Système nerveux parasympathique
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Le système parasympathique ou système vagal est une des trois divisions du système nerveux autonome ou viscéral, avec le système nerveux sympathique et le système nerveux entérique. Les fibres nerveuses du système parasympathique prennent leur origine dans les parties crâniennes (nerfs III, VII, IX et X) et sacrées de la moelle épinière (La moelle épinière, ou moelle spinale, désigne la partie du système nerveux central prolongeant en dessous la medulla oblongata, ou bulbe...). Il contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) les activités involontaires des organes, glandes, vaisseaux sanguins conjointement à l’une des autres parties du système nerveux (Le système nerveux est un système en réseau formé des organes des sens, des nerfs, de l'encéphale, de la moelle épinière, etc. Il coordonne les mouvements musculaires, contrôle le fonctionnement...) autonome : le système nerveux sympathique (orthosympathique).

Le système parasympathique est responsable du ralentissement (Le signal de ralentissement (de type SNCF) annonce une aiguille (ou plusieurs) en position déviée qui ne peut être franchie à la vitesse normale de la ligne.) de la fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un phénomène périodique se reproduit par unité de temps. Ainsi lorsqu'on emploie le mot fréquence sans précision,...) cardiaque (cardio-modérateur), de l'augmentation des sécrétions digestives et de la motilité du tractus gastro-intestinal. Il intervient dans certains phénomènes pathologiques, tels les évanouissements ou lipothymies ("malaise vagal (Le malaise vagal, aussi appelé lipothymie vagale, choc vagal ou syncope vaso-vagale ou vagale s'il y a perte de connaissance, est un malaise dû à une activité excessive du système nerveux...)"), phénomènes colitiques (colite), diarrhées, vomissements, larmes, etc.

Fonctions

Ses effets sont opposés à ceux du système nerveux sympathique (la plupart du temps). Anatomiquement parlant, les ganglions parasympathiques sont situés dans la région crânio-sacrée de la moelle épinière (prend origine de la corne latérale de C1 à C8 et de L4 à S5). Le neurotransmetteur (Les neurotransmetteurs, ou neuromédiateurs, sont des composés chimiques libérées par les neurones (et parfois par les cellules gliales) agissant sur d'autres neurones, appelé neurone...) en jeu à la jonction (La Jonction est un quartier de la ville de Genève (Suisse), son nom familier est "la Jonquille") effectrice est l'acétylcholine.

Les effets généraux d'une stimulation (Une stimulation est un événement physique ou chimique qui active une ou plusieurs cellules réceptrices de l'organisme. La cellule traduit la stimulation par un potentiel d'action, qui est...) parasympathique sont les suivants : - bradycardie (nerf vague (Une vague est un mouvement oscillatoire de la surface d'un océan, d'une mer ou d'un lac. Les vagues sont générées par le vent et ont une amplitude crête-à-crête allant de quelques...) responsable du malaise vagal). - augmentation du péristaltisme intestinal. - augmentation des sécrétions gastriques, salivaires et intestinales. - relâchement de la plupart des sphincters du tractus gastro-intestinal. - myosis (contraction de l'iris).

Page générée en 0.044 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique