Bougie d'allumage
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

La bougie d'allumage est un élément de certains moteurs à explosion. C'est le dispositif qui provoque l'inflammation du gaz dans la plupart des moteurs à allumage commandé (les moteurs Diesel ne sont munis que de bougies de préchauffage).

Elle tire, bien évidemment, son nom du système d'allumage (Pour s'enflammer, le mélange air-essence, un gaz contenu dans le cylindre doit subir une élévation de température permettant de porter une partie de...) des anciens moteurs, où une mèche (Le mot mèche désigne :) incandescente provoquait la combustion (La combustion est une réaction chimique exothermique d'oxydoréduction. Lorsque la combustion est vive, elle se traduit par une flamme voire une explosion.) du mélange (Un mélange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses qui n'interagissent pas chimiquement. Le résultat de...), rappelant la bougie (La bougie est un objet servant en général à éclairer, composé d'un corps gras et d’une mèche enflammée. Elle a été inventée au milieu du Moyen Âge. Son...) d'éclairage.

Un peu d'histoire

En 1885, le belge Etienne Lenoir inventa une bougie d'allumage électrique très proche de celles que nous utilisons de nos jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit...).

L'allumage d'un carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.) par une étincelle fut préconisé par l'italien Volta en 1777, puis par Isaac (ISAAC est un algorithme capable de générer des nombres pseudo-aléatoires, tombé dans le domaine public en 1996. Son auteur, Bob Jenkins, l'a conçu de...) de Rivaz pour le moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique, électrique, thermique par exemple) en une énergie mécanique ou travail.[réf. nécessaire]) à combustion interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée...) communément appelé " moteur à explosion " en 1807.

Fonctionnement

La bougie d'allumage est un élément du système d'allumage du moteur à explosion (Le moteur à explosion est un type de moteur à combustion interne, il est principalement utilisé pour la propulsion des véhicules de transport (avion à hélice, automobile, moto, camion, bateau), ainsi que pour une...) à allumage commandé.

Elle est le vecteur (En mathématiques, un vecteur est un élément d'un espace vectoriel, ce qui permet d'effectuer des opérations d'addition et de multiplication par un scalaire. Un...) de l'arc électrique (Un arc électrique est un courant électrique visible dans un milieu isolant (gaz, vide...). La découverte de ce phénomène est due au chimiste et physicien...), qui se produit grâce a la forte tension (La tension est une force d'extension.) fournie par la bobine, au moment où le système de rupteurs (vis platinées ou système électronique) le commande (Commande : terme utilisé dans de nombreux domaines, généralement il désigne un ordre ou un souhait impératif.), permettant la combustion du mélange gazeux, qui libère ainsi l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.).

La tension qui est nécessaire pour déclencher l'arc électrique est de l'ordre de 10 kV pour un taux de compression (Le taux de compression est une mesure de la performance d'un algorithme de compression de données informatiques. Il est généralement exprimé en pourcentage, et noté τ. Deux définitions...) voisin de 10. À la pression atmosphérique (La pression atmosphérique est la pression de l'air en un point quelconque d'une atmosphère.), cette tension de claquage (En électronique ou électrotechnique, le claquage est un phénomène qui touche entre autres tous les éléments qui ont un but isolant...) serait 10 fois plus faible.

Elle se caractérise par des températures de fonctionnement allant de (700 à 1 000°C).

Constitution

La bougie est constituée d'une électrode centrale, isolée par de la porcelaine, susceptible d'amorcer un arc avec une électrode de masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation...).

La longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa...) de l'isolant (Un isolant est un matériau qui permet d'empêcher les échanges d'énergie entre deux systèmes. On distingue : les isolants électriques, les isolants thermiques, les isolants...) détermine la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante,...) de fonctionnement de la bougie.

La bougie est, habituellement, alimentée en électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne également la branche de la physique qui étudie les phénomènes électriques...) par une bobine.

Nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».)

Habituellement, il y a une bougie par cylindre (Un cylindre est une surface dans l'espace définie par une droite (d), appelée génératrice, passant par un point variable décrivant une courbe plane fermée (c), appelée...). Cependant, afin d'optimiser la combustion, certains moteurs sont munis de deux bougies par cylindre (Twin Spark, double allumage chez Alfa (L'alfa (de l'arabe halfa) ou sparte est une plante herbacée vivace de la famille des poacées, originaire des régions arides de l'ouest du...) Romeo).

Écartement des électrodes

L'écartement des électrodes est fixé par le constructeur du moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il...) en fonction du taux de compression, du carburant utilisé, de la puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) de la bobine d'allumage, et, pour finir, de l'énergie escomptée. L'écartement est généralement fixé entre 5 et 9 dixièmes de millimètre.

Pannes

  • Le perlage dû à une "perle (Les perles sont de petites billes, généralement de couleur blanche, créées par certains mollusques, principalement les huîtres. Quand un objet irritant passe à...)" de crasse ou de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.), qui court-circuite les électrodes. Il suffit de nettoyer les électrodes pour remettre la bougie en état. Le perlage est plus fréquent sur les moteurs deux-temps.
  • L'usure des électrode, qui entraîne un déréglage.
  • L'encrassement, dû généralement à une mauvaise combustion.
  • Isolant en porcelaine cassé.
  • Mauvais serrage entraînant un mauvais réglage et une perte de compression.
Page générée en 0.053 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique