Gai-Luron
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Gai-Luron est un personnage de bande dessinée française créé par Marcel Gotlib en 1964. Au départ personnage secondaire d'une bande dessinée publiée dans Vaillant, ce chien devient rapidement personnage principal, bien que les premières parutions en album ne datent que de 1975.

La bande dessinée

Gai-Luron (Gai-Luron est un personnage de bande dessinée française créé par Marcel Gotlib en 1964. Au départ personnage secondaire d'une bande dessinée publiée dans Vaillant, ce chien devient rapidement personnage...) apparaît en 1964 comme personnage secondaire dans Nanar, Jujube et Piette, une bande dessinée enfantine publiée à partir de 1962 dans Vaillant, journal pour enfant édité par la maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble...) du même nom et qui deviendra plus tard Pif Gadget le journal de Pif le chien (Le chien (Canis lupus familiaris) est un mammifère domestique de la famille des canidés, proche du loup et du renard. Autrefois regroupé dans une espèce à part entière,...).

Les personnages principaux de la série sont Nanar, un jeune garçon, Jujube, un renard (Renard est un terme ambigu qui désigne le plus souvent en français certains canidés du genre Vulpes, proches du loup et du chien. Mais, par...) apprivoisé et Piette, une petite fille. Gai-Luron y apparaît au départ comme un personnage secondaire parfois perturbant le bon déroulement de l'histoire (Les Histoires ou l'Enquête (en grec ancien Ἱστορίαι / Historíai) sont la seule œuvre connue de l'historien grec Hérodote. Le titre signifie littéralement...), un peu selon un modèle déjà initié dans Gaston Lagaffe. Comme son nom ne l'indique pas, Gai-Luron est un chien à l'allure apathique et au visage inexpressif largement inspiré du Droopy (Droopy est un chien anthropomorphe de dessin animé créé par Tex Avery.) de Tex Avery (|Tex Avery (26 février 1908 - 26 août 1980) était un réalisateur de films d'animation .). L'humour un peu absurde qu'il introduit dans une série autrement sage permet à Marcel Gotlib de prendre plus de liberté avec les standards de la bande dessinée des années soixante.

Rapidement, les personnages de Jujube et Gai-Luron s'anthropomorphisent: il se redressent et parlent, au moins entre eux, et l'action se recentre sur eux, tandis que les autres personnages deviennent des faire-valoir et disparaissent totalement dans la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du...) moitié de 1965. La série Nanar, Jujube et Piette disparaît donc en décembre 1965 pour être renommée en « Jujube et Gai-Luron » où seul Jujube reste présent face à Gai-Luron. Le renommage de la série se passe en deux phases : la dernière double planche de Nanar, Jujube et Piette montre Jujube et Gai-Luron qui se rendent à la rédaction de Vaillant où on leur annonce le nouveau nom avec Gai-Luron comme comique et Jujube comme comparse "sérieux". La première double planche de Jujube et Gai-Luron montre, dans la première case, Gai-Luron qui descend de la zone de titre à travers une trappe ouverte dans le dessus de la case. Il exprime son contentement au sujet du nouveau titre, puis il reçoit une lettre d'un lecteur qui exprime son inquiétude de voir disparaître Nanar, Piette, le Père Laglume et Monsieur Joachim. Il répond à cette lettre avec Jujube, montrant que lesdits personnages sont encore là mais, en fait, on ne fait que les deviner à l'arrière plan derrière Jujube et Gai-Luron qui sont eux-mêmes en gros plan. Ainsi sont « liquidés » ces personnages secondaires, tandis que Gotlib apporte des innovations importantes pour l'époque : les personnages considérés comme des employés de l'éditeur, qui rompent les limites de la planche dessinée et des cases et qui s'adressent au lecteur.

Dès lors les histoires de Gai-Luron tourneront principalement autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre...) de deux thèmes : dans certaines, Jujube veut faire faire quelque chose ou apprendre quelque chose à Gai-Luron, et finit invariablement par se rendre ridicule (toujours suivant le modèle de Droopy). Un autre type d'histoire est celui où Gai-Luron et Jujube sont chargés de répondre au courrier des lecteurs. L'histoire commence alors par l'ouverture du courrier, et il est alors très probable que la seule lettre reçue provienne de "Jean-Pierre Liégeois, jeune lecteur du Var". Jujube et Gai-Luron s'empressent alors de répondre de manière farfelue à la question posée, certaines de ces bandes ressemblant parfois étonnamment, dans leur ressort comique, à ce que Gotlib fera plus tard dans la Rubrique-à-brac. Mademoiselle Dolly, une charmante chienne anglaise, devient l'amie de cœur de Gai-Luron à qui Jujube donne des conseils pour la conquérir (Mademoiselle Dolly sera remplacée plus tard par Belle-Lurette). La série devient Gai-Luron en 1967 puis, au moment de la transformation de Vaillant en Pif gadget en 1969, Gai-Luron ou la joie de vivre.

Gotlib abandonne temporairement Gai-Luron en 1975, laissant le personnage à son assistant Henri Dufranne qui l'anime pendant un an, tandis que Gotlib se charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être...) des premières parutions de recueils des gags de Gai-Luron.

Entre 1981 et 1983, Gai-Luron fait quelques apparitions dans Pif Gadget, et à partir de 1984, un nouvel avatar de Gai-Luron apparaît dans Fluide (Un fluide est un milieu matériel parfaitement déformable. On regroupe sous cette appellation les gaz qui sont l'exemple des fluides...) glacial: Gai-Luron en slip. Pour marquer le vingtième anniversaire de Gai-Luron, Gotlib dessine une page où le « héros au sourire si doux » relit avec nostalgie ses propres premières aventures, s'aperçoit soudain qu'il est nu et décide de mettre un slip. Mais dès lors qu'il met le slip, Gai-Luron n'est plus le personnage asexué qu'il était : une énorme grosseur est visible sous le slip, à la grande confusion de Belle-Lurette. Les nouvelles aventures de Gai-Luron et belle-Lurette tourneront autour de la bataille navale, jeu auquel ils jouaient souvent à l'époque de Pif, et du marivaudage que ce jeu leur permet pour enfin assouvir leurs fantasmes.

La série compte 10 albums édités aux éditions Fluide junior, mais l'album La bataille navale ou Gai-Luron en slip (le onzième), lui, a été édité chez Fluide glacial.

Page générée en 1.113 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique