Motoneige
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Une motoneige et son conducteur.

Une motoneige (également appelée scooter des neiges en France) est un petit véhicule motorisé, mu à l'aide d'une ou deux chenilles, et équipé de skis pour la direction. Inventée au Québec par Joseph-Armand Bombardier, elle s'est répandue dans le monde (Le mot monde peut désigner :) entier.

Son terrain de prédilection, comme son nom l'indique, est la neige (La neige est une forme de précipitation, constituée de glace cristallisée et agglomérée en flocons pouvant être ramifiés d'une infinité de façons....) ou la glace (La glace est de l'eau à l'état solide.). Elle ne nécessite ni route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.), ni piste. Les motoneiges sont utilisées pour la randonnée dans les régions urbanisées du sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) des pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²),...) nordiques, et dans les régions septentrionales de l'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan Pacifique; et à l'est, de l'Europe et de l'Afrique...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.). Elles ont pratiquement remplacé les traîneaux à chiens comme moyens de transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de communications (la route, le canal ..)....) dans les territoires arctiques.

Description

Les différents éléments d'une motoneige (Une motoneige (également appelée scooter des neiges en France) est un petit véhicule motorisé, mu à l'aide d'une ou deux chenilles, et équipé de skis pour la direction. Inventée au Québec par...) (Inspiration: Infovisual)

Une motoneige a la forme d'un traîneau (Le traîneau désigne un véhicule sans roues, utilisant une force motrice animale :) ayant des skis pour la direction, sous la partie avant, et une chenille comme système de propulsion (La propulsion est le principe qui permet à un corps de se mouvoir dans son espace environnant. Elle fait appel à un propulseur qui...) sous la partie arrière. La plupart des motoneiges sont propulsées par des moteurs à deux temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) refroidis à l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les...). Mais avec l'augmentation de la cylindrée (La cylindrée est le volume balayé par le déplacement d'une pièce mobile dans une chambre hermétiquement close pour un mouvement unitaire. Ce concept est utilisé pour les pompes et tous les moteurs utilisant un fluide.), ils sont de plus en plus remplacés par des moteurs à quatre temps à refroidissement liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.), nettement moins polluants. Cependant, les moteurs à deux temps qui sont toujours offerts ont été améliorés pour réduire les émissions polluantes, entre autres en remplaçant les carburateurs par des systèmes d’injection d'essence.

La cylindrée des moteurs offerts aux randonneurs, de un à trois cylindres, varie de 250 à 1 500 cm³. La moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur...) des modèles en 2007, selon les sites de différents constructeurs, se situe entre 600 et 1 000 cm³. Cependant, des moteurs plus puissants, surtout utilisés pour les courses, peuvent atteindre plus de 250 chevaux-vapeurs et des cylindrés de plus de 2 500 cm³. Ces grosses cylindrées sont offertes par certains constructeurs au public.

La transmission est normalement de type à embrayage (L'embrayage est un dispositif d'accouplement temporaire entre un arbre dit moteur et un autre dit récepteur. Du fait de sa transmission par adhérence, il offre une...) centrifuge. Certains modèles sont dotés également d'une boîte de vitesses (Une boîte de vitesse est le second maillon de la chaîne de transmission du couple d'un moteur au roues d'un véhicule. La boîte de vitesses propose plusieurs rapports entre la vitesse de rotation de l'arbre moteur...) permettant la marche (La marche (le pléonasme marche à pied est également souvent utilisé) est un mode de locomotion naturel. Il consiste en un déplacement en appui alternatif sur les jambes, en position debout et en...) arrière et parfois aussi de changer le rapport final de la transmission, surtout dans le cas de motoneiges conçues pour le travail. Sur certains modèles, la marche arrière est rendue possible électroniquement en inversant le sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie...) de rotation du moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou...).

Le système de freinage est généralement composé d'un frein à disque (Le frein à disque est un système de freinage performant pour les véhicules munis de roues en contact avec le sol : automobile, avion, train, etc. et pour diverses machines.) qui peut ralentir ou bloquer la rotation de la chenille selon le besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les...). L'étrier est actionné soit mécaniquement (à l'aide d'un câble d'acier) ou hydrauliquement, comme c'est le cas sur la plupart des motocyclettes. Sur certains modèles, l'étrier de frein (Un frein est un système permettant de ralentir, voire d'immobiliser, les pièces en mouvement d'une machine ou un véhicule en cours de déplacement.) est refroidi par liquide. Le levier du frein est situé sur la poignée gauche du guidon et le levier d'accélérateur sur la poignée de droite.

La suspension ( Le fait de suspendre des particules En chimie, la suspension désigne une dispersion de particule. En géomorphologie, la suspension est un mode de transport des sédiments. Le fait de suspendre un objet En...) est composée d'amortisseurs et ressorts à lame ou à boudins pour les skis. Les roues (La roue est un organe ou pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d'un axe passant par son centre.) dentées de la chenille sont montées sur des ressorts et jambes de force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale »...) qui absorbent les cahots. Les motoneiges plus coûteuses et celles de compétition ont des suspensions plus sophistiquées.

Production

Sources des données : International Snowmobile Manufacturers Associations

Le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de manufacturiers de motoneige a grandement varié depuis ses débuts. En 1959, Bombardier vend 225 unités et l'engouement pour le Ski-Doo est rapide durant les années 1960, une période prospère où la classe moyenne migre vers les banlieues, découvre les loisirs et l'automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en conséquence. C'est un des moyens...). Plusieurs compagnies compétitrices se forment et des multinationales créent des divisions pour produire des motoneiges. En 1971, on compte cent compagnies différentes qui vendent un record de 495 000 motoneiges. Le premier choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de civilisation ou de particules de hautes énergies.) pétrolier (Un pétrolier est un navire citerne servant à transporter le pétrole ainsi que ses dérivés (essence). Pour le transport d'autres liquides, les navires ont d'autres...) de 1973 porte un coup de massue à cet enthousiasme. La vente diminue de plus de la moitié pour n'être que de 195 000 en 1977 ; et le nombre de producteurs tombe à six. La maturation du marché, les récessions économiques, le second choc pétrolier, les changements d'habitudes des consommateurs, les hivers plus doux et l'offre d'autres activités hivernales depuis lors, ont produit des hauts et des bas dans le nombre de motoneiges vendues. On ne compte plus maintenant que quatre manufacturiers importants :

  • Arctic Cat de Thief River Falls au Minnesota ;
  • Bombardier Produits récréatifs (BRP) de Valcourt, Québec ;
  • Polaris (Polaris peut se référer à :) Industries de Medina au Minnesota ;
  • Yamaha Motor Corporation, dont la filiale de motoneiges est à Cypress en Californie.

Et quelques manufacturiers spécialisés comme :

  • Alpina S.R.L. de Vicence, Italie, qui fabrique des motoneiges de travail à doubles chenilles ;
  • AD Boivin Design (Le design (la stylique en français) est un domaine visant à la création d'objets, d'environnements ou d'œuvres graphiques, à la fois fonctionnels, esthétiques et conformes aux...) Inc. de Lévis (Québec) qui fabrique des hybrides motoneige-motomarine-motocyclette tout-terrain.

En 2006, il s'est vendu 164 860 motoneiges à travers le monde, dont les trois quarts en Amérique du Nord. La plupart du reste s'est vendu en Scandinavie (La Scandinavie est une région située dans le Nord de l'Europe. Elle comprend, au sens le plus strict, la Norvège et la Suède, qui se partagent la péninsule de Scandinavie. Au sens le...). Les ventes des véhicules et des équipements connexes (casques, vêtements, remorques, etc.) ont rapporté 28,6 milliards de $US, donnant de l'emploi à 85 000 personnes dans la production, la vente et le service. On compte plus de 2,5 millions de propriétaires enregistrés dans le monde avec les états américains du Michigan (374 522), du Minnesota (278 886) et du Wisconsin (215 758) ainsi que les provinces canadiennes du Québec (169 000) et de l'Ontario (168 000) ayant le plus de motoneigistes.

Page générée en 0.174 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique