Ventilation mécanique - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Ventilateur de soins intensifs néonatal/pédiatrique
Elisée 350 ventilateur hôpital et urgence

En médecine, la ventilation mécanique (VM) consiste à suppléer ou assister à la respiration (Dans le langage courant, la respiration désigne à la fois les échanges gazeux (rejet...) spontanée à l'aide d'un appareil nommé ventilateur. Elle se pratique le plus souvent dans un contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le...) de soins critiques (médecine d'urgence, soins intensifs ou intermédiaires) et d'anesthésie (Le mot anesthésie provient du grec (αισθησις:...) mais peut aussi être fournie à domicile à des patients porteur d'une insuffisance respiratoire (En médecine, l'insuffisance respiratoire désigne l'incapacité de l'appareil...) chronique. L'interface patient-ventilateur est soit une sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des...) endotrachéale, un masque étanche (facial ou nasal), une canule de trachéotomie, un masque laryngé, ou, exceptionnellement un combitube.

Respirateur artificiel

Un respirateur artificiel est un appareil médical d'assistance respiratoire , qui vise à assurer une ventilation artificielle (La ventilation artificielle, ou respiration artificielle, regroupe les méthodes de premiers...) des poumons à un malade lors d'une opération chirurgicale (Une opération chirurgicale est un acte médical qui consiste le plus souvent à...) opération chirurgicale ou souffrant d'insuffisance respiratoire.

Vocabulaire

  • (Vc) : volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension...) d'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et...) qui entre et qui sort des poumons à chaque respiration (0,5 l).
  • Volume de réserve inspiratoire (VRI) : c'est la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire,...) de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et...) qu'il est encore possible de faire pénétrer dans les poumons après une inspiration normale.
  • Volume de réserve expiratoire (VRE)ité d'air qu'il est encore possible d'expulser par une expiration forcée après une expiration normale.
  • Fréquence respiratoire (f)  : c'est le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de cycles (inspiratoire + expiratoire) par minute ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un...).
  • Temps inspiratoire (Ti) : c'est la période pendant laquelle l'air entre dans les poumons, autrement dit la durée de l'inspiration.
  • Fraction en oxygène des gaz inspirés (FiO2)
  • PEP: pression expiratoire positive pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée...) persistante durant le temps expiratoire
  • AI : aide inspiratoire  : niveau de pression qui va s’appliquer dans les voies aériennes du patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant...) durant le temps inspiratoire en mode VSAI
  • P moy : pression moyenne dans les voies aériennes, facile à mesurer automatiquement, peu utile en pratique
  • P crête : pression maximale dans les voies aériennes, facile à mesurer automatiquement. C’est sur cette pression qui est soumise à une alarme de surpression le plus souvent.
  • P plat : pression dite de plateau difficile à mesurer automatiquement. C’est pourtant cette pression qui est le mieux corrélée au risque de barotraumatisme (Un barotraumatisme est un accident touchant les tissus du corps humain. Il est causé par un...)
  • Ventilation alvéolaire minute : c'est le principal déterminant de la pCO2. De l'ordre de 5 à 10 l / minutes. On peut écrire VM = f * (Vt - Espace mort)
  • Ve : Volume de l'espace mort L'espace mort représente la trachée et les bronches balayées par la ventilation mais qui ne participent pas aux échanges gazeux. C'est de l'ordre de 150 ml (+sonde d'intubation + filtre).
  • VS-AI Ventilation spontanée avec Aide Inspiratoire
  • VC ventilation en volume contrôlé ou ventilation contrôlée
  • VAC ventilation en Volume Assistée Contrôlée
  • PC ou VPC ventilation en pression contrôlée
  • VACI ventilation en Volume Assisté Contrôlé Intermittente
  • BIPAP Biphasic Intermittent Positive Airway Pressure : c'est un mode ventilation contrôlée en pression (attention différent de l’appellation qui prête à confusion de ventilation à 2 niveaux de pressions qui induit (L'induit est un organe généralement électromagnétique utilisé en électrotechnique chargé de...) une confusion avec la VSAI).

Physiologie

Lors de la respiration spontanée, l'abaissement du diaphragme et une expansion de la cage thoracique créent une diminution de la pression alvéolaire (pression négative si on la compare à la pression atmosphérique). C'est cette pression négative qui entraîne l'entrée d'air dans les poumons.

La ventilation mécanique (Dans le langage courant, la mécanique est le domaine des machines, moteurs, véhicules, organes...) utilisée en médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la...) est antiphysiologique; c'est une ventilation dite en pression positive (VPP). Cela signifie que l'entrée d'air dans les poumons n'est plus causée par une différence de pression entre l'extérieur et l'intérieur des poumons mais par une augmentation de la pression à l'intérieur des poumons.

Alors que dans la respiration spontanée, la pression intrathoracique tourne autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne...) de zéro (Le chiffre zéro (de l’italien zero, dérivé de l’arabe sifr,...) plus ou moins quelques hectopascals (1 hPa = 1 cmH2O), la VPP crée des pressions intrathoraciques pouvant aller au-delà de 40 hPa (ou 40 cmH2O). Les effets collatéraux de cette mise en pression du thorax (Le thorax est une région anatomique de certains animaux vertébrés ou arthropodes.) sont :

  • risque de barotraumatisme (traumatisme alvéolaire, de pneumothorax...) corrélé à la pression dite de plateau
  • diminution du retour veineux proportionnellement à la pression intrathoracique moyenne (Pmoy).

Sous ventilation mécanique l'augmentation de la FiO2 ou de la Pression expiratoire positive permet de majorer l'oxygénation ou plus exactement de corriger un déficit d'oxygénation (hypoxémie). Le réglage de la ventilation alvéolaire minute modifie directement la PCO2.

Page générée en 0.187 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique