Analyse financière
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Couramment, l'analyse financière est prise au sens d'analyse fondamentale d'une entreprise soit pour y investir, (analyse boursière) soit pour lui faire un crédit.

Le but

Le but de l'analyse financière est, selon le cas :

  • soit d'évaluer la solvabilité de l'entreprise (pour lui consentir un crédit par exemple, et plus généralement pour nouer des relations d'affaire avec elle) : analyse crédit ;
  • soit d'estimer la valeur de l'entreprise dans une optique (L'optique est la branche de la physique qui traite de la lumière, du rayonnement électromagnétique et de ses relations avec la vision.) de cession de participation ou d'achat ou de vente d'actions en bourse : évaluation d'entreprise, évaluation d'actions boursières.

Dans le cas d'une analyse boursière elle peut côtoyer d'autres types d'analyse : analyse comportementale, analyse technique et analyse quantitative, en ce sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du...) qu'elle porte directement sur les fondamentaux économiques et comptables de l'entreprise elle-même, sans faire référence aux comportements du marché boursier. C'est pour faire cette distinction que les investisseurs l'appellent souvent analyse fondamentale (En musique, le mot fondamentale peut renvoyer à plusieurs sens.).

Les métiers de l'analyse financière (Couramment, l'analyse financière est prise au sens d'analyse fondamentale d'une entreprise soit pour y investir, (analyse boursière) soit pour lui faire un crédit.)

Parmi les analystes financiers de profession on notera trois types :

  • analystes crédit ;
  • analystes sell side chargés d'informer et conseiller les clients qui opérent en bourse ;
  • analystes buy side auprès des gestionnaires de fonds (fonds de placement...)

Il existe également des Analystes fusac (pour fusion-acquisition). De plus en plus ils opérent dans les grands groupes d'entreprises et non pas dans les établissements financiers. Leur rôle est de déterminer les valeurs d'acquisition (En général l'acquisition est l'action qui consiste à obtenir une information ou à acquérir un bien.) des entreprises convoitées et les valeurs de revente des activités devant être cédées.

La méthode

L'analyse financière, au sens d'analyse fondamentale, comprend plusieurs tâches :

L'analyse comptable

Il s'agit d'analyser les comptes d'une entreprise (de préférence sur 5 ans minimum) — Bilan, Compte de résultat, Hors bilan et Annexes — (voir comptabilité générale) pour détecter ses performances financières et en dégager les points forts, les points faibles et les points douteux à éclaircir.

L'analyse comparative

Elle consiste essentiellement à tirer des ratios (de solvabilité, de rentabilité..., voir ratio financier) entre diverses séries de postes comptables et à comparer leur évolution dans le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) et par rapport à ceux d'autres entreprises ayant une activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) similaire.

L'analyse extra comptable (ou "économique")

L'analyse extra comptable, dite aussi analyse économique, vise à déterminer les perspectives d'évolution de l'entreprise et leur incidence sur ses comptes prévisionnels pour vérifier l'opportunité d'un crédit (capacité future de remboursement) ou d'un placement ou rachat (rentabilité attendue).

Ce point (Graphie) fait ressortir qu'une analyse fondamentale, qu'elle vise à évaluer le risque de crédit propre à une entreprise ou à obtenir sa valorisation (cours de bourse potentiel, valeur d'achat en cas de reprise..), exige une connaissance de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend actuellement à...) économique général, du secteur d'activité considéré, du fonctionnement et du positionnement (On peut définir le positionnement comme un choix stratégique qui cherche à donner à une offre (produit, marque ou enseigne) une position crédible, différente et attractive au sein d’un marché et dans l’esprit des clients...) de l'entreprise dans le secteur, de ses projets, et naturellement des concurrents et de leurs projets. Une étude qui se bornerait à aligner les chiffres passés de l'entreprise et, concernant le futur, à prendre des taux de croissance plus ou moins extrapolés de l'historique comptable, ne constituerait en aucune façon une analyse. C'est une facilité à laquelle certains analystes peuvent se laisser aller en délaissant cette partie de l'analyse.

Page générée en 2.116 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique