Poney
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Poney
Sous-article d'un taxon biologique
289-o-Galant-SWE-71-SH-03.jpg
Un poney de race Shetland
Article principal
  • Nom : Cheval (Le cheval (Equus ferus caballus ou equus caballus) est un grand mammifère herbivore et ongulé appartenant à l'une des sept espèces de la famille des équidés. Il a évolué au...)
  • Nom latin : Equus caballus
Races et variétés
  • Races de chevaux
    • Liste des races chevalines
Sous-articles associés
  • Élevage équin
    • Articles détaillés sur l'élevage des chevaux
    • Articles détaillés sur l'hippologie
    • Articles détaillés sur les métiers et organisations, etc.
  • Autres articles détaillés sur le cheval domestique

Un poney (féminin : ponette) est, selon la définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) courante, un cheval de petite taille, avec une conformation (En chimie, la conformation d'une molécule est l'arrangement spatial des atomes qui la composent. Les molécules dans lesquelles les atomes sont liés chimiquement de la même façon,...) et un tempérament particuliers. Il existe de nombreuses races de poneys différentes. Par rapport aux chevaux, les poneys présentent souvent une crinière épaisse, une queue et un pelage fournis, ainsi que des jambes proportionnellement plus courtes, un corps plus large, une ossature plus lourde, une encolure plus courte et épaisse, et une tête plus courte avec le front plus large. La Fédération équestre internationale (FEI) ne prend en compte que la taille pour définir ce qu'est un poney. Selon ses normes, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) cheval de moins d' 1,48 m au garrot est classé « poney », afin de faciliter les compétitions officielles.

Les poneys sont généralement considérés comme intelligents et amicaux, mais sont parfois décrits comme têtus et retors, les différences s'expliquant par la compétence du cavalier et du dresseur. Les poneys entrainés par des personnes inexpérimentées, ou seulement montés par des débutants, peuvent se révéler trop gâtés, car leurs cavaliers ne disposent généralement pas de l'expérience de base pour corriger leurs mauvaises habitudes. Les poneys correctement entrainés sont des montures appropriées pour les enfants qui apprennent l'équitation. Les poneys de grande taille peuvent être montés par les adultes, puisque ces animaux sont souvent très forts malgré leur taille.

Le poney trouve ses origines dans des populations de chevaux sauvages qui se sont développées en marge de l'habitat favori du cheval, dans des zones où la nourriture est rare ou le climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de la...) rigoureux, leur petite taille résulte donc d'une sélection naturelle et d'une adaptation à leur environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux...). Ces animaux ont été domestiqués et élevés en captivité à des fins diverses, partout dans l'hémisphère Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.). Les poneys ont été historiquement utilisés pour la conduite et le transport de marchandises (Le transport de marchandises, ou fret, est une activité économique réglementée, à la fois au niveau d'un pays et au niveau international.), comme pour la monte des enfants, l'équitation de loisir, et plus tard comme des montures de concours ou de spectacle. Pendant la révolution industrielle, en particulier en Grande-Bretagne (La Grande-Bretagne (en anglais Great Britain) est une île bordant la côte nord-ouest de l'Europe continentale. Elle représente la majorité...), un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) important de poneys de mines ont été utilisés pour tracter le charbon dans les galeries étroites.

Étymologie et terminologie

Le terme « poney » a un rapport avec le poulain puisqu'il vient de l'anglais pony, lui-même issu de l'ancien français poulenet, qui signifiait petit poulain. Ce mot a pour origine le latin pullus, qui désignait le petit d'un animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se nourrit de substances organiques....) en général. La femelle (En biologie, femelle (du latin « femella », petite femme, jeune femme) est le sexe de l'organisme qui produit des ovules, dans le...) du poney est souvent appelée « ponette ». Le terme de « poney » peut être utilisé en général (ou affectueusement), pour nommer tout cheval de petite taille, quelle que soit sa taille ou sa race (En nomenclature zoologique, la race est un rang taxinomique inférieur à l'espèce (équivalent au rang de variété dans d'autres disciplines), dans le but de distinguer plus finement à l'intérieur...).

Définitions

La définition du poney sur le simple critère de taille est à nuancer par des cas particuliers. Selon la définition la plus courante, un poney possède une conformation et un tempérament particuliers : une crinière épaisse et très fournie, une queue et un pelage également épais et fournis, des jambes proportionnellement courtes, un corps cout et large, une ossature lourde, une encolure courte et épaisse, et une tête plus courte avec un front large. Certains considèrent ces animaux comme intelligents et amicaux, d'autres comme têtus et retors, les différences s'expliquent par la compétence du cavalier et du dresseur. Les poneys entrainés par des personnes inexpérimentées, ou seulement montés par des débutants, peuvent se révéler trop gâtés, car leurs cavaliers ne disposent généralement pas de l'expérience de base pour corriger leurs mauvaises habitudes.

Selon la FEI

Selon la description de la fédération équestre internationale, tout cheval dont la taille à l'âge adulte est inférieure ou égale à 1,48 m au garrot (14,2 mains, 58 pouces) est nommé « poney », et à l'inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de composition interne · notée multiplicativement, est un élément...), les « chevaux » doivent avoir une taille strictement supérieure à 1,48 m. La fédération équestre internationale définit donc le « point de passage » entre cheval et poney à 1,48 , sur un animal non ferré. Sur un animal ferré, ce point (Graphie) de passage est à 1,49 m, mais une petite marge peut être laissée dans certains cas particuliers, avec un maximum de 1,50 m sans fers, ou 1,51 m ferré.

Cette classification entre poney et cheval par la seule taille est retenue par la fédération équestre internationale afin d'avoir un critère objectif sur les qualifications entre épreuves « chevaux » et « poneys ». Ainsi, un équidé né de deux parents poneys sera considéré comme cheval si sa taille est supérieure à 1,48 m non ferré, ou 1,49 m ferré.

Cas particuliers

Ce poulain de poney possède des proportions très différentes d'un poney adulte : ses jambes sont longues, et son corps étroit

Certaines races considérées comme « chevaux » peuvent voir naître des individus de la taille d'un poney, mais qui sont encore appelés « chevaux » et autorisés à concourir dans les épreuves pour chevaux.

Certains poneys, comme le Shetland, présentent des attributs propres au nanisme : une taille très réduite bien sur, mais aussi une grosse tête, un dos (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie du corps consistant en les vertèbres et les côtes. Les dorsaux étaient les muscles les plus sollicités par les singes...) et un tour de taille larges, et des jambes courtes. D'autres animaux considérés comme des poneys sur leur critère de taille ressemblent plutôt à des chevaux en miniature.

Les personnes qui ne sont pas familières des chevaux peuvent confondre un poney adulte avec un jeune cheval immature, car les poulains des races de chevaux ont, dans leurs premiers mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de vie (La vie est le nom donné :), la taille de poneys. Leurs proportions corporelles sont néanmoins très différentes. Un poney peut être monté et mis au travail, tandis qu'un poulain est trop jeune pour être monté ou utilisé comme animal de travail. Les poulains, avant qu'ils ne grandissent pour devenir des chevaux, peuvent être distingués de chevaux adultes par leurs jambes extrêmement longues et leurs corps étroit. Leur tête et les yeux présentent également des caractéristiques juvéniles. En outre, dans la plupart des cas, les poulains non sevrés seront très proche de la jument qui est leur mère. Alors que les poneys présentent souvent quelque néoténie avec leur front large et leur petite taille, les proportions de leur corps sont à l'exacte inverse de celles d'un poulain.

Le cheval islandais est, malgré sa taille et son apparence de poney, considéré comme un cheval par ses cavaliers et ses éleveurs

D'autre fois, un refus de la classification comme poney vient des éleveurs. Ainsi, le camargue (La Camargue (Camarga ou Camargo [kaˈmaʀgɔ] en occitan provençal) est une zone humide paralique formée par le delta du Rhône.) est considéré comme un cheval malgré sa taille généralement inférieure à 1,48 m pour une large majorité d'individus. De même, les chevaux islandais ne sont pas considéré comme des poneys malgré une taille au garrot comprise entre 1,25 et 1,45 mètres, ce terme étant jugé insultant pour leurs éleveurs et leurs cavaliers.

Page générée en 0.230 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique