Corot (satellite)
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.
CoRoT
Caractéristiques
Organisation France (CNES - 70 % du financement), ESA, Allemagne, Espagne, Autriche, Belgique, Brésil[1]
Domaine Analyse de la sismologie stellaire (Stellaria est un genre de plantes herbacées annuelles ou vivaces, les stellaires, de la famille des Caryophyllaceae. Il comprend près de 90 espèces réparties à travers le monde.)
Recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par...) d'exoplanètes
Programmes complémentaires[3]
Masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution...) 668 kg
Lancement 27 décembre 2006
Orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.)
Description Circulaire inertielle polaire
Altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et...) 896 km[2]
Inclinaison (En mécanique céleste, l'inclinaison est un élément orbital d'un corps en orbite autour d'un autre. Il décrit l'angle entre le plan de l'orbite et le plan de référence...) 90°[2]
Télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant « regarder, voir »), est un instrument d'optique permettant...)

CoRoT (pour Convection, Rotation et Transit planétaires) est un télescope spatial (Un télescope spatial est un télescope placé au delà de l'atmosphère. Le télescope spatial présente l'avantage par rapport à son homologue terrestre de ne pas être...) dédié à l'étude de la structure interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en...) des étoiles et à la recherche d'exoplanètes. Lancé le 27 décembre 2006, CoRoT est le premier télescope en orbite destiné à la recherche de planètes extrasolaires[1]. CoRoT devrait permettre de détecter la première planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre...) extrasolaire tellurique.

Histoire

Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...) de satellite (Satellite peut faire référence à :) CoRoT est apparu en 1994 parmi les ingénieurs et scientifiques du CNES. La mission du satellite est double : analyse des mouvements sismiques des étoiles, puissante technique d'accès à leur structure interne; recherche de planètes extrasolaires. Ces deux missions seront menées simultanément, elles sont toutes deux basées sur le photométrie stellaire de très grande précision [4]. Le projet de satellite CoRoT ayant été plusieurs fois menacé d'annulation ou de réduction des crédits, ce dernier objectif a été mis en avant afin d'assurer la promotion du projet auprès du grand public et des décideurs [1].

Le maître d'œuvre est le Centre national d'études spatiales (CNES) français finançant le projet à hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) de 70 %, en coopération avec l'Agence spatiale européenne (L’Agence spatiale européenne (ASE) (en anglais European Space Agency : ESA) est une agence spatiale intergouvernementale fondée le 31 mai 1975. Elle est chargée de la...) (ESA), l'Allemagne, l'Espagne, l'Autriche, la Belgique et le Brésil [1]. Le budget (Un budget est un document comptable prévisionnel distinguant les recettes et les dépenses.) total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique...) du projet est de 170 millions d'euros [1]. Le constructeur du satellite est Alcatel (Alcatel est un ancien équipementier en télécommunications (c'est-à-dire qu'il conçoit et fabrique des équipements de télécommunications.) qui a fusionné avec Lucent Technologies pour devenir Alcatel-Lucent.) Alenia Space, devenue maintenant Thales Alenia Space (Thales Alenia Space est une coentreprise franco-italienne, née le 10 avril 2007 par l'apport à Thales des activités spatiales d'Alcatel-Lucent détenues...).

CoRoT a été lancé le 27 décembre 2006[5] à l'aide d'une fusée (Fusée peut faire référence à :) Soyouz (Soyouz (du russe Союз, Union) désigne une famille de vaisseaux spatiaux habités soviétiques , puis russes après l'éclatement de...) 2.1.B du cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan.

Le 17 janvier 2007, la commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.) d'ouverture de l'obturateur a été envoyée, et la nuit suivante, les premières images d'étoiles ont été réalisées, celles dans la constellation (Une constellation est un ensemble d'étoiles dont les projections sur la voûte céleste sont suffisamment proches pour qu'une civilisation les relie par des lignes imaginaires,...) de la Licorne [6].

Le 3 mai 2007, une première exoplanète (Une exoplanète, ou planète extrasolaire, est une planète orbitant autour d'une étoile autre que le Soleil. La plupart des exoplanètes découvertes à ce jour orbitent autour d'étoiles situées...) est découverte. Corot-exo-1b est située à 1500 années-lumière dans la constellation de la Licorne, son rayon est estimé entre 1,5 et 1,8 fois celui de Jupiter. C'est un jupiter chaud (Les Jupiter chauds ou Pégasides sont une classe d'exoplanètes ayant une masse du même ordre de grandeur que celle de Jupiter (1,9 × 1027 kg). Mais au contraire de notre système solaire où Jupiter orbite à 5 ua du Soleil, les...). Selon les responsables de la mission, la qualité des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) recueillies est "exceptionnelle" et laisse présager une moisson de résultats.[7].

Description

D'une masse de 630 kilogrammes (Le kilogramme (symbole kg) est l’unité de masse du Système international d'unités (SI).), CoRoT mesure 4,2 mètres de long par 1,9 mètres de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est aussi la longueur de ce segment. Pour indiquer qu'une...). Son énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) est fournie par deux panneaux solaires de chaque côté délivrant une puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) de 380 watts.

Le satellite utilise la plate-forme Proteus [4]. Sa charge utile (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être transporté.) de 300 kilogrammes est composée d'un télescope afocal et d'une caméra numérique (Une caméra numérique est un appareil d'enregistrement d'images animées et du son sur un support numérique.) grand champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) (2,7° x 3°) fonctionnant dans le domaine visible et sensible à de très faibles variations de la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière est intimement liée...). La matrice CCD est composé de quatre capteurs (Un capteur est un dispositif qui transforme l'état d'une grandeur physique observée en une grandeur utilisable, exemple : une tension électrique, une hauteur de mercure, une intensité, la déviation d'une aiguille…. On fait...) de 8 millions de pixels chacun[4]. Deux des capteurs sont consacrés à l'astérosismologie, les deux autres à la recherche des planètes extrasolaires. La précision du pointage est de l'ordre de 0,2 seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La...) d'arc. Le satellite étudiera alternativement, durant 6 mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) chacune, deux zones du ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) situées à l'intersection du plan galactique et de l' équateur céleste (les " yeux " de CoRoT). Le logiciel (En informatique, un logiciel est un ensemble d'informations relatives à des traitements effectués automatiquement par un appareil informatique. Y sont inclus les instructions de...) de vol est en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à...) des traitements des mesures de photométrie.

Chaque jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit...), 900 Mbits peuvent être transmis vers la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre...) et 2 Gbits peuvent être stockées à bord du satellite. [8].

La durée minimale de la mission est de 2 années et demi [9]. Le satellite est placé en orbite polaire à 896 km d'altitude [4]. Cette orbite, inhabituelle pour un satellite d'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et...) du ciel, pose de nombreux problèmes : le satellite doit se retourner tous les six mois afin de ne pas être ébloui par le Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de type naine jaune, et composée...) ainsi que par la lumière issue de la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu avec sa mesure, sa...) de la Terre. Cette dernière a imposé une étude préalable qui a conduit à la spécification et la conception d'un baffle à haut coefficient (En mathématiques un coefficient est un facteur multiplicatif qui dépend d'un certain objet, comme une variable (par exemple, les coefficients d'un polynôme), un espace vectoriel, une fonction de base et ainsi de...) d’atténuation (meilleure que 10¹²) à l'entrée du télescope.

Instruments

Les instruments ont été conçus par le Laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation (Le mot instrumentation est employé dans plusieurs domaines :) en astrophysique (L’astrophysique (du grec astro = astre et physiqui = physique) est une branche interdisciplinaire de l'astronomie qui concerne principalement la physique et l'étude des propriétés des objets de l'univers...) (LESIA) de l'Observatoire de Paris (L'Observatoire de Paris est né du projet, en 1667, de créer un observatoire astronomique équipé de bons instruments permettant d'établir des cartes pour la...), le Laboratoire d'Astrophysique de Marseille, l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) d'Astrophysique Spatiale (IAS) d'Orsay [10], le CSL en Belgique, l'IWF en Autriche, le DLR(Berlin) en Allemagne et le Research and Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large. L'ensemble de...) Support Department of ESA, entre autres.

Objectifs scientifiques

Corot sondera 120 000 étoiles dans l'épaisseur du disque (Le mot disque est employé, aussi bien en géométrie que dans la vie courante, pour désigner une forme ronde et régulière, à l'image d'un palet — discus en...) de la Voie lactée (La Voie lactée (appelée aussi « notre galaxie », ou parfois simplement « la Galaxie », avec une majuscule) est le nom de la galaxie dans laquelle se situent le Système...)[4]. Ses deux objectifs scientifiques principaux sont donc :

  • l'étude de la sismologie stellaire (désignée dans la première partie de son nom Convection, Rotation),
  • la recherche de planètes extrasolaires (désignée dans la seconde partie de son nom Transit).

Des programmes de recherche complémentaires sont également prévus.

Étude de la sismologie stellaire

L'astérosismologie est l'étude des modes de vibrations d'une étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la Terre.). Elle permet de sonder l'intérieur de l'astre et de déduire plus précisément des caractéristiques telles que la composition, la rotation, la structure, la masse, la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est...) interne. Developpée depuis plusieurs années pour le soleil (elle prend alors le nom d'Héliosismologie), elle a été appliquée à quelques étoiles qui ont pu être étudiées de ce point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) depuis la Terre : sytème d'alpha du Centaure, Procyon, bêta de la Vierge,... L'étude repose sur la détection et l'analyse spectrale (L'analyse spectrale est une méthode utilisée en physique pour déterminer les caractéristiques d'un phénomène observé. L'intensité du phénomène en fonction du...) des très faibles variations de luminosité (La luminosité désigne la caractéristique de ce qui émet ou réfléchit la lumière.) des étoiles observées (ici de magnitude 6 à 9). Deux des quatre capteurs CCD y sont consacrés.

Recherche de planètes extrasolaires

Corot utilise une des méthodes de recherche des planètes extrasolaires, le transit primaire[1]. Le transit primaire est l'occultation (Une occultation est un phénomène de recouvrement apparent d'un élément par un autre.) d'une partie de la lumière d'une étoile lorsqu'un objet céleste (Un astre, ou objet céleste est un objet de l'Univers. Les règles d'accès et d'utilisation de ces corps sont régies par le droit de l'espace.), tel une planète, passe entre l'étoile et l'observateur. Sa détection est rendue possible par la sensibilité de deux des quatre détecteurs CCD de la caméra (Le terme caméra est issu du latin : chambre, pour chambre photographique. Il désigne un appareil de prise de vues animées, pour le cinéma, la télévision ou la vidéo.) à de très faibles variations de la lumière. Corot devrait être capable de détecter des baisses de luminosité de l'ordre de 1/10 000. Les scientifiques espèrent ainsi découvrir environ 150 planètes par cette méthode[1].

La méthode du transit primaire permet à CoRoT de déceler des exoplanètes d'une masse comparable à 2 fois celle de la Terre[1]. CoRoT devrait donc permettre de détecter des Jupiter chauds, ainsi qu'un type de planète qui n'a jamais encore été observé, les super-Terre[1].

De par la durée maximale d'observation consécutive de 5 mois due à un nécessaire retournement du satellite, seules des planètes très proches de leur étoile (encore plus que la distance séparant Mercure du Soleil) et donc n'étant pas situées dans la zone habitable (En astronomie, une zone habitable (ZH) est une région de l'espace où les conditions sont favorables à l'apparition de la vie. Il y a deux types de régions...) pourront être détectées. Contrairement à Corot, le futur télescope spatial Kepler de la National Aeronautics and Space Administration (NASA) pourra détecter des planètes de taille terrestre situées plus loin de leur étoile[11].

Programmes complémentaires

Page générée en 0.909 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique