Frise (architecture)
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Une frise est une bande horizontale dont la vocation est de recevoir un décor.

Généralités

La frise peut, selon les cas, longer un mur, une cheminée, un chambranle, courir sur un meuble.

On parle également de frise pour un motif de papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres cellulosiques végétales et animales. Il se présente sous forme de feuilles minces et est...) peint ou de carrelage.

Plus particulièrement,

Architecture (L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.) classique

Détail de la frise dorique du Parthénon montrant les triglyphes et les métopes
Détail de la frise dorique du Parthénon montrant les triglyphes et les métopes

Dans l'architecture classique, une frise est (dans les ordres classiques) un élément de l'entablement (On appelle entablement :) compris entre l'architrave (L'architrave est une partie de l'entablement qui porte horizontalement sur les colonnes, dans l'architecture antique et les styles qui s'en inspirent.) et la corniche (Une corniche est un couronnement continu en saillie d'un élément, d'un meuble (armoire par exemple) ou d'une construction. La corniche est le plus...). Il s'agit d'une moulure plate horizontale qui peut recevoir un décor.

  • Dans l'ordre toscan (L’ ordre toscan n’est qu’une imitation abâtardie du dorique grec. On le regarde comme originaire de l’ancienne Étrurie et les Romains...), elle est rarement décorée. On parle de " frise nue ".
  • Dans l'ordre dorique (L'ordre dorique est le plus simple, le plus dépouillé des trois ordres grecs. Les colonnes doriques se caractérisent notamment par leur chapiteau à échine plate (nue, sans décors), par...), elle est composée de petits tableaux (les métopes) régulièrement divisés par un triglyphe (axés sur les colonnes).
    On peut noter que la frise dorique antique se retourne sur un triglyphe (qui est donc légèrement décalé vers l'extérieur par rapport à l'axe de la dernière colonne), alors que la frise dorique moderne se retourne sur un demi-métope (le dernier triglyphe est donc axé sur la dernière colonne, et les métopes ont tous la même dimension).
  • Dans l'ordre ionique (L'ordre ionique (appelé également colonne ionique) se caractérise notamment par son chapiteau à volutes, par son fût orné de 24 cannelures et par...), la frise peut être bombée (en particulier chez les maniéristes).
  • Dans l'ordre corinthien (L'ordre corinthien est le second des trois ordres architecturaux grecs, dont le caractère est surtout déterminé par une grande richesse d’éléments et un chapiteau décorés de deux rangées de feuilles d’acanthes.), la frise peut également être bombée.
  • Dans l'ordre composite (L'ordre composite n'est qu'une altération de l'ordre corinthien : il ne se distingue, en effet, de ce dernier que par la composition de son chapiteau,...), elle est jointe au listel (Listel) de l'architrave par un congé[1].

Menuiserie

Désigne les planches ou les lamelles d'un parquet à lames, dit " à frises ".

Théâtre

Dans un théâtre, la frise est une bande de toile fixée au cintre de la scène, c'est un motif descendant au niveau des décors.

Page générée en 0.030 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique