Alternate Mark Inversion
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
Un exemple du codage par alternate mark inversion, ou AMI, montrant la relation entre les données, l'horloge et le signal codé.
Un exemple du codage par alternate mark inversion, ou AMI, montrant la relation entre les données, l'horloge et le signal codé.

Bipolar Alternate Mark Inversion (Bipolar-AMI) est une technique de codage (De façon générale un codage permet de passer d'une représentation des données vers une autre.) en ligne pour les lignes T1 qui utilisent des impulsions bipolaires pour représenter les états logiques. C'est en réalité un système à 3 niveaux. Un 0 logique (La logique (du grec logikê, dérivé de logos (λόγος), terme inventé par Xénocrate signifiant à la...) est représenté par une absence de symbole, tandis qu'un 1 logique est représenté par une impulsion de polarité alternative. L'utilisation d'un codage alternatif prévient l'apparition d'une composante continue dans le conducteur. Ceci est un avantage non négligeable, car les conducteurs sont souvent utilisés pour transporter une petite quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou un groupe de...) de courant pour alimenter les équipements intermédiaires tels que les répéteurs.

Le codage AMI était utilisé massivement dans la première génération des réseaux PCM (pcm est une unité utilisée par exemple en neutronique et physique des réacteurs pour exprimer des quantités sans dimension très petites comme la réactivité d'un cœur de...), mais une longue suite de 0 ne provoquait pas de changement d'état dans le flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...) évoluant dans un sens commun. Plus précisément le terme est employé...) de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un...) (n'autorisant pas une synchronisation suffisamment précise). Les transmissions fiables s'appuient sur le fait que l'utilisateur n'a pas besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins...) d'envoyer de longues suites de '0'. Pour le transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus souvent en utilisant des véhicules et des voies de...) de la voix, le bit de poids faible (Le bit de poids faible (en anglais Least Significant Bit, ou LSB) est pour un nombre binaire le bit ayant dans une représentation donnée la moindre valeur (celui de droite dans la...) est toujours mis à '1', ce qui générait des transitions sur le conducteur. Ceci fonctionne bien pour la voix, mais pas pour les données.

D'autres types de codage en ligne sont apparus pour fournir des transitions quel que soit les données transportées. B8ZS (B8ZS est l'abréviation de bipolar with eight-zero substitution. Il s'agit d'une méthode utilisée dans les systèmes de type T-carrier qui autorise des débits de 64 kbit/s par canal.) est une version pour l'Amérique_du_Nord, alors que HDB3 est le codage utilisé en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire...) et au Japon.

Exemple de codage AMI: La suite de bits " 1 0 0 0 0 1 1 0 " devient " + 0 0 0 0 - + 0 " une fois encodée.

Page générée en 0.210 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique