionnaires principaux

  • Siemens-Belegschaftsaktionäre 9%
  • Siemens 6,5%
  • Von Siemens-Vermögensverwaltung Gesellschaft mit Beschränkter Haftung 5%
  • Allianz Aktiengesellschaft 3%
  • Münchner Rück (Munich Re) 1%
Données boursières au 1er janvier
Années 2004 2005 2006
Nombre d'actions cotées en millions 00 00 00
Capitalisation boursière en millions d'euro 00 00 00
Nombre de transactions quotidiennes 00 00 00
Page générée en 0.291 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique