Allergie
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Au contact d'un allergène (1), les mastocytes (6) libèrent des médiateurs (4, 5, 7) comme l'histamine qui déclenchent des réactions allergiques.

L'allergie est une réaction anormale, inadaptée, exagérée et excessive du système immunitaire (Le système immunitaire d'un organisme est un ensemble coordonné d'éléments de reconnaissance et de défense qui discrimine le « soi » du...) de l'organisme, consécutive à un contact avec une substance étrangère (le plus souvent) à l'organisme (l'allergène), qu'on dit « antigène ». L'allergène est habituellement bien toléré par la plupart de la population. Toutefois, au contact de cet « antigène », il arrive que le système immunitaire d'un organisme déclenche une réaction inadaptée, excessive et pathologique : c'est l'allergie, appelée également hypersensibilité.

Les hypersensibilités sont, selon Gell et Coombs, de quatre types :

  1. immédiates : basée sur la réaction à Immunoglobuline E;
  2. cyto-toxique ;
  3. à immuns complexes ;
  4. retardées.

Une substance tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) à fait inoffensive pour certains peut provoquer une réaction allergique chez une personne dite sensibilisée. Certains traitements consistant à rendre l'organisme tolérant à la substance sont dits de « désensibilisation »

La prédisposition familiale, appelée aussi terrain « atopique » est un facteur aggravant.

La branche de la médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal...) qui étudie les allergies est l'allergologie (L'allergologie est une spécialité de fonction prenant en charge les maladies provoquées par une réponse spécifiquement différente de l'organisme à son...). Les médecins spécialistes de cette maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) sont les allergologues.

Symptômes

  • Cutanés : eczéma (L’eczéma (également dénommé dermatitis eczema et exéma) est une maladie de la peau mal connue, inflammatoire non contagieuse. On...) de contact, dermatite (Les dermatites sont des maladies de la peau, elles peuvent avoir plusieurs causes.) atopique, urticaire et œdème angio-neurotique
  • Pulmonaires : asthme (L'asthme (phon. : [asm]) du latin asthma signifiant « respiration difficile », est une maladie du système respiratoire touchant les voies aériennes supérieures et notamment les deux...), pneumopathie (Une pneumopathie est une infection du tissu pulmonaire dont la cause est :) interstitielle, pneumopathie à éosinophiles
  • Oculaires : conjonctivite, kératite
  • Oto-rhino-laryngologiques : rhinite (Une rhinite est le terme médical décrivant l'irritation et l'inflammation (aiguë ou chronique) des muqueuses de la cavité nasale.), sinusite (La sinusite est une inflammation d'un ou de plusieurs des quatre sinus (maxillaire, frontal, sphénoïdal ou ethmoïdal) que comporte le corps humain.), écoulement postérieur, anosmie
  • Digestifs : vomissement, diarrhée (La diarrhée est une quantité de selles émises dans un volume plus important que la normale, (> 300g/j) et avec une plus grande fréquence (>3 selles / jour).), douleur abdominale (Une douleur abdominale peut être l'un des symptômes associés à des troubles passagers ou à une maladie grave. Établir un diagnostic définitif de la cause...)
  • Hématologique : anémie (L'anémie (du privatif an- et du grec ancien haimos, « sang ») est une anomalie de l'hémogramme caractérisée par une diminution de la concentration en hémoglobine...), thrombopénie, leucopénie, éosinophilie

La crise d'allergie grave

La crise d'allergie grave peut se caractériser par :

  • Le choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de civilisation ou de particules de hautes énergies.) anaphylactique, réaction allergique extrême, brutale, et pouvant conduire à la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus...).
  • L'œdème de Quincke, ou angio-œdème (synonyme)
  • vertiges, syncopes, évanouissement, envie de vomir

dont la lactase et favorise, ainsi, l'intolérance au lactose (Le lactose est un glucide présent dans le lait (de 20 à 80g•L−1), dont il tire son nom (étymologiquement sucre de lait).).

Diagnostic / Tests épicutanés

Le diagnostic par l'allergologue est la première des mesures à prendre. Ce sont généralement des tests indolores sur le bras ou dans le dos (En anatomie, chez les animaux vertébrés parmi lesquels les humains, le dos est la partie du corps consistant en les vertèbres et les côtes. Les dorsaux étaient...), basé sur la mise en contact avec le corps de substances supposées allergisantes pour l'individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux sont soutenus par la fondation Wikimedia).). Après quelques minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon, levée...), la réaction immunitaire fait apparaître une marque. Plus cette marque est importante par rapport au témoin (de l'histamine), plus l'allergie à la substance est importante.

Causes

L'allergie, ou plutôt la réaction allergique, correspond donc à une réponse du système immunitaire et existe sous forme de quatre types :

  • immédiate : elle dépend des anticorps de type E (IgE) (urticaire, œdème de Quincke) ;
  • cytotoxique : avec les anticorps de type IgG ;
  • à immuns complexes : également liés aux IgG formant (Dans l'intonation, les changements de fréquence fondamentale sont perçus comme des variations de hauteur : plus la fréquence est élevée, plus la hauteur perçue est...) des complexes immuns ;
  • retardée : liée à une inflammation (Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du corps à une agression : infection, brûlure,...) cellulaire, c'est l'allergie responsable de l'eczéma.

Fonctionnellement, lorsque l'organisme produit une réaction allergique, il libère une substance, l'histamine, responsable majeure des symptômes. L'action de l'histamine peut être bloquée par des médicaments spécifiques appelés « antihistaminiques ».

MEB de divers échantillons de pollen (Le pollen (du grec palè : farine ou poussière) constitue, chez les végétaux supérieurs, l'élément fécondant mâle de la fleur : ce sont de minuscules grains de forme plus ou...). Le Pollen est de plus en plus présent dans l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec...), devenant allergène commun
L'Acarien de maison ; se nourrit des squames cutanés dont les résidus modifiés par ses sucs digestifs et sa chitine sont des allergènes communs autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis,...) de la maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un immeuble collectif.).

L'allergie devient un véritable phénomène de société.
En 1980, 10 % de la population en souffrait, en 1999 plus de 30 %, et certains chiffres circulent faisant état de 50 % de malades d'ici 10 ans dans les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme...) industrialisés de l'hémisphère Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.). Une compréhension profonde de ses causes suppose une bonne connaissance du système immunitaire. Les immunoglobulines sont des glycoprotéines riches en ponts disulfures dont tout porte à penser qu'elles dérivent des protéines responsables de l'adhérence cellulaire. Qu'elles soient portées par les globules blancs ou qu'elles soient dissoutes dans les liquides de l'organisme, ces immunoglobulines reconnaissent avec une extrême précision la structure tridimensionnelle des atomes (Un atome (du grec ατομος, atomos, « que l'on ne peut diviser ») est la plus petite partie d'un corps simple pouvant se combiner chimiquement avec une autre. Il est...) des substances avec lesquelles elles se lient. Par exemple, certaines de ces immunoglobulines, les IGE, sont sécrétées par des globules blancs dans les mucus de l'appareil respiratoire, du système digestif (Le système digestif est l'ensemble des organes qui chez les animaux a pour rôle d'assurer l'ingestion et la digestion des aliments pour en extraire l'énergie et les nutriments...), de l'arbre (Un arbre est une plante terrestre capable de se développer par elle-même en hauteur, en général au delà de sept mètres. Les arbres acquièrent une structure rigide composée d'un tronc qui peut...) urinaire... Quand des substances, habituellement présentes dans ces mucus, atteignent d'autres territoires de l'organisme, le système immunitaire devrait les reconnaître comme du non-moi et ses globules blancs devraient synthétiser des immunoglobulines M et G capables de s'y fixer et de provoquer leur destruction. En l'absence de ces immunoglobulines M et G, ces allergènes sont reconnus par les IGE qui se fixent aux mastocytes et déclenchent une réaction allergique en libérant de l'histamine et d'autres molécules qui engendrent un œdème local qui limite la propagation de ces molécules étrangères. L'accumulation de ces mastocytes et l'augmentation de la synthèse des IGE accentuent donc l'allergie. Une prise en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être transporté.) globale de l'allergie ne saurait néanmoins se limiter à ses composantes immunitaires. Ainsi, l'allergie ORL peut provoquer une toux (La toux est une contraction spasmodique soudaine et souvent répétitive, de la cavité thoracique humaine, dont résulte une expulsion violente d'air des poumons, et usuellement accompagnée d'un son...) ou des éternuements qui favorisent les remontées de l'acidité de l'estomac (L’estomac (en grec ancien στόμαχος) est la portion du tube digestif en forme de poche, située entre l’œsophage et le...) jusque dans les bronches, et dans la sphère (En mathématiques, et plus précisément en géométrie euclidienne, une sphère est une surface constituée de tous les...) ORL. L'abrasion des muqueuses provoquée par ces reflux favorise la diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une...) des allergènes dans les muqueuses et dans les tissus qui les soutiennent. Les globules blancs qui y demeurent accentuent alors la réaction allergique dont le traitement peut, donc, passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) par celui des reflux de l'estomac. Un phénomène similaire, cf. supra, favorise l'allergie aux protéines du lait, et une digestion (La digestion est le processus au cours duquel un organisme vivant reçoit du milieu extérieur des aliments (eau, molécules organiques et...) incomplète de certains aliments laisse subsister, dans l'intestin (L'intestin est la partie du système digestif qui s'étend de la sortie de l'estomac à l'anus. Chez les humains et la plupart des mammifères, il est...) grêle (La grêle est un type de précipitation qui se forme dans des orages particulièrement forts lorsque l'air est très humide et que les courants ascendants sont puissants. Elle prend la forme de billes...), des molécules qui y provoquent une allergie car elles ne devraient pas y être...

Des faisceaux concordants d'indices laissent penser que synergies, allergies croisées et potentialisations semblent possibles, et notamment liées à la pollution (La pollution est définie comme ce qui rend un milieu malsain. La définition varie selon le contexte, selon le milieu considéré et selon ce que l'on peut entendre par malsain [1].) urbaine et industrielle, voire à l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) de parfums, cosmétique (Un cosmétique est une substance ou un mélange destiné à être mis en contact avec diverses parties superficielles du corps humain, notamment l'épiderme, les systèmes...), pesticides dans l'air intérieur, etc : Les nano- ou micro-particules, notamment celles du diesel/mazout, émises par des carburants sales et une mauvaise combustion (La combustion est une réaction chimique exothermique d'oxydoréduction. Lorsque la combustion est vive, elle se traduit par une flamme voire une...) et des fumées non filtrés, auraient une incidence sur l'allergénicité de nombreux pollens. mais d'autres études (japonaises) infirment ce point (Graphie).

L'augmentation des taux d'UV, l'air urbain pollué (acide, déshydratant et oxydant) contribuent à éroder la cuticule des pollens dont certains semblent alors devenir plus allergènes, d'autant que les pollinisateurs (dont abeilles) peu présents en ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par opposition aux...) emportent moins de pollens qu'ils ne le feraient dans la nature à nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) équivalent de fleurs.

L'allergie alimentaire touche environ 3 % de la population, 8 % pour les enfants. les principaux allergènes alimentaires sont l'œuf, l'arachide (L’arachide (Arachis hypogaea) (aussi appelée cacahuète (ou cacahouète en nouvelle orthographe, pois de terre, pistache de terre, ou pinotte,...), les rosacées (prune, pomme (La pomme est le fruit du pommier, arbre fruitier largement cultivé. L'étude de la culture des pommes constitue une partie de la pomologie, la pomologie englobant tous les fruits à pépins. La pomme est comestible...), cerise (La cerise est le fruit comestible du cerisier. C’est, après la fraise, le plus populaire des petits fruits rouges. Il s'agit d'un petit fruit charnu à noyau, de forme sphérique, de couleur généralement...), pêche…), les ombellifères (persil, carotte (La carotte (Daucus carota) est une plante bisannuelle de la famille des apiacées (anciennement ombellifères), largement cultivée pour sa racine pivotante charnue,...), céleri, fenouil…), les fruits à latex (LaTeX est un système logiciel de composition de documents créé par Leslie Lamport. Plus exactement, il s'agit d'une collection de macro-commandes destinées à faciliter l'utilisation du « processeur de...) (kiwi, avocat, banane…) les fruits de mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) (huîtres), crustacés (Les crustacés (Crustacea) sont des arthropodes, c'est-à-dire des animaux dont le corps est revêtu d’un exosquelette...) et les poissons (Les Poissons sont une constellation du zodiaque traversée par le Soleil du 12 mars au 18 avril. Dans l'ordre du zodiaque, elle se situe entre le Verseau...). Il existe également des allergies au café et à certains additifs alimentaires. Il est souvent difficile, notamment chez les nourrissons, de distinguer les allergies aux protéines du lait de vache (La vache est la femelle d'un mammifère domestique ruminant, généralement porteur de cornes sur le front, appartenant à l'espèce Bos taurus de la famille des bovidés. C'est la femelle du taureau. Une...) et les intolérances au lactose contenu dans ce lait. Car, en abrasant la muqueuse (Les muqueuses (du latin mucus) sont des minces couches de tissus d'origine ectodermique constituées de cellules épithéliales, et de tissu conjonctif sous-jacent qui se nomme chorion qui tapissent...) de l'intestin grêle, l'intolérance au lactose permet un contact intempestif entre les protéines du lait et le système immunitaire, cf. infra. Et, en abrasant la muqueuse de l'intestin grêle, la réaction d'allergie aux protéines du lait détruit de nombreuses enzymes

Page générée en 0.008 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique