Visual Basic - Définition et Explications

Introduction

Visual Basic


Auteur Microsoft
Dernière version stable VB6 (en 1998)[+/−]
Paradigme Programmation (La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent...) événementielle
Typage Statique (Le mot statique peut désigner ou qualifier ce qui est relatif à l'absence de mouvement. Il peut...), fort
Influencé par Quick Basic (Quick Basic (QB), acronyme de Quick Beginner's All-purpose Symbolic Instruction Code, est un...)
A influencé Visual basic (Visual Basic (VB) est un langage de programmation événementiel de troisième...) .NET, Gambas
Système d'exploitation Microsoft Windows (Windows (littéralement « Fenêtres » en anglais) est une gamme de...)
Site Web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une...) microsoft (Microsoft Corporation (NASDAQ : MSFT) est une multinationale américaine de solutions...).com

Visual Basic (VB) est un langage de programmation (Un langage de programmation est un langage informatique, permettant à un être humain...) événementiel de troisième génération ainsi qu'un environnement de développement intégré (Un environnement de développement intégré (EDI ou IDE en anglais pour Integrated...), créé par Microsoft pour son modèle de programmation COM. Visual Basic est directement dérivé du BASIC et permet le développement rapide d'applications, la création d'interfaces utilisateur graphiques, l'accès aux bases de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) en utilisant les technologies DAO, ADO (ADO, sigle de trois lettres où se retrouvent les deux sigles de deux lettres AD et DO, peut faire...) et RDO, ainsi que la création de contrôles ou objets ActiveX. Les langages de script tels que Visual Basic for Applications et VBScript sont syntaxiquement proches de Visual Basic, mais s'utilisent et se comportent de façon sensiblement différente (En mathématiques, la différente est définie en théorie algébrique des...).

Un programme en VB peut être développé en utilisant les composants fournis avec Visual Basic lui-même. Les programmes écrits en Visual Basic peuvent aussi utiliser l'API Windows (Windows est une gamme de systèmes d'exploitation produite par Microsoft, principalement destinées...), ceci nécessitant la déclaration dans le programme des fonctions externes.

Visual Basic est un des langages les plus utilisés pour l'écriture d'applications commerciales, c (Le C++ est un langage de programmation permettant la programmation sous de multiples paradigmes...)'est-à-dire d'applications ne faisant que manipuler des chiffres et des lettres. Ce BASIC est particulièrement adapté à cet usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.), pas d'accès système, pas de performances critiques, développement rapide, compétences apparemment faibles. Le défaut étant justement sa facilité de mise en œuvre : un débutant VB pourra rapidement faire un programme "opérationnel" mais souvent tellement "mal" fait (sans analyse, structures ni règles, sans même la moindre expérience en programmation parfois...) qu'il sera difficilement maintenable par la suite. Beaucoup de projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) VB sont "à refaire entièrement" car ils ont été trop mal faits par des débutants VB.

Dans une étude conduite en 2005, 62 pour cent des développeurs déclaraient utiliser l'une ou l'autre forme de Visual Basic. Actuellement, les langages les plus utilisés dans le domaine commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.) sont Visual Basic, C++, C#, Java.

La dernière mise à jour (Une mise à jour, souvent abrégé en MAJ ou MàJ, est l'action qui consiste à...) de Visual Basic est la version 6.0, sortie en 1998. Le support étendu Microsoft a pris fin en 2008. À partir de la version 7, le Visual Basic subit des changements substantiels le rapprochant de la plate-forme « dot Net », et qui amènent Microsoft à le commercialiser sous le nom de Visual Basic .NET.

Fonctionnalités du langage

Visual Basic a été conçu pour être facile à apprendre et à utiliser. Le langage permet de créer des applications graphiques de façon simple, mais également de créer des applications véritablement complexes. Programmer en VB est un mélange (Un mélange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses...) de plusieurs tâches, comme disposer visuellement les composants et contrôles sur les formulaires, définir les propriétés et les actions associées à ces composants, et enfin ajouter du code pour ajouter des fonctionnalités. Comme les attributs et les actions reçoivent des valeurs par défaut, il est possible de créer un programme simple sans que le programmeur (En informatique, un développeur (ou programmeur) est un informaticien qui réalise du logiciel en...) ait à écrire de nombreuses lignes de code. Les premières versions ont souffert de problèmes de performance, mais avec l'apparition d'ordinateurs plus rapides et grâce à la compilation en code natif, ce problème de performance s'est estompé.

Bien que les programmes puissent être compilés en code natif depuis la version 5, ils requièrent toujours pour fonctionner la présence du moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif...) d'exécution ou runtime, pour une taille d’environ 2 MB. Ce moteur d'exécution est inclus par défaut dans Windows 2000 et versions supérieures, sous formes de librairies dynamiques. Pour les versions précédentes de Windows, le moteur d'exécution doit être distribué avec l’exécutable lui-même.

Dans l'IDE, les formulaires sont créés en utilisant la technique de Glisser-déposer (Le glisser-déposer (de l'anglais drag-and-drop, aussi appelé cliquer-glisser) est dans un...), permettant de disposer des contrôles (boîte de saisie, case à cocher, bouton, etc.) sur le formulaire. Les contrôles possèdent tous des attributs et des gestionnaires d’évènements associés. Des valeurs par défaut sont attribuées, qui peuvent être modifiées par le programmeur. De nombreux attributs peuvent être modifiés dynamiquement lors de l’exécution, en réponse à des actions de l’utilisateur ou à des changements dans l’environnement. Par exemple, il est possible d’ajouter du code dans le gestionnaire de l’évènement redimensionnement du formulaire, afin de maintenir celui-ci en permanence au centre de l’écran ou encore d’agrandir le formulaire afin qu’il occupe toute la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) de l’écran. En ajoutant du code dans le gestionnaire de l’évènement « KeyPress » (touche enfoncée) d'une boîte de saisie, le programme pourrait automatiquement convertir les minuscules en majuscules ou inversement, ou encore interdire l'insertion de certains caractères.

Visual Basic permet de créer des exécutables (fichiers .EXE), des contrôles ActiveX ou des DLL, mais son usage premier est la réalisation d’applications Windows et l’interfaçage Web avec des bases de données. On peut utiliser des boites de dialogue (Le dialogue est une communication entre deux ou plusieurs personnes ou groupes de personnes. Il...) simplifiées (par exemple pas de Maximize/Minimize) pour fournir des fonctionnalités de type pop-up (Un pop-up (de l'anglais pop-up window ou pop-up tout court), parfois appelée fenêtre...). Les contrôles fournissent les fonctionnalités de base de l’application, les programmeurs ajoutant simplement le fonctionnel supplémentaire en insérant du code dans les gestionnaires d’évènements appropriés. Par exemple, une Boîte de sélection déroulante est directement capable d’afficher sa liste et de permettre à l’utilisateur de choisir l’un de ses éléments. Un gestionnaire d’évènement est appelé lorsqu’un élément est sélectionné, par exemple pour remplir une liste associée.

Un composant Visual Basic peut aussi ne pas avoir d’interface utilisateur et fournir à la place des objets ActiveX aux autres programmes, au travers du Component Object Model (COM). Le langage dispose d'un mécanisme de récupération de mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir...) (Ramasse-miettes), utilisant le mécanisme de « comptage de référence ». Il dispose également d’une grande bibliothèque d’utilitaires et offre les bases du support de la Programmation Orientée Objet (La programmation par objet (du terme anglo-saxon Object-Oriented Programming ou OOP), est un...). Dans la mesure où les composants les plus communs sont inclus par défaut dans le modèle de projet standard, il est rarement nécessaire pour le programmeur d’utiliser des bibliothèques additionnelles. À la différence de beaucoup d’autres langages de programmation, Visual Basic n’est en général pas sensible à la casse (l’usage des majuscules ou des minuscules est indifférent), bien qu’il transforme automatiquement l’écriture des mots-clés selon une convention standard et qu’il force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un...) l’écriture des variables dans le code à être identique à l’écriture employée lors de la déclaration. En revanche, les comparaisons de chaînes de caractères sont elles sensibles à la casse par défaut, mais ce comportement est modifiable à volonté.

Le compilateur (Un compilateur est un programme informatique qui traduit un langage, le langage source, en un...) employé par Visual Basic est le même que celui d’autres langages fournis avec Visual Studio (Microsoft Visual Studio est une suite de logiciels de développement pour Windows conçu...) 6 (C, C++), mais des restrictions placées au niveau de l’environnement de développement intégré empêchent la génération de code particulier (DLL Windows ou Threads).

Page générée en 1.730 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique