Bassin boréal - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

La forme elliptique du Bassin boréal serait aujourd'hui masquée par le renflement de Tharsis, qui se serait développé ultérieurement sur toute la partie méridionale du bassin.

Le Bassin boréal est une vaste structure proposée en 2008 pour expliquer la morphologie particulière de la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de...) Mars dans la région de Vastitas (Vastitas (pluriel vastitas) est un mot d'origine latine désignant une vaste étendue désolée. La...) Borealis, regroupant les plaines d'Arcadia, d'Amazonis et d'Acidalia Planitia (Planitia (pluriel planitiae) est un mot d'origine latine désignant une surface plate, une plaine....), dont Chryse Planitia (Chryse Planitia est une plaine de la planète Mars large d'environ 1 700 km et...) serait une « baie » méridionale.

Géographie

Il s'agirait d'un bassin d'impact unique, peut-être le plus grand de tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) le système solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le...), aujourd'hui enfoui sous des matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en...) géologiquement plus récents, mais encore perceptible par des mesures gravimétriques et altimétriques fines rendues possible par l'instrument MOLA embarqué sur Mars Global Surveyor (Mars Global Surveyor est une mission conjointe de la NASA et du Jet Propulsion Laboratory,...). Il couvrirait les quadrangles de Mare Boreum, Diacria, Arcadia, Mare Acidalium, Ismenius Lacus, Casius, Cebrenia, Amazonis, Lunae Palus, Amenthes et Elysium. En 2006, l'instrument MARSIS — Mars Advanced Radar for Subsurface and Ionospheric Sounding — de la sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des...) européenne Mars Express (Mars Express est le nom d'une mission spatiale de l'Agence spatiale européenne (ESA)...) avait cependant identifié plusieurs grands impacts, et non un seul, dans cette région.

Le Bassin boréal est également parfois mentionné sur le nom « Bassin polaire nord » en référence à une région de même nom située sur Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...) dans l'Océan Arctique (L'océan Arctique, ou océan glacial Arctique, s'étend sur une surface de...) à des coordonnées semblables.

Géologie

L'hypothèse d'une origine météoritique au très fort contraste morphologique, géologique et chronologique entre les vieux terrains cratérisés de l'hémisphère sud (L'hémisphère sud ou hémisphère austral est la moitié du globe terrestre...) et les basses plaines lisses et récentes de l'hémisphère nord de Mars est parmi les premières à avoir été proposées. Des simulations récentes, fondées sur des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) topographiques et gravimétriques de la région et publiées en été 2008 dans une série d'articles de la revue Nature, suggèrent l'existence d'un gigantesque bassin elliptique de 8 500 × 10 600 km centré par 67° N et 208° E et couvrant près de 40 % de la surface de la planète, avec peut-être même un anneau central encore décelable, et dont toute la partie méridionale, qui s'étendrait jusqu'aux confins d'Aonia Terra (Terra (pluriel terrae) est un mot d'origine latine qui désigne la Terre, le sol. Il est employé...), serait aujourd'hui enfouie sous le renflement de Tharsis. Ce bassin pourrait résulter de la collision (Une collision est un choc direct entre deux objets. Un tel impact transmet une partie de...) à forte inclinaison (En mécanique céleste, l'inclinaison est un élément orbital d'un corps en orbite autour d'un...) (30 à 60°) et faible vitesse (On distingue :) (de 6 à 10 km/s) d'un très gros impacteur, vraisemblablement une protoplanète (Une protoplanète est un agrégat de matière important qui va donner naissance à...) parmi celles de 1 600 à 2 700 km de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre...) qui subsistaient peut-être encore parmi les planètes intérieures jusqu'à une centaine de millions d'années après leur formation, c'est-à-dire il y a plus de 4,45 milliards d'années.

Page générée en 1.298 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique