Quad (véhicule) - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.
Un groupe de quads
Un groupe de quads

Le quad, ou quadricycle appellation légale en France, est un véhicule non couvert motorisé tout terrain, monoplace ou biplace à quatre roues. Initialement à vocation utilitaire (Le mot utilitaire peut désigner :), il est de plus en plus employé comme véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre.) tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) terrain de loisir, car sa facilité de conduite en fait un véhicule accessible à tous pour la balade sur les chemins.

Historique

Dans les années 1950 sont apparus les premiers ATV (All-Terrain Vehicles). Ces modèles avaient d'abord six roues (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) et c'est Honda qui, dans les années 1970 créa le premier ATV à trois roues. C'était un engin à but purement récréatif mais il offrait l'avantage de pouvoir se faufiler là où d'autre véhicules peinaient.

Honda, fort de son monopole sur les premiers véhicules, mit au point (Graphie) en 1981 l'ATC250R. Ce fut le premier "vrai" trois roues sportif de 248 cm3 doté d'un frein à disque (Le frein à disque est un système de freinage performant pour les véhicules munis de roues en contact avec le sol : automobile, avion, train, etc. et pour...) avant et d'une boite de vitesse (On distingue :) cinq rapports.

En 1983, Suzuki sortit le premier engin à quatre roues : le QuadRunner LT125, le quad était né.

Un an plus tard, Honda répliqua avec le FourTrax TRX250R, puis Kawasaki et Yamaha (le Banshee 350 en 1987) lui emboîtèrent le pas.

Autre point marquant dans le développement des quads, l'apparition du premier quad à quatre roues motrices : le FourTrax TRX350 4x4 de Honda (1986). Par la suite d'autres constructeurs suivirent.

Les ATV à trois roues disparaissent en 1987. Après de nombreuses batailles juridiques aux États-Unis, la Consumer Product Safety Commission décide que la sécurité de ces engins n'est pas acceptable. Le quad est devenu à la mode à partir de 2004.

Aujourd'hui, les quads se sont séparés en familles :

  • les quads de loisirs, allant de 150 à 300 cm3 qui remportent un succès considérable auprès des familles
  • les quads sportifs, souvent des quads 2X4 à boite mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes (engrenages, poulies, courroies, vilebrequins, arbres de...) de plus de 250cm3 particulièrement à l'aise dans les courses et enduros car l'absence de différentiel (Un différentiel est un système mécanique qui a pour fonction de distribuer une vitesse de rotation de façon adaptative aux besoins d'un ensemble mécanique.) arrière permet des glissades contrôlées.
  • les quads utilitaires, bénéficiant souvent d'une transmission 4X4 et d'une boîte automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes dynamiques. Elle a pour fondements...) ou à variateur, franchissent aisément toutes sortes de terrains.

Il convient également de distinguer les quads homologués pour la route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le...) et les quads dits "off-road". Les homologués route sont immatriculés et doivent être assurés comme tout véhicule roulant sur la voie publique. Pour tout quad "off-road", il est indispensable de vérifier avec son assureur si la couverture responsabilité familiale garantit la couverture des risques. Il est strictement interdit d'emprunter le voie publique avec ces derniers.

Pour garantir sa sécurité en quad, il est indispensable d'être protégé (casque, gants, bottes, lunettes, ...).

Constructeurs

Voici quelques constructeurs de quads :

  • Arctic CAT
  • Bombardier Produits récréatifs
  • Gas Gas
  • Honda
  • Kawasaki
  • Kymco
  • Polaris (Polaris peut se référer à :)
  • Can Am
  • SMC
  • Suzuki
  • Yamaha

France

Conduisible en France dès 16 ans avec un Brevet de sécurité routière ou avec le permis B, pour le cas des quads homologués, les quads n'étaient pas autorisés sur route ouverte jusqu'en 2002, on trouve désormais des véhicules homologués. Les quads démunis de différentiel sont peu adaptés à la route, néanmoins, les quads avec différentiel sont à utiliser avec précaution.

Aujourd'hui, quatre structures fédèrent les pratiquants et prestataires de services dans le domaine du Quad :

  • La Fédération française de motocyclisme (FFM) (pour les compétitions nationales et internationales.
  • L'Union française des oeuvres laïques d'éducation physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et...) (UFOLEP) pour les compétitions régionales principalement.
  • La Fédération française de quad (FFQ) pour les randonnées.
  • Le Syndicat national des professionnels de quad et motoneige (Une motoneige (également appelée scooter des neiges en France) est un petit véhicule motorisé, mu à l'aide d'une ou deux chenilles, et équipé de skis...) pour les importateurs, loueurs, concessionnaires...

Controverse sur les quads

Des associations (comme la Fédération française de randonnée pédestre, le Club alpin français, Mountain Wilderness, la Ligue pour la protection des oiseaux (La protection des oiseaux est un champ de la biologie de la conservation qui traite des espèces d'oiseaux menacées. Des déclins des...), etc...) demandent l'interdiction des quads et plus généralement des engins motorisés de loisir dans les espaces naturels, tout en acceptant leur utilisation professionnelle pour la gestion des milieux. Leurs arguments sont que les quads sont une source de pollution (La pollution est définie comme ce qui rend un milieu malsain. La définition varie selon le contexte, selon le milieu considéré et selon ce que l'on peut entendre par malsain [1].), de bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son. C'est-à-dire vibration de l'air pouvant donner lieu à la création d'une sensation auditive.) et de dérangement de la faune, jusqu'au cœur des milieux naturels. Un autre argument est qu'ils sont dangereux pour les piétons à cause de leur vitesse et de leur utilisation "sportive (cross)" et du fait que les pilotes ont une perception amoindrie de leur environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement...) sonore et visuel (casque, lunettes, bruit du moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une énergie...), nuages de poussières).

Ainsi de plus en plus de maires prennent des arrêtés municipaux d'interdiction de circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) aux engins motorisés. Enfin, dans les dunes, les zones humides et certains sols fragiles, ils sont un facteur d'érosion et de dégradation des sols, surtout lorsqu'utilisé avec une conduite sportive.

Dans certains pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²),...) ou régions (comme en Guyane), leur utilisation pour le braconnage et le transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le...) de viandes de brousse là où les autres véhicules ne peuvent les suivre pose aussi problème.

Jugeant que l'écologie est une cause noble mais que ces demandes sont trop radicales, les utilisateurs d'engins motorisés se sont regroupés sous différentes bannières (Codever(lien), FFQ, Chemins libres Auvergnats, ...) pour défendre la libre circulation des quads et engins motorisés sur les chemins, qui est actuellement menacée par la circulaire Olin.

Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.058 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique