OpenGL
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Bibliothèques

Plusieurs bibliothèques sont développées à partir d'OpenGL afin d'apporter des fonctionnalités non-disponibles dans la bibliothèque OpenGL elle-même :

  • GLU
  • GLUT
  • GLUI
  • GLEW
  • GLEE
  • GLFW
  • GLM

On notera en particulier, la bibliothèque OpenGL (OpenGL (Open Graphics Library) est une spécification qui définit une API multiplate-forme pour la conception d'applications générant des images 3D (mais également 2D). Elle utilise en interne les...) Performer, développée (En géométrie, la développée d'une courbe plane est le lieu de ses centres de courbure. On peut aussi la décrire comme l'enveloppe de la famille des droites...) par SGI et disponible pour IRIX, Linux (Au sens strict, Linux est le nom du noyau de système d'exploitation libre, multitâche, multiplate-forme et multi-utilisateur de type UNIX créé par Linus Torvalds, souvent désigné comme le noyau Linux. Par...) et quelques versions de Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées aux machines compatibles PC. C'est le remplaçant de...), qui permet la création d'applications de rendus temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) réel.

Extensions

La norme (Une norme, du latin norma (« équerre, règle ») désigne un état habituellement répandu ou moyen considéré le plus souvent comme une règle à...) OpenGL permet à différents fabricants d'ajouter de nouvelles fonctionnalités sous forme d'extensions. Une extension est distribuée en 2 parties : un fichier ( Un fichier est un endroit où sont rangées des fiches. Cela peut-être un meuble, une pièce, un bâtiment, une base de données informatique. Par exemple : fichier...) d'en-têtes qui contient les fonctions prototypes de l'extension et les drivers du fabricant. Chacun d'eux possède une abréviation qui est utilisée pour nommer leurs nouvelles fonctions et constantes. Par exemple, l'abréviation de nVidia (Nvidia Corporation est l'un des plus grands fournisseurs de processeurs graphiques, de cartes graphiques et de chipsets pour PC et consoles de jeux (Saturn, Xbox, PlayStation 3). Il s'agit d'une société dite...) (« NV ») est utilisée pour définir leur fonction propriétaire « glCombinerParameterfvNV() » et leur constante « GL_NORMAL_MAP_NV ». Il peut arriver que plus d'un fabricant implémente la même fonctionnalité. Dans ce cas, l'abréviation « EXT » est utilisée. Il peut également arriver que l'ARB officialise une extension. Celle-ci devient alors un standard et l'abréviation « ARB » est utilisée. La première extension ARB fut GL_ARB_multitexture.

Intérêt d'OpenGL pour SGI

SGI met à chaque fois dans le domaine public la version N-1 de GL, bibliothèque graphique de GL. Cette approche marketing (Le marketing (on utilise aussi parfois — dans 7% des cas, d'après les chiffres donnés par Google — le néologisme français mercatique) est une discipline qui cherche à déterminer les offres de biens et...)

  • décourage la concurrence (OpenGL étant gratuit et ouvert, pourquoi développer autre chose ?) ;
  • dissuade la modification d'OpenGL (car tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) ajout serait à recommencer dans la version d'OpenGL suivante) ;
  • donne aux stations SGI un avantage concurrentiel substantiel, puisque GL a toujours une longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur...) d'avance sur OpenGL ;
  • constitue une forme de sponsorage (mécénat) améliorant l'image de la société qui met ses travaux anciens dans le domaine public.

Implémentations

Plusieurs implémentations d'OpenGL (exploitant l'accélération (L'accélération désigne couramment une augmentation de la vitesse ; en physique, plus précisément en cinématique, l'accélération est une grandeur vectorielle qui indique la modification affectant la...) 3D fournie par le matériel) existent pour Windows, de nombreuses stations Unix et Mac OS (Mac OS (pour Macintosh Operating System) est le nom du système d'exploitation d'Apple pour ses ordinateurs Macintosh. Il est surtout connu pour être le premier...). Ces implémentations sont généralement fournies par les constructeurs de matériels graphiques et y sont étroitement liées. Il existe une implémentation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) libre de cette bibliothèque, nommée Mesa, créée en 1993 par Brian Paul et qui utilise la même API, ce qui permet :

  • de se passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) de la licence OpenGL dans la plupart des cas ;
  • de faire tourner des applications OpenGL sur des terminaux X qui y sont en principe inaptes (les performances sont alors médiocres, mais cela vaut parfois mieux que pas d'exécution du tout si l'on n'a pas besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins...) d'utiliser d'animation (L'animation consiste à donner l'illusion du mouvement à l'aide d'une suite d'images. Ces images peuvent être dessinées, peintes, photographiées, numériques, etc.) en temps réel). Ces stations ne disposant pas en général de fonctions 3D, on ne peut toutefois les utiliser que pour des modèles simples comportant peu de polygones.

Utilisations

Certains logiciels utilisent OpenGL pour gérer l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) de leur interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de l’autre pour pouvoir fonctionner correctement.), même 2D, comme Blender (Blender est une suite libre et gratuite d'animation, modélisation et rendu 3D. Elle dispose de fonctions avancées de modélisation, sculpture 3D, dépliage UV,...), Google Earth (Google Earth est un logiciel, propriété de la société Google, permettant une visualisation de la Terre avec un assemblage de photographies aériennes ou satellitaires. Anciennement...), GLtron, ou la version SGI de X11.

Page générée en 0.121 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique