Ingénieur de l'armement - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.

Un ingénieur de l'armement est un cadre supérieur militaire de services techniques de la défense nationale de certains pays francophones.

France

Les ingénieurs de l'armement constitue le grand corps technique du ministère français de la Défense. Il s'agit de l'un des rares corps techniques de l'État à statut militaire (avec le corps des ingénieurs des études et techniques de l'armement -IETA- ou le corps des ingénieurs des études et techniques des travaux maritimes). Cependant, c'est le seul grand corps technique (recrutant majoritairement parmi les élèves de l'Ecole Polytechnique) à statut militaire (les autres ingénieurs fonctionnaires, comme les ingénieurs des mines, les ingénieurs des télécommunications (Les télécommunications sont aujourd’hui définies comme la transmission à distance d’information avec des moyens électroniques. Ce terme est plus utilisé que le terme synonyme officiel «communication...) ou les ingénieurs des ponts et chaussées ont un statut civil).

Le corps des ingénieurs de l'armement est issu de la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance constituée de...) des anciens corps des ingénieurs de l'aéronautique (L'aéronautique inclut les sciences et les technologies ayant pour but de construire et de faire évoluer un aéronef dans l'atmosphère terrestre.), ingénieurs militaires des fabrications d'armement, ingénieurs du génie maritime, ingénieurs hydrographes de la marine, ingénieurs des poudres et salpetres, ingénieurs militaires des télécommunications.

Recrutement

Les ingénieurs de l'armement sont recrutés, en majorité parmi les élèves de l'École polytechnique sur classement de sortie et sur concours sur épreuves ou sur concours sur titre parmi les élèves de dernière année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) ou les diplômés des écoles suivantes :

  • École centrale des arts et manufactures
  • École nationale des ponts et chaussées
  • École nationale supérieure de l'aéronautique et de l'espace
  • École nationale supérieure des mines de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de la Seine...)
  • École nationale supérieure de techniques avancées
  • École nationale supérieure des télécommunications
  • École polytechnique
  • Supélec, École supérieure d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également la branche de la physique qui étudie les...)
  • École normale supérieure (section sciences)

Un recrutement latéral existe aussi, en particulier parmi les ingénieurs militaires du corps des études et techniques d'armement (IETA).

Formation

La plupart des ingénieurs de l'armement issus de l'Ecole polytechnique effectuent, après la fin de leur cursus à l'X, une année d'application à l'École nationale supérieure de l'aéronautique et de l'espace ou à l'École nationale supérieure de techniques avancées. Certains ingénieurs de l'armement sont formés par la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) (thèse de doctorat).

Emploi

Selon les textes fondateurs du corps, les ingénieurs de l'armement participent à la conception et à la définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) des programmes d'armement ; ils en préparent, dirigent et contrôlent l'exécution scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.), technique et industrielle. Ils assurent toute autre mission scientifique, technique, industrielle ou administrative qui leur est confiée, soit au sein du ministère de la défense, soit au sein d'autres départements industriels ou services publics.

Environ 50 % des ingénieurs de l'armement sont employés par la Délégation générale pour l'armement (DGA), l'administration du ministère de la défense dont la mission principale est d'assurer l'équipement des forces armées. Plus largement, en comptant également les anciens ingénieurs de l'armement ayant quitté le statut du corps mais ayant toujours une activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) professionnelle, un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'entre eux travaillent dans le domaine de l'industrie et des services.

Carrière

Au cours de leur carrière, les ingénieurs de l'armement sont appelés à exercer les plus hautes fonctions et les plus grandes responsabilités pour le compte de la Délégation Générale pour l'Armement mais aussi d'autres administrations ou services publics.

Les carrières des ingénieurs de l'armement se déroulent généralement en deux temps : une première partie de carrière au cours de laquelle ils occupent des postes de haute responsabilité technique dans le cadre de la préparation du futur ou de la conduite des programmes d'armement et une deuxième partie de carrière au cours de laquelle ils sont orientés vers des postes de management et de direction au sein de la DGA, d'autres administrations publiques ou encore d'organismes internationaux.

Hiérarchie du corps des ingénieurs de l'armement

  • Ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits, de systèmes ou de services....) général de classe exceptionnelle
  • Ingénieur général hors classe
  • Ingénieur général de première classe (Dans un moyen de transport (avion, train ou bateau), la première classe est la classe la plus confortable et celle offrant généralement le plus de prestations. En outre, l'ambiance...)
  • Ingénieur général de deuxième classe
  • ingénieur en chef de plus de deux ans de grade (Le mot grade a plusieurs significations :)
  • ingénieur en chef de moins de deux ans de grade
  • ingénieur principal
  • ingénieur (4ème au 8ème échelon)
  • ingénieur (2e et 3e échelons)
  • ingénieur (1er échelon)
Cet article vous a plus ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.095 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique