Pic gazier
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Moins médiatique que le pic pétrolier, le pic gazier ou Peak Gas est le moment où la production mondiale de gaz naturel culminera, et où les réserves mondiales seront donc à moitié consommées.

Pays producteurs

La Russie, l'Iran et le Qatar détiennent tous trois près des 2/3 des réserves mondiales de gaz naturel (Le gaz naturel est un combustible fossile, il s'agit d'un mélange d'hydrocarbures présent naturellement dans des roches poreuses sous forme gazeuse.), avec respectivement 27 %, 15 % et 14 % du total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple : "Le total des dettes". En physique le total n'est...). Viennent ensuite "16 nains", avec des réserves comprises entre 1 et 5 % du total (par ordre décroissant des réserves) : Arabie saoudite, EAU (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.), USA, Nigeria, Algérie, Venezuela, Irak, Kazakhstan, Turkménistan, Indonésie (L'Indonésie, officiellement la République d'Indonésie (en indonésien Republik Indonesia), est un pays transcontinental d'Asie du Sud-Est et d'Océanie. Avec plus de 17 500 îles,...), Malaisie, Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de l’hémisphère Sud dont la superficie couvre la plus grande partie de l'Océanie. En plus de...), Norvège, Chine, Ouzbékistan et Égypte.

Le gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme...) naturel est donc une richesse beaucoup plus concentrée géographiquement que le pétrole (Le pétrole est une roche liquide carbonée, ou huile minérale. L'exploitation de cette énergie fossile est l’un des piliers de l’économie industrielle contemporaine, car le...).

Particularités géostratégiques

Le gaz est compliqué à transporter ; avant la première crise pétrolière, on préférait brûler dans des torchères en sortie de puits le gaz qui était extrait en même temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) que le pétrole. Depuis, on le transporte principalement par gazoduc ; la solution maritime (méthaniers, terminaux portuaires de liquéfaction) est très coûteuse. Par conséquent, seuls 4 pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas...) s'approvisionnent significativement par méthaniers :

  • Japon (77 % de ses importations 2004 sont sous forme liquide)
  • Corée du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) (30 %)
  • USA (18 %) et
  • Espagne (18 %)

Les autres pays tètent essentiellement, via gazoducs, directement leur gaz des lieux d'extraction, et donc ne peuvent s'approvisionner que sur leur continent (Le mot continent vient du latin continere pour « tenir ensemble », ou continens terra, les « terres continues ». Au sens propre, ce terme...), les gazoducs ne traversant pas les océans (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud dont le tournage...). Ce fait essentiel donne à la Russie et à l'Iran une carte maîtresse dans leurs relations avec l'UE, l'Inde et la Chine.

La quasi-rupture d'approvisionnement en gaz russe de plusieurs pays d'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...), survenue début janvier 2006, a démontré au grand public la faible sécurité énergétique de l'Europe.

Dates probables du pic gazier (Moins médiatique que le pic pétrolier, le pic gazier ou Peak Gas est le moment où la production mondiale de gaz naturel culminera, et où les réserves mondiales seront donc à moitié consommées.)

Il est situé entre 2008 (Mr Bakthiari) et 2045 selon les sources. Compte tenu des particularités géostratégiques ci-dessus, c'est la date du pic gazier par continent qu'il est important de déterminer.

En Europe

Avec le déclin des gisements britanniques et le plafonnement prochain (2010) de ceux de la Norvège, tandis que la production gazière devrait plafonner à partir de 2010, moins pour des raisons géologiques que pour des des questions technico-économiques (incapacité de la Russie à développer les infrastructures de production), le pic gazier devrait survenir d'ici 2010.

En Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et l'Océanie par le détroit de Béring et l'océan...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.)

  • selon Western Gas Resources Inc lors de la première conférence de l'ASPO USA, en novembre 2005, le Peak Gas américain a eu lieu en 2001.
  • selon Doug Reynolds, économiste travaillant notamment en tant que consultant pour l'Etat d'Alaska, le pic est à prévoir "autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre...) de 2007" selon cet article

C'est sans doute cet événement majeur, apparemment assez inattendu, qui a motivé les États-Unis à avoir une politique énergétique (La politique énergétique est la politique adoptée par une entité vis-à-vis de la gestion de l'énergie.) beaucoup plus... agressive : à défaut de gaz, les USA consomment plus de pétrole.

L'arrivée de ces pics régionaux explique le développement rapide de la filière (Une filière est une suite de formalités, d'emplois à remplir avant d'arriver à un certain résultat: la filière administrative.) GNL (gaz naturel liquéfié) permettant d'alimenter les pays de l'OCDE en gaz d'origine plus lointaine (Moyen-Orient).

Pic gazier et envolées du prix du gaz

Parce que le gaz était initialement un sous-produit d'extraction du pétrole, l'habitude a été prise d'indexer le cours des contrats d'achat de longue durée sur le prix du baril de pétrole. De ce fait, le prix du gaz s'est artificiellement envolé en Europe en 2005-2006, alors qu'il n'y avait pas de déséquilibre offre-demande et que le Pic gazier était lointain.

En 2005, seulement un quart du gaz produit était échangé selon des mécanismes de trading ; la majorité des échanges restent encore gouvernés par ces contrats de longue durée passés entre un opérateur (Le mot opérateur est employé dans les domaines :) (ex: GDF) et un producteur (ex: Gazprom). Les mouvements globaux de dérégulation poussent à réduire la proportion de contrats au profit du trading, ce qui poussera le prix du gaz à s'envoler dès que l'offre et la demande ne s'ajusteront plus parfaitement, comme c'est le cas depuis le début du siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué...) pour le pétrole.

Pour que le trading puisse se développer, il faut que les trois grands marchés régionaux actuels (Amérique, Europe, Asie) soient connectés de façon plus flexible que des gazoducs : c'est pourquoi un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de méthaniers sont actuellement en construction partout dans le monde (Le mot monde peut désigner :).

Page générée en 0.061 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique