Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Webradio

Introduction

Les webradios (ou netradios) sont des stations plus ou moins semblables aux stations de radio, mais qui sont diffusées sur Internet grâce à la technologie de la lecture en continu.

Comme pour les stations de radio (A supprimer) classiques, il existe des webradios généralistes et d'autres avec de la musique thématique. Ceci est d'autant plus facile que les émissions ne sont pas soumises à des quotas comme ceux imposés par le CSA ou le CRTC aux radios FM. Il en existe des milliers car, techniquement, n'importe qui peut créer sa propre station de radio.

En France, les webradios bénéficient également d'un régime spécifique concernant les droits d'auteurs. Elles appartiennent à une catégorie spécifique à la SACEM. Ainsi, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) créateur français d'une webradio (Les webradios (ou netradios) sont des stations plus ou moins semblables aux stations de radio, mais qui sont diffusées sur Internet grâce à la technologie de la lecture en continu.) doit légalement s'acquitter d'un droit auprès de la SACEM et éventuellement d'autres sociétés d'ayants droit pour la diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion d'un produit, d'une information), voire de « vaporisation » (diffuseur d'un...) de musique (en effet, la SACEM n'a pas toujours d'accord avec les représentants d'artistes étrangers notamment).

D'autre part, certaines webradios ne diffusent que du contenu sous copyleft (Le copyleft, littéralement copie laissée ou "copie gauche" en anglais (opposé à copyright, « droit de copie » ou « droit d'auteur » ; le jeu de mot peut être transposé en français en opposant les expressions « gauche...), donc sans obligation de s'acquitter de redevances sur le droit d'auteur.

Beaucoup de ces webradios peuvent proposer à leurs auditeurs un contenu sans publicité (Bien que le terme (Werbung en allemand, Publicity et Advertising en anglais) désignât d'abord le mot qui aux yeux d'Habermas qualifie la Modernité et la Démocratie —( Publicité, sauvegarde du...), vu la relative facilité de diffusion par le vecteur (En mathématiques, un vecteur est un élément d'un espace vectoriel, ce qui permet d'effectuer des opérations d'addition et de...) Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en utilisant le protocole de...) qui requiert beaucoup moins de moyens que les radios FM. Les webradios fonctionnent relativement souvent en tant qu'association et peuvent être financées par un système de donations.

Historique

La première webradio a été créée en utilisant la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) du multicast (En informatique, le terme multicast définit une connexion réseau multi-points.). La première webradio diffusée 24h/24 s'appelait Radio HK et est née en février 1995. La « technologie » utilisée était différente : un CD audio tournait en boucle et était diffusé par le logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de traitement,...) d'audio-conférence CU-SeeMe. Radio HK a ensuite été une des premières à adopter les serveurs RealAudio.

Médium de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle, groupale...) que l'animal (communication intra- ou inter- espèces) ou la machine...), jusqu'ici destiné à des auditoires relativement restreints, avec un contenu habituellement ciblé pour une clientèle particulière et caractérisée par le fait que la diffusion soit souvent restreinte à Internet, par des amateurs bien que de plus en plus de stations fassent preuve de structure, de professionnalisme et ayant jusqu'aux mêmes droits de diffusion que les stations terrestres conventionnelles.

Cependant, depuis le début des années 2000, une prise d'intérêt importante des radios FM existantes pour la diffusion sur Internet, que ce soit en lecture en continu ou par des podcasts (balados), indifféremment du fait que les stations soient publiques, associatives ou commerciales. Des entreprises de presse ou de l'audiovisuel (Télérama, Libération, ARTE...) ont également profité de la montée en puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) d'Internet dans les foyers et les bureaux pour créer leurs propres radios en ligne, à l'instar d'Arte Radio, première webradio française de service public (Un service public est une activité considérée comme étant d'intérêt général. Cette notion faisant appel à une appréciation pouvant être élargie ou rétrécie à volonté, elle ne permet pas de donner une définition parfaite et objective du...), créée en 2002.

Les stations de webradio peuvent attirer de quelques dizaines à plusieurs dizaines de milliers d'auditeurs selon la popularité du site, de l'émission, des animateurs, de la régularité des diffusions et de la capacité du ou des serveurs.

En 2007, une partie des webradios créées par des petites structures (simple particulier ou petites associations) vont devoir fermer du fait de la nouvelle règlementation sur les webradios dictés par les sociétés de production (SACEM et SCPP entre autres) qui demandent des droits de diffusion trop important comparé aux recettes de ces webradios...

La société suisse de grande distribution en ligne LeShop.ch lance le 4 avril 2008 LeShop.FM, première webradio d'une marque non lié à l'audio visuel.

Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0. Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page.

La liste des auteurs de cet article est disponible ici.