Parfum
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Classement par taux de concentration

Il y a des parfums pour toutes les bourses, les prix variant en fonction de la réputation du produit, mais aussi selon le taux de concentration du parfum proprement dit dans l’excipient (alcool type éthanol, etc.) :

  • Les eaux de solide (EdS) (lancé en 1994) sont dosées à environ 1 %.
  • Les eaux légères, sur excipient aqueux, ne contiennent qu'un maximum de 4 % de concentré.
  • Les eaux de Cologne (EdC) (lancé en 1709) sont dosées de 4 % à 6 %.
  • Les eaux de toilette, (EdT) contiennent de 7 à 12 % de concentré.
  • Les eaux de parfum, (EdP) beaucoup plus chères, atteignent un taux de concentration de 12 à 20 %.
  • Les parfums ou extraits. À partir de 20 %, on entre dans le domaine des extraits. Le taux de concentration peut atteindre 40 % dans le cas de parfums particulièrement prestigieux. L’extrait n’est toutefois pas un assemblage pur de matières premières (formule brute utilisée par le parfumeur, aussi appelée concentré ou concrète (La concrète est une pâte plus ou moins dure obtenue après extraction d’une matière première fraîche d’origine végétale (fleurs, feuille)...) ) puisqu’il contient également de l’alcool au même titre que l’eau de toilette ou de parfum.
  • Les huiles essentielles : ce terme s’applique aux produits aromatiques et volatils purs extraits des végétaux uniquement ; il ne s’agit donc pas de parfum en tant que tel. Dans l’absolu, le terme d’huile essentielle désigne les composants chimiques non dilués dans l’excipient ; dans la pratique, le terme est souvent confondu, l’huile essentielle ne se trouvant quasiment jamais pure.

Il n'y a pas de différence en eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) de parfum et parfum de toilette , les deux termes définissent le même produit .

Le parfum de toilette est plutôt utilisé pour décrire un parfum plus concentré comme le veut sa famille olfactive .

Description d'un parfum

Il est impossible de décrire un parfum en faisant la liste de ses composants, d’une part parce que ceux-ci sont souvent très nombreux, de l’autre parce que le parfumeur (malgré certaines pressions de l’Union européenne) n’est pas tenu de communiquer cette liste au public. Par contre, il est possible de classer un parfum selon sa famille olfactive, et de le décrire en fonction des notes qui apparaissent lors de son utilisation. Ces notes olfactives se différencient en notes de tête (celles qui sont liées à la première impression olfactive et sont les plus volatiles), notes de cœur (celles qui constituent le cœur du parfum et demeurent pendant plusieurs heures), et enfin notes de fond (celles qui persistent longtemps après que le parfum ait été vaporisé et qui peuvent rester des mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) sur un vêtement).

À titre d’exemple, voici la description du parfum Coco de Chanel (source : http://senteurs.free.fr) :

  • Famille : semi-ambré fleuri.
  • Tête : bergamote, vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un...).
  • Cœur : jasmin (Le mot jasmin désigne les plantes dicotylédones appartenant au genre Jasminum.), rose, fleur (La fleur est constituée par l’ensemble des organes de la reproduction et des enveloppes qui les entourent chez les angiospermes (aussi appelées plantes à fleurs). Après la pollinisation, la fleur est...) d’oranger, pêche.
  • Fond : frangipanier, vanille, baumes, opopanax, santal.

Santé

Une étude belge montre que les parfums peuvent jouer un rôle important dans les allergies de contact.

Parfums et parfumeurs célèbres

Historique

Jean-Marie Farina

Quelques parfumeurs ont marqué leur temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), et quelques fois l’histoire de la parfumerie :

En 1709, Jean Marie Farina fonde la maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.) de parfum, Farina gegenüber à Cologne qui est aujourd’hui la plus ancienne maison de parfum du monde (Le mot monde peut désigner :). Il appelle son nouveau parfum Eau de Cologne en honneur de sa ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m...). Il rend Cologne célèbre dans le monde entier en tant que ville du parfum.

Autre acteurs majeurs dans l’histoire du parfum : les membres de la famille Guerlain, dont la dynastie commence avec Pierre-François Guerlain, qui ouvre une parfumerie à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin...) en 1828. En 1853, la maison Guerlain crée l’Eau de l’Impératrice, et devient le premier fournisseur de Napoléon III. Mais la date la plus importante est sans doute 1889, année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.)Aimé Guerlain crée Jicky, considéré comme le premier grand parfum français, le premier alliant essences naturelles et essences de synthèse. S’ensuivra la création d’un parfum destiné aux hommes, Mouchoir de Monsieur (1904) composé par Jacques Guerlain à une époque où l’homme est encore très rétif au parfum.

Autre grand succès de Jacques Guerlain, Shalimar créé en (1925) souvent copié.

Citons aussi un autre grand parfumeur « indépendant », François Coty, surtout connu pour Chypre (1917), un parfum d’une telle renommée qu’il donnera naissance à une famille olfactive. On doit à François Coty un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d’innovations dans le marketing : création d’une gamme de produits dérivés à partir d’un parfum (rouge à lèvres, poudre (La poudre est un état fractionné de la matière. Il s'agit d'un solide présent sous forme de petits morceaux, en général de taille inférieure au...) de riz…) ; création de flacons prestigieux produits par les maisons les plus célèbres, notamment Lalique.

Autrement, les génies de la parfumerie, également appelés « nez », demeurent bien moins connus que les parfums qu’ils ont créés. C’est à Ernest Beaux que l’on doit le n°5 de Chanel. Edmond Roudnitska a créé pour Dior Diorissimo et Eau Sauvage. Henri Alméras a composé pour Jean Patou Joy (1929), lancé à l’époque comme étant le parfum le plus cher du monde.

Si les parfumeurs les plus célèbres sont souvent des hommes, depuis quelques dizaines d’années, on voit apparaître des parfumeuses de renom, comme Sophia Grosjman (Trésor de Lancôme, Paris d'Yves Saint Laurent), Sophie Labbé (Organza de Givenchy, Emporio Armani Homme), Annick Menardo (Lolita Lempicka, Hypnose (Le terme hypnose désigne un état modifié de conscience ainsi que les techniques permettant de créer cet état et les pratiques thérapeutiques utilisées pendant cet état.) de Lancôme),Olivia Giacobetti, Françoise Caron (Eau d'Orange Verte d'Hermès, Apparition d'Ungaro), Isabelle Doyen (parfums Annick Goutal), Céline Ellena (parfums The Different Company)... Le métier de parfumeur au féminin n'est toutefois pas nouveau, une des femmes précurseurs étant Germaine Cellier (1909-1976), créatrice de parfums pour des marques comme Balmain ou Piguet.

Les parfumeurs ou nez

C’est le surnom par lequel on désigne les créateurs de parfums. À l’origine, les parfumeurs étaient des artisans qui vivaient exclusivement de leur art, tels Jean Marie Farina, François Coty ou la famille Guerlain. Mais le XXe siècle a vu apparaître des parfums liés aux maisons de couture, dont le plus célèbre reste le N°5 de Chanel. Au fil du temps, les parfumeurs se sont effacés derrière des marques de plus en plus puissantes et sont devenus des prestataires au service de la griffe prestigieuse pour laquelle ils créent, mais à laquelle ils ne sont plus exclusivement attachés. Aujourd’hui et à de rares exceptions (Chanel, Guerlain, Patou, Hermès, Cartier ont tous les cinq leur propre « nez »), les parfumeurs sont salariés de groupes chimiques internationaux. Si les sociétés de parfumeurs étaient historiquement situées à Grasse comme le français Mane SA, les plus grandes d’entre elles sont aujourd’hui suisses comme les genevois Firmenich et Givaudan ou américains comme la société IFF. Quand une marque décide de lancer un nouveau parfum, les parfumeurs sont mis en compétition les uns contre les autres. Au final et après de multiples essais et tests auprès des consommateurs, un seul parfum sera finalement retenu et lancé sur le marché, portant le nom de la marque et non plus celui de son créateur.

Les groupes et leurs marques

  • Beauté Prestige International groupe Shiseido : Issey Miyake, Jean-Paul Gaultier, Narciso Rodriguez, Serge Lutens
  • Clarins : Azzaro, Clarins, Thierry Mugler
  • Coty : Adidas, Calvin Klein, Céline Dion, Davidoff, Jennifer Lopez, Jil Sander, Joop !, Marc Jacobs, Pierre Cardin, Vivienne Westwood, Balenciaga
  • Estée Lauder : Aramis, Clinique, Donna Karan, Lauder, Michael Kors, Missoni
  • Inter Parfums : Burberry, Céline, Christian Lacroix, Lanvin, Paul Smith, ST Dupont (DuPont, de son nom complet E.I. du Pont de Nemours et compagnie, est une entreprise américaine, fondée en juillet 1802 à Wilmington, dans le Delaware, par Eleuthère Irénée du Pont de Nemours.)
  • L’Oréal : Giorgio Armani, Cacharel, Guy Laroche, Lancôme, Paloma Picasso, Ralph Lauren, Viktor & Rolf, Diesel, Harley Davidson, Daniel Hechter, Kookaï, Gloria Vanderbilt, Slava Zaïtsev, H pour homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction,...), Minirus, Yue-Sai
  • Le Club des Créateurs de Beauté (L’Oréal ) : Corinne Cobson, Michel Klein, Marina Marinof
  • LVMH : Dior, Givenchy, Guerlain, Kenzo
  • Pacific Corporation Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...) : Castelbajac, Lolita Lempicka
  • Procter & Gamble : Anna Sui, Beverly Hills, Dunhill, Escada, Giorgio, Hugo Boss, Lacoste, Montblanc, Jean Patou, Rochas, Valentino, Gucci
  • Puig : Carolina Herrera, Comme des garçons, Nina Ricci, Paco Rabanne, Payot, Prada
  • Yves Saint Laurent Beauté :, Boucheron, Oscar de la Renta, Roger Gallet, Stella McCartney, Zegna

Parfums célèbres classés par année de création

  • 1714 : Eau de Cologne de Farina (Jean Marie Farina)
  • 1889 : Jicky de Guerlain (Aimé Guerlain)
  • 1917 : Chypre de François Coty
  • 1921 : N°5 de Chanel (Ernest Beaux)
  • 1924 : Habanita de Molinard
  • 1925 : Crêpe de Chine de la parfumerie Millot (Jean Desprez)
  • 1925 : Shalimar de Guerlain (Jacques Guerlain)
  • 1927 : Arpège de Lanvin (André Fraysse)
  • 1929 : Soir de Paris de Bourjois (Ernest Beaux)
  • 1930 : Joy de Jean Patou (Henri Alméras)
  • 1934 : Pour un Homme de Caron
  • 1944 : Femme de Rochas (Edmond Roudnitska)
  • 1948 : L’Air du temps de Nina Ricci (Francis Fabron)
  • 1956 : Diorissimo de Christian Dior (Edmond Roudnitska)
  • 1959 : Monsieur de Givenchy
  • 1966 : Eau sauvage de Christian Dior (Edmond Roudnitska)
  • 1967 : Cuir de Russie - Russisch Leder de Farina Gegenüber (Hugo Janistyn)
  • 1969 : Ô de Lancôme (Robert Gonnon)
  • 1972 : Aromatics Elixir de Clinique (Bernard Chant)
  • 1977 : Opium d’Yves Saint-Laurent (Jean-Louis Sieuzac)
  • 1978 : Azzaro pour hommes d’Azzaro
  • 1978 : Magie Noire de Lancôme (PFW)
  • 1978 : Polo de Ralph Lauren (Carlos Benaïm)
  • 1979 : Anaïs Anaïs de Cacharel (Roger Pellegrino de Firmenich)
  • 1981 : Antaeus de Chanel ; Kouros d’Yves Saint Laurent
  • 1983 : Paris d’Yves Saint Laurent (Sophia Grosjman)
  • 1984 : Coco de Chanel (Jacques Polge)
  • 1985 : Poison de Christian Dior (Jean Guichard)
  • 1985 : Obsession de Calvin Klein (Jean Guichard)
  • 1987 : Loulou de Cacharel (Jean Guichard)
  • 1988 : Cool Water de Davidoff (Pierre Bourdon)
  • 1988 : Fahrenheit de Christian Dior
  • 1990 : Egoïste de Chanel (Jacques Polge)
  • 1992 : Féminité du Bois de Serge Lutens (Serge Lutens Christopher Sheldrake et Pierre Bourdon)
  • 1992 : L’Eau d’Issey d’Issey Miyake (Jacques Cavallier)
  • 1992 : Angel de Thierry Mugler (Olvier Cresp et Yves de Chiris)
  • 1993 : Jean-Paul Gaultier de Jean-Paul Gaultier (Jacques Cavallier)
  • 1995 : CK One de Calvin Klein (Firmenich)
  • 1995 : Dolce Vita de Christian Dior (Pierre Bourdon et Maurice Roger)
  • 1995 : Le Mâle de Jean-Paul Gaultier (Francis Kurkdjian)
  • 1998 : Pi de Givenchy
  • 2001 : Coco Mademoiselle de Chanel (Jacques Polge)
  • 2005 : Dior Homme de Christian Dior (Olivier Polge)

Voir aussi la liste des parfums.

Page générée en 0.750 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique