Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Construction amateur d'avion

La construction amateur d'avion est la construction d'un avion par une ou plusieurs personnes dont ce n'est pas le métier. Cela peut être entrepris à partir de rien, juste des plans ou à partir d'un kit à assembler. Le mot amateur n'est pas à prendre dans son sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du vieillissement, suivi de son...) péjoratif, mais bien dans le sens non rémunéré, les réalisations étant très souvent de bonne qualité : c'est le constructeur qui vole ensuite avec.

Histoire

On peut presque considérer que la construction amateur démarre avec la naissance de l'aviation (L'aviation est une activité aérienne définie par l'ensemble des acteurs, technologies et règlements qui permettent d'utiliser un aéronef dans un but...). Même si Clément Ader, les frères Wright et les suivants avaient des objectifs commerciaux, leurs premiers avions étaient des avions d'amateurs : des gens passionnés dont le but était de voler.

L'aviation va basculer dans l'industrialisation avec la Première Guerre mondiale (1914-1918). L'après-guerre va donc voir arriver de nombreuses machines pour le tourisme (Le tourisme est le fait de quitter son domicile, pour des raisons personnelles, pour une durée supérieure à 24 heures. Ce qui implique...) issues de l'industrie qui doit continuer à produire et cherche des débouchés autres que militaires. Mais ces appareils ne sont accessibles qu'aux très riches. En 1928, Henri Mignet va proposer dans le journal Les ailes, les plans d'un avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans le cas d'un engin sans...), le HM-8 qui peut être construit facilement chez soi par monsieur (ou madame) Tout-le-Monde. En 1934, il récidive avec le HM-14, le fameux Pou du ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.), qu'il propose dans son livre Le sport de l'air. Ces avions répondent à un vrai besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories :...) et beaucoup vont être construits.

En 1936, c'est la création en France du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle...) des amateurs de l'air. Beaucoup d'appareils amateurs de tous types commencent à apparaître et, en 1938, la législation est modifiée pour prendre en compte cet état de fait, le Certificat de navigabilité restreint d'aéronef (Un aéronef est un appareil capable d'évoluer au sein de l'atmosphère terrestre. On distingue deux catégories d'aéronefs : l'aérostat et l'aérodyne. L'utilisation de ces appareils est...) (CNRA) est créé.

La Seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est une mesure...) Guerre mondiale va arrêter le mouvement. Mais, dès la fin des hostilités, il reprend.
En 1946 apparaissent :

  • l'AS70 d'André Starck ;
  • le RA14 de Roger Adam ;
  • le n° IV de Jean Van Lith.

Et, en 1947 :

  • le n° 7 d'André Brodeau ;
  • le MB50 de Maurice Brochet.

Mais, entre-temps, l'administration française supprime le CNRA. Le RSA, Réseau des sportifs de l'air va naître fin 1946 pour négocier avec l'administration afin d'assouplir le système de certification des avions : un amateur n'a pas les moyens d'une entreprise.

Et le mouvement continue, en 1948 apparaissent le Criquet d'Émilien Croses et le fameux bébé Jodel (Les Jodel sont des avions de tourisme monomoteurs français. Le nom Jodel vient de deux hommes : Édouard Joly, pilote, constructeur amateur, agriculteur de son état, Jo, et son gendre, Jean Délémontez, mécanicien...) de Jean Délémontez et Édouard Joly.

Les moteurs gagnent en puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) et en fiabilité (Un système est fiable lorsque la probabilité de remplir sa mission sur une durée donnée correspond à celle spécifiée dans le cahier des charges.). Des moteurs de 65 chevaux apparaissent comme le Continental C-65. D'autres moteurs pour automobile (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de...) sont récupérés et "avionés", comme le fameux moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) de la Coccinelle qui sera très utilisé.

Certains avions d'amateurs sont si bien conçus qu'ils vont donner naissance à des avions " industriels ". Les Jodel inspirent ainsi la série des DR (comme le Robin DR-400), où Jean Délémontez collabore avec Pierre Robin, Claude Piel (1921-1982) va produire les Émeraude.

En 1952, outre l'assouplissement du CNRA, c'est l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) de naissance de la Popular Flying Association au Royaume-Uni, suivi l'année d'après de la Experimental Aircraft Association aux États-Unis.

Jusqu'alors principalement cantonnés au classique bois-toile, les amateurs se montrent très créatifs : métal (Un métal est un élément chimique qui peut perdre des électrons pour former des cations et former des liaisons métalliques ainsi que des liaisons ioniques dans le cas des métaux alcalins. Les métaux sont un des...), composite pour les matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.), formule canard (Les canards sont des oiseaux aquatiques au bec caractéristique, domestiqués ou non. Le terme « canard » est un terme générique qui désigne des...), autogire (L'autogire est un aéronef à voilure tournante libre. Inventé en 1923 par l'Espagnol Juan de La Cierva qui l'a nommé autogiro, il est parfois appelé...) pour les nouveaux types d'aéronefs...

En France, en 2004, 1 800 avions amateurs volent. Et à peu près un millier serait en construction (celle-ci peut-être assez longue selon le constructeur et beaucoup n'aboutissent pas)[réf. nécessaire]

Types de construction

Bois et toile

C'est la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) la plus ancienne, la plus connue dans les associations de construction amateur.

La structure de l'avion est en bois, recouverte localement de contreplaqué. L'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) est ensuite entoilé.

Ce type de construction nécessite l'outillage suivant : scie (Une scie est un outil destiné à couper le bois ou d'autres types de matériaux, constituée d'une lame dentée et actionnée par diverses moyens tels que la main,...) ou scie sauteuse, rabot (Un rabot est un outil formé d'une lame de métal plus ou moins inclinée (le fer) et ajustée dans un corps en bois, en fer ou en matière synthétique, qui laisse dépasser le tranchant. Un...) ou rabot électrique, disqueuse, râpe (Une râpe peut être :), papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres cellulosiques végétales et animales. Il se présente sous forme de feuilles...) de verre (Le verre, dans le langage courant, désigne un matériau ou un alliage dur, fragile (cassant) et transparent au rayonnement visible. Le plus souvent, le verre est constitué d’oxyde de silicium (silice...), nombreux serre-joints pour les collages.

Exemple d'avions amateurs bois et toile :

  • les Jodel, bébé D-9, D-112, et les plus récents D-18, D-19 ou D-20 ;
  • le Piel CP-30 Émeraude ;
  • le motoplaneur Fournier RF-5 (Le Fournier RF-5 est un motoplaneur biplace français, dessiné par René Fournier. Il fut construit en France par Alpavia, en Allemagne par Sportavia et, plus récemment, en Espagne.).
  • la Souricette de Michel Barry
  • Le Loiret et le Médoc de Jean-pierre MARIE. http://ulmx.free.fr

Bois et composite

Utilisation du bois, du contreplaqué pour les parties planes, et de composite ( stratification sur moule ou mousse stratifiée) pour les parties arrondies.

  • le Gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme...)'aile 2 de Serge Pennec

Métallique

Le métal est moins facile à se procurer, et moins évident à travailler : découpage, mise en forme, rivetage... mais des kits ou lot-matières pour un modèle d'avion sont souvent disponible. Le métal utilisé est l'aluminium (L'aluminium est un élément chimique, de symbole Al et de numéro atomique 13. C’est un élément important sur la Terre avec 1,5 % de la masse totale.) et surtout le duralumin.

Les avantages sont des conditions de travail moins draconiennes que pour le bois (température, humidité). Les inconvénients sont que les avions sont plus lourds et devront être plus motorisés.

Exemple d'avions amateurs métalliques :

  • Le Zénith de Chris Heintz ;
  • Le Pottier P-230 Panda de Jean Pottier ;
  • Les RV-3, RV-4, RV-6, RV-7, RV-8, RV-9 et RV-10 de Van's Aircraft (un constructeur américain qui les diffuse également en lots matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La matière occupe de l'espace...) ou en kit.

Composite

On entend par composite, le matériau (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) qui résulte de l'association de fibre (Une fibre est une formation élémentaire, végétale ou animale, d'aspect filamenteux, se présentant généralement sous forme de faisceaux.) de verre (ou encore de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) ou de kevlar) imprégnée d'une résine synthétique polymérisée (polyester, époxy). L'imprégnation peut se faire dans un moule femelle (En biologie, femelle (du latin « femella », petite femme, jeune femme) est le sexe de l'organisme qui produit des ovules, dans le cadre d'une...) ou sur une forme mâle (de la mousse par exemple), technique dite "sans moule".

Les avantages de ce type de construction sont les formes à double courbure (Intuitivement, courbe s'oppose à droit : la courbure d'un objet géométrique est une mesure quantitative du caractère « plus ou moins courbé » de cet objet. Par exemple :) que l'on peut obtenir, plus aérodynamiques (capotages moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une...), carénages de roues). Certains matériaux composites (carbone/époxy) peuvent avoir un très bon rapport rigidité et résistance/poids (longerons et lames de train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des marchandises), et peut être...) en carbone). Le principal inconvénient réside dans la manipulation de produits chimiques plus ou moins toxiques (risques d'allergie (L'allergie est une réaction anormale, inadaptée, exagérée et excessive du système immunitaire de l'organisme, consécutive à un contact avec une substance...), parfois très sévères) lors de la fabrication.

Exemple d'avions amateurs en composite :

  • les VariEze et Long-EZ, avions de formule canard construits sur plans,
  • le MCR de Dyn'aero, disponible en kit.

Lot matière

Un lot-matière est l'ensemble des matériaux nécessaires pour réaliser une partie de l'avion, par exemple le fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le fuselage d'un avion supporte la voilure, l'empennage (pour la stabilité).). Cela existe pour tous les types de construction.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.