Démocrite - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Démocrite méditant sur le siège de l'âme par Léon-Alexandre Delhomme dans le jardin du musée des Beaux-Arts de Lyon. Inscription sur la plaque : « Hippocrate arriva dans le temps que celui qu'on disait n'avoir ni raison ni sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but...) cherchait dans l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo...) et dans la bête quel siège a la raison, soit le cœur, soit la tête. La Fontaine »

Démocrite d’Abdère (en grec Δημόκριτος / Dêmókritos), né en 460 av. J.-C. à Abdère et mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si...) en 370 av. J.-C., était un philosophe grec souvent classé parmi les Présocratiques du point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et...) philosophique, bien qu'il soit un peu plus jeune que Socrate, et qu'il soit mort quelques trente années après lui. Il est considéré comme un philosophe matérialiste en raison de sa conviction en un Univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.) constitué d'atomes (Un atome (du grec ατομος, atomos, « que l'on ne peut...) et de vide (Le vide est ordinairement défini comme l'absence de matière dans une zone spatiale.) (théorie atomiste).

Biographie

Démocrite, troisième fils d'Hégésistrate, d’Athénacrite ou de Damasippe, est né à Abdère, ou peut-être à Milet, dans la 80e olympiade (460–457) ou, selon d’autres, dans la 77e (en 470 - 469). Actif vers 433 av. J.-C., il serait mort à l’âge de 103 ans (entre 366 et 356).

Selon Diogène Laërce, il fut éduqué par des mages perses qui lui apprirent la théologie et l’astronomie, après que Xerxès Ier, roi des Perses, eut atteint Abdère en 480 av. J.-C. Démocrite devint le disciple (On appelle disciple (latin discipulus, l'élève) celui qui suit l'enseignement d'un...) de Leucippe, actif vers 440 av. J.-C. D’après Antisthène de Rhodes (Rhodes (en grec ancien Ῥόδος / Rhódos, moderne...) (Diogène Laërce, IX, 34), Démocrite apprit la géométrie (La géométrie est la partie des mathématiques qui étudie les figures de l'espace...) auprès des prêtres d’Égypte, et l’astrologie en Perse. Il aurait également voyagé en Inde, où il aurait rencontré les gymnosophistes, en Éthiopie et en Babylonie. Il semble donc avoir beaucoup voyagé, peut-être après avoir hérité d’une grande somme d’argent de son père. Il serait même allé à Athènes, rencontrant Socrate sans s'en faire connaître, par indifférence pour la gloire (La Gloire fut le premier cuirassé de haute mer de l'histoire. Elle fut lancée en 1859 pour la...). Selon Diogène Laërce, le personnage inconnu des Rivaux (dialogue apocryphe de Platon) qui discute de philosophie avec Socrate pouvait être Démocrite. Ce passage à Athènes était néanmoins considéré déjà comme douteux dans l’Antiquité.

D’après Démétrios (Diogène Laërce, IX, 36), Démocrite, passionné de connaissances, s’enferma dans une maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille,...) pour étudier. Il connaissait la physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la...), l’éthique, les mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide...), les arts, et possédait une vaste culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) générale. Il semble avoir été un partisan des pythagoriciens, et il admirait Pythagore (Pythagore (en grec ancien Πυθαγόρας /...) (un des ouvrages que l’on lui attribue a pour titre Pythagore, ou de l’état de la sagesse). Peut-être même fut-il en rapport avec Philolaos de Crotone.

Le savoir de Démocrite était donc immense :

« De tous mes contemporains j’ai parcouru la plus grande partie de la terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...), en étudiant les sujets les plus grands. J’ai vu le plus de climats et de pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...). J’ai entendu la plupart des hommes doctes, et personne encore ne m’a surpassé dans l’art de combiner les lignes et d’en démontrer les propriétés, pas mêmes les arpenteurs d’Égypte, avec qui j’ai passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble...) cinq ans en terre étrangère. »
(Cité par Clément d'Alexandrie (Alexandrie (grec :?λεξ?νδρεια, Copte :...), Stromates , I, 15, 69)

Cette polymathie le fit surnommer la science (sophia).

De retour de ses voyages, ayant dilapidé sa fortune, il vécut dans la pauvreté, et fut entretenu par Damaste, son frère. Mais, après une lecture publique du Grand ordre du monde (par lui ou par un de ses parents), il fut récompensé de 500 talents.

D’autre part, Pline (dans Histoire naturelle) lui prête (la même anecdote est attribuée à Thalès, en des termes légèrement différents) d’avoir prouvé à ses concitoyens qui « dénigraient les études auxquelles il se livrait » qu’il était capable de s’enrichir, bien que cela ne l’intéressât point. Il aurait procédé de la façon suivante : évaluant sur des considérations astrologiques (!) une hausse du cours de l’huile, acheter la plupart des stocks pour les revendre à la montée des cours. Les notables auraient alors constaté tant son intelligence que son indifférence pour le gain (et/ou son honnêteté), lorsqu’il rendit la marchandise (Une marchandise est un produit de l'activité humaine, direct ou indirect, essentiellement...) sans demander le fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine....) de sa spéculation.

Ses dons d’observation, qui vont grossir l'image légendaire d'un Démocrite capable de déductions subtiles, fondées sur des observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...) qui échappent aux autres mortels et relevant plus ou moins de la magie, étonnaient ses contemporains, et plusieurs anecdotes sont rapportées à ce propos :

« On dit qu’une jeune fille accompagnait Hippocrate (Hippocrate le Grand ou Hippocrate de Cos (en grec :...), et que le premier jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) Démocrite lui dit « bonjour, vierge », et le lendemain « bonjour, femme ». Et en effet, la jeune fille avait perdu sa virginité pendant la nuit. » (Diogène Laërce, Vies, IX, 42)

Hendrick ter Brugghen, Démocrite riant

Son caractère rieur devint légendaire et on l’opposa au caractère irritable d’Héraclite :

« Toute rencontre avec les hommes fournissait à Démocrite matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses...) à rire. »
(Juvénal, Satires, X, V, vers 47)

« Quant aux sages, Héraclite et Démocrite, ils combattaient la colère, l'un en pleurant, l'autre en riant. »
(Stobée, Florilège, III, XX, 53.)

Il devint aveugle, sans que l’on connaisse la cause exacte de sa cécité (La cécité est l'état d'une personne privée de la vue. Le terme cécité...) qui a pris, elle aussi, un tour légendaire :

« (…) Démocrite s’est volontairement privé de la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil...) des yeux, parce qu’il estimait qu’en méditant sur les causes naturelles, ses pensées et ses réflexions auraient plus de vigueur et de justesse s’il les délivrait des entraves apportés par les charmes séducteurs de la vue. »
(Aulu-Gelle, Nuits attiques , X, 17)

Mais ce point est nié par Plutarque (De la curiosité, 12, 521).

Il mourut vers l’âge de 103 ans, et fut enterré aux frais de l’État. Il semble s’être laissé mourir (cf. Lucrèce, III, v. 1039), en mangeant de moins en moins, pour quitter la vieillesse (La vieillesse est l'âge ultime de l'être humain, qui succède à l'âge...) qui affaiblissait sa mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir...), et mourut d’épuisement. Voici une anecdote romancée assez amusante:

« On raconte que Démocrite d'Abdère prit lui-même la décision de mettre fin à ses jours en raison de sa vieillesse, et se priva de nourriture quotidienne; c'était l'époque où avaient lieu les Thesmophories. Mais les femmes de sa maison le prièrent de ne pas mourir pendant la fête, afin de pouvoir se consacrer entièrement à sa célébration; et après s'être laissé convaincre, il leur ordonna de lui apporter un pot rempli de miel; il survécut ainsi un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de jours suffisant en se contentant de humer le miel; après quoi, il fit enlever le miel et mourut. Démocrite aima toujours beaucoup le miel; et à un curieux qui lui demandait comment se maintenir en bonne santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste...), il répondit: "Humecte de miel l'intérieur, et l'extérieur d'huile (L'huile est un terme générique désignant des matières grasses qui sont à...)". »
(Athénée, Les Deipnosophistes, II, 46 E.)

Sa renommée était immense et suscita la jalousie (La jalousie est une émotion empreinte d'agressivité envers une personne dont on se figure, à...). Timon de Phlionte, très critique à l’égard de presque tous les philosophes, le célèbre ainsi :

« Ô le très sage Démocrite, maître du discours,
Parleur avisé, parmi les meilleurs que j’ai lus. »

Timon dit également de lui :

«Quel sage, ce Démocrite, pasteur des paroles !
J’ai lu avant tous autres ses entretiens pleins d’esprit.»

La philosophie matérialiste de Démocrite était en totale opposition avec la philosophie idéaliste de Platon (Platon (en grec ancien Πλάτων / Plátôn),...). Ce dernier ne cite Démocrite dans aucun de ses textes et Aristoxène rapporte dans ses Mémoires historiques que Platon aurait souhaité brûler tous les écrits de Démocrite.

Page générée en 0.695 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique