Anaximandre - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Anaximandre de Milet (en grec ancien Ἀναξίμανδρος / Anaxímandros)
Philosophe occidental
Antiquité
Détail de l'École d'Athènes de Raphaël, 1510-1511. Penché vers Pythagore à sa gauche, ce personnage est traditionnellement identifié à Boèce, cependant le visage présente des similitudes avec un buste d’Anaximandre et pourrait être une représentation du philosophe[1]
Détail de l'École d'Athènes de Raphaël, 1510-1511. Penché vers Pythagore (Pythagore (en grec ancien Πυθαγόρας / Pythagóras) est un philosophe, mathématicien et...) à sa gauche, ce personnage est traditionnellement identifié à Boèce, cependant le visage présente des similitudes avec un buste d’Anaximandre et pourrait être une représentation du philosophe

Naissance 610 av. J.-C. (Milet)
Décès vers 546 av. J.-C.
École/tradition École milésienne
Principaux intérêts Astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, leurs propriétés physiques et...), Physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la connaissance de la...), Géométrie (La géométrie est la partie des mathématiques qui étudie les figures de l'espace de dimension 3 (géométrie euclidienne) et,...), Géographie (La géographie (du grec ancien γεωγραφία - geographia, composé de "η γη" (hê gê) la Terre et...)
Idées remarquables apeiron
Œuvres principales Sur la nature, Le Tour de la Terre, Sur les corps fixes, La Sphère
Influencé par Thalès
A influencé Anaximène, Anaxagore, Pythagore, Xénophane

Anaximandre de Milet (en grec ancien Ἀναξίμανδρος / Anaxímandros) (610 av. J.-C. – vers 546 av. J.-C.) est un philosophe grec présocratique. Il succéda à Thalès comme maître de l’école milésienne, et compta Anaximène et Pythagore parmi ses élèves.

Anaximandre passe pour le premier philosophe à avoir consigné ses travaux par écrit. Seuls quelques fragments sont parvenus jusqu'à nous, mais les témoignages antiques permettent de se faire une idée de leur nature et de leur étendue, qui couvre la philosophie, l'astronomie, la physique, la géométrie mais aussi la géographie.

Le cratère ( Pour le cratère d'origine volcanique, voir Cratère volcanique Pour le cratère d'origine météoritique, voir Cratère d'impact Pour le cratère formé à la...) lunaire (Pour les homonymes, voir Pierrot lunaire, une œuvre de musique vocale d'Arnold Schönberg.) Anaximandre fut nommé en son honneur.

Biographie

Anaximandre, fils de Praxiadès, est né à Milet durant la troisième année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) de la 42e olympiade (610 av. J.-C.). Selon Apollodore d'Athènes, il était âgé de soixante-quatre ans dans la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une...) année de la 58e olympiade (547-546 av. J.-C.) et il mourut peu de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) après. Il aurait ainsi connu son apogée (Un apogée (du grec apogeios : loin de la terre ; apo : loin + gê : Terre), dans les domaines de l'astronomie et de l'astronautique, est le point extrême de l'orbite elliptique d'un astre ou...) aux environs de l’époque de Polycrate, tyran de Samos (538-522 av. J.-C.). Élève de Thalès, il semble également qu’il fut l’un de ses parents (selon la Souda).

Dans ses Discours (36), Thémistius mentionne qu’Anaximandre aurait été « le premier des Grecs connus à publier un ouvrage écrit sur la nature » et par ce fait même, ses documents auraient été parmi les premiers textes grecs écrits en prose. Du temps de Platon (Platon (en grec ancien Πλάτων / Plátôn), Athènes, 428 - 427 av. J.-C., 347 - 346 av. J.-C., est un philosophe grec,...), sa philosophie était tombée dans l’oubli, et c’est à Aristote (Aristote (en grec ancien Ἀριστοτέλης / Aristotélês) est un philosophe grec né à Stagire (actuelle Stavros) en Macédoine (d’où...), à Théophraste et à quelques doxographes que l’on doit les fragments qui nous restent.

Les Vies, doctrines et sentences des philosophes illustres (II, 2) de Diogène Laërce rapportent une anecdote amusante à son sujet : ayant appris que les enfants se moquaient de lui quand il chantait, il aurait répondu qu’il lui faudrait alors apprendre à mieux chanter pour les enfants.

D’après Élien, les Milésiens l’auraient chargé de diriger une colonie vers Apollonie, sur la côte thrace de la Mer Noire (La mer Noire est une mer située entre l’Europe et l’Anatolie. Large d'environ 1 150 km d’ouest en est et de 600 km du nord au sud, elle s’étend sur une...), ce qui laisse penser qu’il fut un citoyen d’une certaine notoriété. En effet, les Histoires variées (III, 17) expliquent que les philosophes laissaient parfois le confort de leurs pensées pour s’occuper d’affaires politiques. Il est donc fort probable qu’il y fut envoyé à titre de législateur pour y apporter une constitution ou encore pour y maintenir le pouvoir par Milet.

Page générée en 0.042 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique