Rococo - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Basilique rococo à Wies (Bavière)
La salle de bal du Palais de Catherine à Tsarskoïe Selo

Le rococo (ou style « rocaille ») est un mouvement artistique français du XVIIIe siècle touchant principalement l’architecture, mais également dans une grande partie, l’ornementation, l’ameublement, ainsi que la peinture et, dans une moindre mesure, la musique et la littérature. Il se développa de 1730 à 1770.

Les pièces décorées à la manière rococo sont caractérisées par du mobilier doté d’ornementations, de petites sculptures, des miroirs ornementés, des tapisseries et des peintures murales décoratives particulièrement chargées. Ce mouvement sera suivi par le mouvement néo-classique. Selon Delécluze, le terme « rococo » fut inventé vers 1797 en dérision par Pierre-Maurice Quays, élève de Jacques-Louis David, maître à penser du mouvement des Barbus (Le genre Barbus regroupe de nombreux poissons de la famille des cyprinés, dont l'espèce type est le Barbeau commun (B. barbus), poisson de fond des rivières de l'Europe occidentale et centrale.) et chantre d’un classicisme poussé à l’extrême.

L’origine du terme rococo

Le terme est apparu en France, vers 1730. Il résulterait d’une association des termes rocaille, en français, pour désigner une ornementation imitant les rochers et les pierres naturelles et la forme incurvée de certains coquillages et du terme baroco : « baroque » en italien. Le terme garda longtemps son aspect péjoratif avant d’être accepté par les historiens de l’art vers le milieu du XIXe siècle et d’être considéré comme un mouvement artistique européen à part entière.

Meubles et objets décoratifs rococo

Dessin pour une table par Juste-Aurèle Meissonnier, Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin...), v. 1730
Canapé
Un salon d'inspiration rococo au Metropolitan Museum of Art

Ce style se caractérise par :

  • La fantaisie des lignes courbes et asymétriques rappelant les volutes des coquillages ou bien les feuillages,
  • L'utilisation de teintes claires (blanc, ivoire, or),
  • Des motifs mêlant fleurs, feuilles, fruits, rubans, etc.
  • L'insertion de peintures et de miroirs.

Les thèmes légers et sur la joie de vivre, les conceptions complexes et détaillées du rococo sont en totale opposition à l’architecture et la sculpture (La sculpture existe depuis le paléolithique(il y a 25000 ans à peu près) et la petite figurine de Lespugue, sur ivoire de mammouth, est un très bel exemple de sculpture (taille directe par pression ou bien abrasion en frottant sur une pierre...) imposante et massive (Le mot massif peut être employé comme :) du baroque. Le style rococo répond avant tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) à un important besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes...) de renouveau : après le goût (Pour la faculté de juger les belles choses, voir Goût (esthétique)) du faste et de la solennité qui a marqué le long règne de Louis XIV, il répond à une aspiration à la légèreté, au confort et à la frivolité.

En France, le rococo s’exprime de maniére éclatante dans la décoration intérieure à travers la ferronnerie, les figures de porcelaine, les petits objets décoratifs sans utilité et les meubles. La décoration d’intérieur rococo est le symbole de bon goût et de la mode pour toute la noblesse et la bourgeoisie de l’époque.

Le style rococo est caractérisé par son asymétrie (L'asymétrie est l’absence de symétrie, ou son inverse. Dans la nature, les crabes violonistes en sont des exemples spectaculaires.). Ce qui est novateur et en rupture avec le style européen de l’époque. Cette façon de créer un effet avec des éléments non-équilibrés est appelé « contraste ».

Le style rococo, dans la conception de ses meubles, se caractérise par sa flamboyance que ce soit au niveau de la conception que visuel. Les meubles ne doivent plus seulement symboliser un statut social mais ils doivent être confortables et polyvalent. Les meubles, pour être facilement déplacés, voient leurs formes évoluer vers une spécialisation pour chaque usages. On voit apparaître des fauteuils « voyeuse » et des « bergères » de formes gondolées. Les fauteuils évoluent vers plus de confort, avec un allongement des accoudoirs et du dossier appelé « Dossier Droit » dit « à la reine » et un coussin d’assise amovible.

Précédé par Rococo Suivi par
Style Régence
Style Français
Style Transition
Page générée en 0.110 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique