ARPANET - Définition et Explications

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs est disponible ici.

Arpanet, acronyme anglais de Advanced Research Projects Agency Network, est le premier réseau à transfert de paquets développé aux États-Unis par la DARPA, le projet fut lancé en 1967 et la première démonstration officielle date d'octobre 1972. Il est le prédécesseur de l'Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services...).

Le concept de transfert de paquets / packet switching, base actuelle de transfert de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) sur Internet, était alors balbutiant dans la communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle,...) des réseaux informatiques. Les communications étaient jusqu'alors basées sur la communication par circuits électroniques, comme un ancêtre du téléphone (Le téléphone est un système de communication, initialement conçu pour transmettre la voix...), où un circuit dédié est activé lors de la communication avec un poste du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...).

Les ordinateurs utilisés étaient des Univac qui fonctionnaient encore avec des tubes électroniques.

Les noms de domaine en .arpa désignent les machines du réseau arpanet (Arpanet, acronyme anglais de Advanced Research Projects Agency Network, est le premier réseau à...) originel.

Création de l'Arpanet

En 1966, l'Arpa-IPTO développa le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) de création d'un réseau informatique (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour...) délocalisé, reliant les universités en contrat avec l'ARPA.

Opérationnel en 1969, Arpanet servit de banc d'essai à de nouvelles technologies de gestion de réseau, liant (Un liant est un produit liquide qui agglomère des particules solides sous forme de poudre....) plusieurs universités et centres de recherches. Les deux premiers nœuds qui formèrent l'Arpanet étaient l'UCLA et le Stanford Research Institute, suivis de peu par l'Utah University, la Johns Hopkins University et le Smithsonian Institute.

Le mythe voudrait que l'objectif d'Arpanet ait été de permettre aux réseaux de communication militaires (Arpanet a vu le jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...) en pleine guerre froide) de continuer à fonctionner malgré une attaque nucléaire (Le terme d'énergie nucléaire recouvre deux sens selon le contexte :) massive (Le mot massif peut être employé comme :) de la part de l'URSS c.à.d. : " garder ouvertes des voies de communication quel que soit l'état de destruction du pays ", (les USA). Les chercheurs (souvent des militaires) pouvaient utiliser les unités centrales de n'importe lequel des établissements gérés en réseau, qu'il soit universitaire ou militaire. La véritable raison est qu'Arpanet a été créé afin d'unifier les techniques de connexion pour qu'un terminal informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine...) se raccorde à distance à des ordinateurs de constructeurs différents.

Les premiers essais ayant été concluants, le projet, que d'aucuns qualifient d'ancêtre de l'Internet, compte tenu de son mode de fonctionnement, fut mené à son terme. Lorsqu'un des centres (nœuds) était virtuellement détruit, les données empruntaient d'autres chemins et d'autre nœuds pour atteindre les destinataires désignés.

Très rapidement, la CIA conclut à l'invulnérabilité d'Arpanet, alors que dans les faits cette " invulnérabilité " était sujette à caution.

Le développement d'Arpanet

Rapidement, de nouveaux raccordements furent bientôt ajoutés au réseau, portant le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de " nœuds " à 23 en 1971 qui se monteront à 111 en 1977.

En 1974, le TCP/IP (Transmission Control Protocol et Internet Protocol) est créé pour uniformiser le réseau. Ce système est toujours celui utilisé de nos jours .

En 1980, Arpanet se divise en deux réseaux distincts, l'un militaire (DDN) et l'autre, universitaire (NSFnet), que les militaires abandonnèrent au monde (Le mot monde peut désigner :) civil.

En 1984, DDN et NSFnet comptaient déjà près de 4 millions de nœuds interconnectés et plus de 1 000 ordinateurs à travers le monde y sont reliés. Cette même année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...), le CERN adopte ce réseau pour ses échanges internes. Puis un informaticien (On nommait dans les années 1960-1980 informaticien ou informaticienne une personne...) du CERN mit en ligne sur le site un ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) de documents scientifiques rattachés les uns aux autres afin de faciliter les recherches. C'est l'acte de naissance du "World Wide Web (Le World Wide Web, littéralement la « toile (d’araignée)...)" en 1991. L'année suivante, un premier lien entre le CERN et un laboratoire américain est créé via Internet.

arpanet

Par réaction et par dérision, en pleine guerre du Viêt Nam, des étudiants des premières Universités concernées créèrent, eux-aussi, un réseau informel et mondial fortement mais cette fois-ci empreint de contestation.

Sources et Liens

Sources

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis !
Page générée en 0.068 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique