Loi de Charles
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La loi de Charles est une des lois de la thermodynamique. Elle relie la pression et la température d'un gaz réel tenu dans un volume constant,V°.

p=p_0[1+\beta(T-T_0)]~ , où β dépend de V°.

On constate expérimentalement que ce coefficient (En mathématiques un coefficient est un facteur multiplicatif qui dépend d'un certain objet, comme une variable (par exemple, les coefficients d'un polynôme), un...) , pour des V° de plus en plus grands, tend vers une valeur universelle , indépendante du gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas...) et environ égale à 0.0036610 = 1/273.15.

Histoire des sciences (La science, en tant que corpus de connaissances mais également comme manière d'aborder et de comprendre le monde, s'est constituée de façon progressive depuis quelques millénaires. C'est en...)

La loi a été éditée la première fois par Louis Joseph Gay-Lussac (Louis Joseph Gay-Lussac (Saint-Léonard-de-Noblat, 6 décembre 1778 – Paris, 9 mai 1850) était un chimiste et physicien français, connu pour ses études sur les propriétés des gaz.) en 1802, mais avait été découverte par Jacques Charles (Jacques Alexandre César Charles, né à Beaugency (bords de Loire) le 12 novembre 1746 et mort à Paris le 7 avril 1823, est un physicien, chimiste et...) dès 1787. On utilise en revanche le nom de loi de Gay-Lussac (La loi de Gay-Lussac est une des lois de la thermodynamique. Elle relie le volume et la température d'un gaz réel tenu à une pression constante p°.) à la formule reliant volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) et température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie...) d'un gaz parfait (Le gaz parfait est un modèle thermodynamique décrivant le comportement de tous les gaz réels à basse pression p.) à pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) constante. En étudiant la variation de pression des gaz à volume constant, Charles constata que celle-ci était directement proportionnelle à la température absolue (L'absolue est un extrait obtenu à partir d’une concrète ou d’un résinoïde par extraction à l’éthanol à...) (en °K) dudit gaz. Ceci traduit le fait que l’énergie cinétique (Le mot cinétique fait référence à la vitesse.) moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous identiques sans...) des molécules, c’est-à-dire la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale...) de leur impact sur les parois du récipient augmente de manière concomitante avec la température.

Page générée en 0.267 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique